Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Leicester dépèce West Ham, Tottenham se sort du piège Norwich

Leicester en balade, Tottenham sans rassurer : rien de neuf sous le soleil. Si les Foxes ont déboîté West Ham (4-1) ce mercredi soir en Premier League, les Spurs, eux, ont galéré pour triompher de la lanterne rouge Norwich (2-1).

Modififié

Leicester 4-1 West Ham

Buts : Barnes (35e), Pereira (45e+5) et Pérez (81e s.p., 89e) pour les Foxes // Noble (50e, s.p.) pour les Hammers


Une éclatante victoire peut-elle avoir un goût amer ? Assurément : les Foxes de Leicester ont certes disposé facilement de West Ham, ce mercredi soir, mais ils ont aussi perdu Jamie Vardy, sorti sur blessure.

En Angleterre, au poste de latéral droit, il y a soi-disant Trent Alexander-Arnold et les autres. Mais les adorateurs des Foxes - et les fans de l'OGC Nice - savent très bien que leur Ricardo Pereira chéri n'a rien à envier au génial Scouser. Pas étranger à l'excellent début de saison de Leicester, et encore une fois monstrueux ce soir, le Portugais s'est offert un combo passe décisive-but du break pour saucissonner des Hammers très décharnés. À l'origine de l'action sur le premier pion, le joueur de 26 ans reste traîner dans la surface et pique vers le but un bon ballon d'Harvey Barnes. Pour assurer le coup, l'ailier anglais préfère catapulter lui-même le cuir dans les filets à bout portant. Une très belle réponse à un supposé coup dur intervenu une minute plus tôt : la sortie sur blessure de Nampalys Mendy - ancien Niçois, lui aussi.

Oiseau de mauvais augure, le milieu défensif français contamine dix minutes plus tard le pion le plus important de l'échiquier Leicester : Jamie Vardy, meilleur buteur de Premier League. Vraisemblablement touché aux ischio-jambiers, l'attaquant anglais doit lui aussi céder sa place. Mais comme une blessure semble immédiatement précéder un but pour les Foxes ce soir, Ricardo Pereira y va de son ogive du droit à la réception d'un centre en retrait de Barnes juste avant la mi-temps.

Mi-temps qui fait un bien fou aux troupes de David Moyes, qui bouleverse son système tactique et balance deux attaquants (Pablo Fornals et Michail Antonio) pour soutenir Seb Haller. Gagné : l'ancienne tige d'Auxerre provoque malicieusement un penalty cinq minutes après le retour de la pause, sentance que transforme le capitaine Mark Noble. Plus hauts et agressifs, les Hammers d'Issa Diop sont déterminés à chercher l'égalisation, mais leur statut de premier non-relégable ne pèse pas bien lourd face à la machine de Brendan Rodgers. Kelechi Iheanacho, le remplaçant de Vardy, dupe ainsi Ogbonna pour provoquer un penalty transformé par Ayoze Pérez, avant que les deux hommes échangent à nouveau la politesse pour le doublé de l'ancien ailier de Newcastle.

Leicester (4-3-3) : Schmeichel - Ricardo Pereira, Evans, Söyüncü, Chilwell - Mendy (Ndidi, 34e), Tielemans, Maddison - Pérez, Barnes (Morgan, 83e), Vardy (Iheanacho, 44e). Entraîneur : Brendan Rodgers.
West Ham (5-3-2) : Randolph - Zabaleta, Diop, Ogbonna, Cresswell, Masuaku (Antonio, 46e) - Rice, Snodgrass (Fornals, 46e), Noble - Lanzini, Haller. Entraîneur : David Moyes.



Tottenham 2-1 Norwich

Buts : Alli (38e) et Son (80e) pour les Spurs // Pukki (68e, s.p.) pour Norwich


En Angleterre, au poste de latéral droit, il y a soi-disant Trent Alexander-Arnold, Ricardo Pereira et les autres. Mais les fans de Tottenham (ainsi que ceux de Toulouse, mais bien sûr pas du PSG) savent très bien que Serge Aurier est synonyme de taulier. Taulier qui, quand il est confiance, fout la terreur sur son flanc droit. Alors certes, les Canaris de Norwich avaient tout de la proie facile ce soir, mais il n'empêche que le Franco-Ivoirien a distribué sa septième passe décisive de la saison, pour Dele Alli cette fois.

Problème : le Tottenham de José Mourinho ne respire jamais la sérénité. Encore moins quand il n'aligne aucun bûcheron au milieu (Winks, Lo Celso, Alli), qu'il fait entrer des joueurs déjà loin de Londres (Eriksen) et qu'il s'amuse à placer son prometteur ailier Ryan Sessegnon au poste de latéral gauche. Dépassé, le dragster anglais est poussé à la faute par le virevoltant Max Aarons, ce que la VAR confirmera : penalty transformé par l'inévitable Teemu Pukki. Et alors que les Spurs passent près de la correctionnelle, c'est un petit coup de billard qui va les sauver : contré en cloche par Zimmerman, le centre d'Alli atterrit tout droit sur la tête d'Heung-min Son, qui n'a plus qu'à conclure à deux centimètres de la ligne. Comme un symbole, c'est en tremblotant face à la lanterne rouge à domicile que Tottenham va conclure la rencontre. Mais pour son grand retour, Hugo Lloris ne retiendra qu'une chose : la victoire.

Tottenham (4-2-3-1) : Lloris - Aurier, Alderweireld, Vertonghen (Gedson Fernandes, 75e) , Sessegnon - Winks (Dier, 56e) , Lo Celso - Lamela (Eriksen, 62e), Alli, Son - Moura. Entraîneur : José Mourinho.
Norwich (4-2-3-1) : Krul - Aarons, Zimmerman, Hanley, Byram - Tettey (Hernández, 82e), McLean (Stiepermann, 90e+3), Rupp (Drmić, 86e), Duda, Cantwell - Pukki. Entraîneur : Daniel Starke.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

    PUTACLIC! Papin fait ses valises ! 8
    il y a 5 heures La collection de tirages photo So Foot d'août est dispo ! Hier à 19:00 Saïd Benrahma : « Je ne remercierai jamais assez Brentford » 3
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom