Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages Coupe du monde 2014
  3. // France/Ukraine

Leçon d’humilité à l’ukrainienne

Modififié
Discrets avant le match, les joueurs ukrainiens l’étaient moins juste après en zone mixte. Normal, au sortir d’un match en tout point parfait. Il n’empêche, ça fait mal.

Morceaux choisis :

« Si les Français sont très forts individuellement, nous, on l’a été collectivement » , explique notamment le latéral droit ukrainien Artem Fedetski. Pour le coup, le mec a livré un super match en homme contre homme contre Ribéry. Ce qui fait dire tout naturellement à Rouslan Rotan : « Vous pouvez donner le Ballon d'or à Fedetski.  »

Le milieu de terrain Taras Stepanenko enfonce le clou : « Contrairement aux Français, nous n’avons pas fait de grandes déclarations avant ce match. Et nous étions prêts à le gagner.  » Le sélectionneur ukrainien Mikhaïl Fomenko déplorait, lui, que son équipe n’ait pas tué tout suspense en vue du match retour : «  Je regrette qu’on n’ait pas mis le troisième but. J’aurais préféré qu’on gagne 3-0 » , a-t-il ainsi confié en conférence de presse.


Des déclas qui font mal, mais qui reflètent trop bien la réalité. Oui, bon peut-être pas pour le Ballon d'or… MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:41 Joueurs, supporters : racontez-nous le jour où vous avez vaincu votre peur 1
Hier à 17:53 Pirlo attaque son sosie en justice 32
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 14:13 La Premier League veut éviter les polémiques sur les penaltys à retirer 54 Hier à 13:59 Tebas a fait appel à un détective privé pour suivre un joueur 23 Hier à 12:49 Fabien Mercadal atterrit au Cercle Bruges 5