Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // PSG-Nantes

Leandro Paredes, demain c'est pas si loin

Le Paris Saint-Germain étant toujours miné par les absences, Leandro Paredes devrait de nouveau être aligné dans l'entrejeu parisien par Thomas Tuchel lors de cette demi-finale de Coupe de France face au FC Nantes. L'occasion pour le milieu argentin de faire oublier ses deux premiers mois et prouver qu'il a le niveau pour évoluer au PSG.

Modififié

Les scientifiques américains en sont certains : la première impression est primordiale et il est difficile de la faire changer dans l’esprit des gens. La faute à ce fameux effet halo comme l’explique leur étude publiée dans la revue Social Psychological and Personality Science. Si les supporters parisiens n’ont, pour la plupart, jamais entendu parler de cet article et de l’effet halo, il n’en reste pas moins que leur avis sur Leandro Paredes n’a pas évolué depuis ses premières minutes en Ligue 1, le 3 février dernier au Groupama Stadium. Un match lors duquel le milieu argentin est entré en jeu à la 79e pour enfiler le costume de Casper le fantôme avant d’être mis sous le feu des projecteurs en écopant d’un violent tacle de Nabil Fekir lors de la première, et toujours unique, défaite du Paris Saint-Germain en Ligue 1 cette saison (2-1). Une entrée en matière difficile qui sera finalement un condensé des deux premiers mois de Paredes dans la capitale.

La puissance selon Leandro


Les matchs se suivent et se ressemblent effectivement pour Leandro Paredes, qui profite des nombreuses absences au milieu pour enchaîner les matchs. Sauf que si le costume de Casper le fantôme est désormais rangé dans son armoire, le milieu argentin l’a remplacé par celui de Luther Hargreeves dans Umbrella Academy. Ce qui peut expliquer sa dernière rencontre face à Toulouse (0-1) lors de laquelle le natif de San Justo a vu tous ses longs ballons en profondeur - ce qui est censé être son point fort - terminer en sortie de but et ses coups francs frappés comme une brute finir en tribunes. Un match dans la lignée de ses dernières sorties parisiennes et de ses deux rencontres avec l’Argentine – face au Venezuela (1-3) et au Maroc (1-0) – qui n’ont visiblement pas convaincu au pays de Diego Maradona, à en croire les notes données par les journaux argentins.


En France non plus, Leandro Paredes n’a, pour le moment, pas convaincu. Preuve en est avec ce sondage réalisé par France Football où 64% des votants ont répondu "Oui" à la question : « Le PSG s’est-il trompé en recrutant Leandro Paredes ? » Si Thomas Tuchel n’a probablement pas perdu deux minutes de son temps pour aller voter, il paraît évident que l’entraîneur parisien aurait voté "non" si l’on en croit ses dernières sorties médiatiques où il s'est montré élogieux envers son joueur recruté 47,5 millions d’euros : « Leandro est très bien. Il a la qualité pour jouer au milieu, il sait accélérer le jeu avec ses passes. Il a un bon feeling pour le rythme et le tempo du match. Il peut améliorer ça aussi pour nous, en changeant de rythme avec des passes courtes ou des passes longues » . Ce que Thomas Tuchel a oublié de dire, c’est qu’il « a la qualité pour jouer au milieu » en Ligue 1, puisqu'en Ligue des champions Leandro Paredes n’a eu le droit qu’à 16 minutes à l’aller et 21 minutes au retour face à Manchester United.

Deux mois pour convaincre


Arrivé en fin de mercato hivernal – au grand dam de Thomas Tuchel qui attendait sa signature depuis plusieurs jours –, Leandro Paredes n’a donc pas vraiment eu le temps de prendre ses repères au PSG. D’autant plus que le milieu argentin est arrivé à court de forme, puisque son dernier match remontait au 9 décembre 2018 et une défaite du Zénith Saint-Pétersbourg face au Rubin Kazan (1-2). Deux mois sans jouer qui peuvent donc expliquer en partie les débuts difficiles du milieu de 24 ans. C’est en tout cas l’avis du principal intéressé : « Arriver dans une équipe avec autant de bons joueurs, ce n’est pas forcément évident, mais je crois que je peux avoir mon mot à dire grâce à mon travail et mes collègues au fil du temps. »



Le temps, c’est justement ce qu’a Leandro Paredes jusqu’à la fin de saison pour convaincre l'entraîneur allemand de ne plus miser sur Marquinhos, ou sur la future recrue parisienne au milieu de terrain, la saison prochaine au poste de sentinelle en Ligue des champions. « C’est possible de jouer avec Verratti, Marquinhos et Paredes. Mais Leandro aime rester derrière, en retrait du ballon. Et Marquinhos aussi, rappelait Thomas Tuchel en mars dernier. Avec les trois, Leandro et Marquinhos sont un peu similaires dans la position. Si tu joues avec les trois, j’aime beaucoup si l'un est plus bas et deux autres plus haut. Mais qui ? Leandro peut-être, car il a la qualité pour adresser des passes décisives. » À condition de rendre son costume de Luther Hargreeves et d’arrêter d’envoyer ses ballons en sortie de but.



par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:14 Brouard réclame ses sous au Red Star 10

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:17 GoalControl en bataille judiciaire contre une ex-employée 22
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi