Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Leipzig-Atlético (2-1)

Leipzig affrontera le PSG

Rejoint au tableau d'affichage par une réalisation de João Félix à vingt minutes du terme, Leipzig a trouvé les ressources pour repousser (une nouvelle fois) ses limites et finalement s'offrir le scalp de l'Atlético de Madrid (2-1) à Lisbonne. La formation de Julian Nagelsmann affrontera donc le PSG en demi-finales de C1.

Modififié

RB Leipzig 2-1 Atlético de Madrid

Buts : Olmo (50e) et T. Adams (88e) pour Leipzig // J. Félix (71e s.p.) pour l'Atlético de Madrid

Paris aura donc eu le droit de se farcir à peu près l'ensemble des équipes frisson de cette drôle de saison. Après la romantique Atalanta Bergame, tapée en quarts, ce sera l'épatant Leipzig qui se présentera face au club de la capitale dans le dernier carré. La qualification en huitièmes était déjà historique, la correction infligée à Tottenham aussi, mais visiblement, les Roten Bullen ne sont toujours pas rassasiés. Du haut de ses onze ans d'existence et ses deux participations à la reine des compétitions continentales, le petit nouveau (riche) d'Allemagne a terrassé l'Atlético de Madrid, vieux briscard européen, et se présente en vraie surprise du dernier carré de C1.

João bonito

Malgré la désertion de Timo Werner, parti à Chelsea, c'est bien dans un système familier (3-4-3) que les Lipsiens déboulent à Lisbonne, Simeone posant lui son 4-4-2, initialement sans João Félix. Au cours d'une entame terrible des taureaux ailés, le premier frisson est pour Marcel Halstenberg (4e), une tête de Savić venant répondre à cela (10e). Lorsque la mobylette Renan Lodi se met en marche, Yannick Ferreira Carrasco est proche de faire sauter le verrou Péter Gulácsi (13e) juste avant un nouveau coup de chaud de José Giménez sur le corner. Logiquement, les différences se font sur coups de pied arrêtés et attaques rapides, mais dans cette première mi-temps de grands garçons, le spectacle va rarement jusqu'aux deux surfaces. Même si juste avant la pause, Dayot Upamecano manque de terminer son premier acte de glouton par un coup de casque victorieux (45e+2).


Avec le changement de côté, Leipzig garde la gonfle dans les pieds, mais devient enfin réaliste. Et au terme d'une superbe séquence collective, les ouailles de Nagelsmann prennent l'avantage grâce à une tête de Dani Olmo, avec l'inévitable Marcel Sabitzer au service (1-0, 50e). Le Cholo dévoile alors sa carte Félix, et si les Allemands semblent avoir pris le dessus avec quelques tentatives envoyées au troisième poteau, le Portugais va tout renverser. Après plusieurs prises de balle terribles, l'ancien du Benfica place un coup de rein, pousse Lukas Klostermann au sacrifice ultime, puis pose le ballon et crucifie Gulácsi depuis les onze mètres, donnant un sérieux coup de boost à ses Matelassiers (1-1, 71e). L'Atlético a fait le plus dur ? Eh bien non. Un quart d'heure plus tard, sur un contre limpide avec une nouvelle fois Sabitzer à la baguette, l'entrant Tyler Adams conclut côté droit et trouve les ficelles avec l'aide de Stefan Savić (2-1, 88e). Emballé, c'est pesé : Nagelsmann et sa troupe ont cinq jours pour potasser des vidéos d'Eric Maxim Choupo-Moting avant d'affronter Paris pour une place en finale de Ligue des champions.



Leipzig (3-4-2-1) : Gulácsi - Klostermann, Upamecano, Halstenberg - Laimer (T. Adams, 72e), Sabitzer (Mukiele, 90e+2), Kampl, Angeliño - D. Olmo (P. Schick, 83e), Nkunku (Haidara, 83e) - Y. Poulsen (c). Entraîneur : Julian Nagelsmann.


Atleti (4-4-2) : Oblak - Trippier, Savić, Giménez, R. Lodi - Koke (c) (Felipe, 90e+2), H. Herrera (J. Félix, 58e), Saúl, Ferreira Carrasco - M. Llorente, D. Costa (Á. Morata, 72e). Entraîneur : Diego Simeone.


  • Résultats et classements de la Ligue des champions

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 12:09 L'ONU pointe du doigt le transfert de Kwang-song de la Juve au Qatar 55 Hier à 11:58 Plus que 2 jours pour voir la collection de tirages So Foot de septembre !
    Hier à 11:08 Kevin-Prince Boateng se relance à Monza 12 Hier à 10:58 Des U18 attaqués par une bande armée lors d’un match à Reims 132