Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48 heures chrono

Des derbys fous, drôles, animés, enragés. Le PSG et le Bayern au ralenti avant la Ligue des champions. Un week-end de foot égayé par les métaphores de Daniele De Rossi.

Modififié

Vendredi 22 septembre


19h12 : C’est à peine le début du week-end, mais c’est peut-être déjà la fin de deux carrières. Ce bon vieux Darijo Srna a choisi de mettre la sienne entre parenthèses après un contrôle positif à un produit dopant. Trahi par son urine, également, Fabio Lucioni. Le capitaine du Benevento a été contrôlé positif au clostebol. Âgé de 29 ans, il risque quatre ans de suspension.

20h46 : La pause pipi est amère aussi pour les Sochaliens. Oui, après 45 minutes, l’AC Ajaccio mène tranquillement 5-1 à Sochaux. En même temps, les Lionceaux ont été réduits à neuf à la 23e. Deux expulsions sévères et un penalty oublié pour les Sochaliens feront dire à Florian Martin que « l’arbitre a été zéro » . Moins diplomate en tout cas que François Letexier envers Yoan Cardinale lors de Nice-Angers. Le gardien niçois a poussé l’arbitre qui allait remettre au délégué des objets lancés par les ultras niçois sur un corner. Cardinale s’en tire avec un jaune, un moindre mal, comme le match nul 2-2 obtenu par le Gym.


21h49 : Si les trois supporters ajacciens présents dans le parcage de Bonal sont en train de planer, pour Bernard Blaquart, l’entraîneur de Nîmes, « c’est un retour sur terre » . Nîmes s’est fait gifler 5-1 par Niort à domicile. Vainqueur de QRM à l’extérieur 2-1, le Stade de Reims s’installe dans le fauteuil de leader. Et bravo aux supporters sochaliens qui ovationnent leur équipe malgré la défaite finale 6-1.



21h51 : Au bord du terrain de Pierre-Mauroy, Marcelo Bielsa a le regard qui transpire la tristesse et la souffrance. Beaucoup de souffrance. Incapable de mettre en pratique sa tactique ultra-exigeante, le LOSC s’est fait rouler dessus par l’AS Monaco de Leonardo Jardim 4-0. Radamel Falcao a encore rugi en marquant un doublé. Il y a trois ans, à la même période, l’ASM de Jardim était 16e d’une Ligue 1 emmenée par l’OM de Bielsa. À méditer.


22h20 : Sacré coucher de soleil à Bordeaux. Pour fêter leur 30 ans, les Ultramarines enflamment le Pont de pierre.




Samedi 23 septembre


10h : Heureusement qu’il y a Daniele de Rossi pour donner de l’amour à Francesco Totti dans ce monde de brutes. « Je le vois heureux, je ne pensais pas qu’il s’adapterait aussi vite à son nouveau rôle, explique le Romain dans les colonnes du Corriere dello Sport. (...) Son costume et sa cravate me font penser au costume de Clark Kent dans Superman, qui se change dans la cabine téléphonique. Totti c’est pareil avec le maillot de la Roma et ce brassard de capitaine. » Et de Rossi de poursuivre dans la métaphore sur la retraite déchirante du « Capitano » après 25 saisons à la Roma : « Je lui avais conseillé en privé d’arrêter en 2016. La saison passée n’a pas été plaisante. Pour personne, pour lui, l’entraîneur, nous les coéquipiers. C’était comme assister à des disputes entre papa et maman à la maison. »

13h : Rien de tel qu’une chope pleine et un plateau de charcuterie géant pour oublier la contre-performance de la veille. Après le match nul décevant contre Wolfsburg (2-2), les joueurs du Bayern Munich ont célébré la fête de la bière. Et Carlo Ancelotti a encore prouvé qu’il était au top de l’élégance.



14h20 : Classe, aussi, le geste de Nasser Al-Khelaïfi. À défaut de jouer à la Mosson (il est laissé au repos par le staff), Neymar fait son entrée au musée de Louis Nicollin. Tu nous manques, Loulou !



14h50 : Sur les routes autrichiennes, un touriste français réussit in extremis à stopper un car qui allait tomber dans le vide. Le conducteur venait de faire un malaise, heureusement, notre sauveur a pu appuyer sur la pédale de frein à temps. Il y avait 22 personnes à bord. Leigh Griffiths, 27 ans lui aussi, est un héros. Planter le deuxième but du Celtic lors du Old Firm, en agitant ensuite une écharpe des Hoops tendue par un fan en guise de célébration, était déjà pas mal. Mais sa plus belle réalisation restera d’avoir apposé sa crotte de nez sur le drapeau des Rangers, au poteau de corner d’Ibrox Park. Génie dégueulasse.



14h57 : Récupération, passe, contrôle, frappe, but. Bleu ciel pour Antoine Griezmann, qui a marqué le deuxième pion de l’Atlético face au FC Séville (victoire 2-0 des Colchoneros). Bleu nuit pour Serge Aurier, expulsé à la 69e de West Ham-Tottenham pour sa première titularisation en Premier League. Ce qui n’empêche pas les Spurs de remporter le derby londonien 3-2 avec un grand Christian Eriksen, auteur du troisième but des siens d’une demi-volée habile.

16h : Parce que c’est l’heure du goûter, Ronaldinho délivre une petite sucrerie sur un terrain de futsal en Inde. Ses Delhi Dragons ont fait match nul avec les Bengaluru Royals de Paul Scholes (5-5). En même temps, difficile de départager deux génies comme Ronnie et Scholesy.

16h20 : Mais c’est quoi ce champ de patate qui fait office de pelouse pour Montpellier-PSG ? « La dernière fois que j’ai joué sur un terrain comme ça, j’avais quinze ans » , balancera Thiago Silva à la fin du match.


17h55 : Everton (2-1, contre Bournemouth), Man City (5-0, contre Crystal Palace), Man United (1-0, à Southampton), Chelsea (4-0, à Stoke) et même un peu plus tard Liverpool (3-2, à Leicester), tous les gros de Premier League ont gagné. Pour trouver une surprise, il faut aller à Juvisy-sur-Orge dans l’Essonne. Les agents du service espaces verts de la ville ont découvert un boa constrictor en taillant des haies. Une petite bête qui mesure tout de même entre deux et trois mètres. Aussi impressionnant qu’Álvaro Morata devant le but. L'Espagnol signe un triplé avec les Blues.



18h55 : 150 000 à la Bastille selon Jean-Luc Mélenchon, 30 000 d’après la police, les Insoumis manifestaient aussi à la Mosson. Les hommes de Michel Der Zakarian ont tenu en échec le PSG (0-0). OK la pelouse était pourrie, OK il y avait peut-être penalty sur Cavani, mais Paris n’a cadré qu’une seule frappe. Inquiétant avant le déplacement à Munich ? En même temps, le Bayern n’est pas en grande forme non plus.

19h30 : Grand moment à d'Ornano. Benoît a demandé en mariage Vanessa sur la pelouse du Stade Malherbe Caen. Invitée au pied des tribunes pour participer à un quiz, l’heureuse élue n’a donc répondu qu’à une question... Elle a dit oui, mais en vrai, elle aurait préféré épouser Nicolas Seube.


19h45 : Si les Napolitains ont fait le boulot en dominant la SPAL 3-2, les hommes de Sarri ont perdu leur buteur Milik sur blessure. Déjà touché aux ligaments croisés du genou gauche l’an passé, le Polonais a cette fois vu son genou droit lâcher et pourrait se faire opérer : verdict ce lundi.

19h48 : Encore plus dégoûté que les fans des Rangers, ce supporter du Fenerbahçe. Il a fracassé sa télé pendant le derby d’Istanbul à coups de poings. La tension était palpable sur le terrain : cinq cartons rouges et neuf jaunes distribués. Le pire, c’est que le Fener a finalement battu Beşiktaş 2-1.




20h22 : « Je ne parlerai plus de Madrid, je m'y suis fait. Je suis très bien à Dortmund, déclarait-il cette semaine à RMC Sport. J’ai l'impression que les clubs n’osent pas trop s’approcher pour me prendre. Peut-être qu’ils ne me veulent plus forcément. Les gens qui me sous-estiment, je vais continuer à leur prouver ce que je sais faire, là où je suis. » Et puis Pierre-Emerick Aubameyang a parlé sur le terrain. Un triplé et une passe décisive pour permettre au BvB de rouler sur Mönchengladbach 6-1. Voilà.




20h52 : La Ligue 1 dans les veines. Michel, l’ancien entraîneur de l’OM qui officie aujourd’hui à Málaga, a pu compter sur Paul Baysse et Diego Rolán, tous deux buteurs dans les dix dernières minutes, pour arracher un match nul inespéré contre Bilbao. L’ancien Bordelais a même planté un doublé : bref, les deux ont tout fait. Bon, Málaga reste dix-neuvième avec un seul petit point, mais c’est sûrement la faute des neuf autres joueurs.

21h45 : Plus inspirées que le PSG à Montpellier dans l’après-midi, les équipes du multiplex ont offert douze buts en quatre matchs. Bordeaux a continué sa marche en avant contre Guingamp, Caen s’est défait du piège amiénois alors que l’ESTAC prenait Troyes points à Saint-Symphorien. Pendant ce temps-là, Lyon a été tenu en échec 3-3 à domicile par Dijon : entre Bourgogne et Côte du Rhône, le débat est loin d’être clos. Dans tous les cas, JMA voit rouge.


22h04 : Tout le monde l'attendait avec impatience, il est là : le tweet de Jean-Michel Aulas. Une réponse énigmatique à un tweet de supporter :


22h30 : Seul sur la pelouse du Juventus Stadium, le Toro est à terre pendant que ses bourreaux dansent avec leurs tifosi. Le derby de Turin vient de se terminer, et la Juve a terrassé son voisin : 4-0. Dybala par deux fois, Pjanić et Alex Sandro ont porté les estocades fatales. La Vieille Dame reste au contact du Napoli, fringant leader.

22h45 : Quelle ambiance pour le derby de São Paulo entre les Corinthians et SPFC ! Hein ! Quoi ?! En fait, c’est juste l’entraînement ?




Dimanche 24 septembre


10h46 : Alors que Rio Mavuba peine à s’imposer comme titulaire depuis son arrivée au Sparta Prague, la Tchéquie continue de calmer les ardeurs tricolores. Cette fois, c’est Kristina Mladenović qui se fait sortir dès le premier tour du tournoi de Wuhan par Katerina Siniakova. C’est la huitième défaite consécutive pour la Ch’ti. Même le RC Lens n’a pas fait pire.

12h : Le JDD balance ce que tous les Asémistes craignaient : la moule Rybolovlev pourrait quitter le Rocher. Que les Monégasques se rassurent, ce départ ne devrait être que physique et les caisses du club perdurer sous pavillon russe. Devenu persona non grata au palais princier après un complot avec l’ex-garde des Sceaux princier, le milliardaire russe regardera son ASM en s’abonnant au beIN de Nasser.


12h30 : La Fédération uruguayenne annonce l’annulation de toutes les rencontres de la journée à la suite de nouvelles violences sur les arbitres, qui ont planté le piquet de grève tôt ce matin. Et après, on s’étonne des réactions de Luis Suárez.

13h20 : En Allemagne, le Bayern et ses dirigeants ne sont pas les seuls à vouloir la peau du PSG. Si les Bavarois auront l’occasion de défier les Parisiens mercredi au Parc, la presse allemande a décidé de soutenir Uli Hoeness dans sa croisade anti-PSG. Le journal Der Spiegel s’est ainsi procuré le vrai salaire de Neymar au PSG grâce au Football Leaks : 36,8 millions par an, soit le deuxième plus gros salaire derrière Tévez et ses quarante millions annuels en Chine. Tut mir leid, mais on savait déjà que Neymar gagnait beaucoup.

14h25 : Opposé à la Sampdoria à Gênes à l'heure du déjeuner, l'AC Milan avait déjà la tête à la sieste. Insipides, les Milanais se sont inclinés 2-0. Et encore, Donnarumma a limité la casse sans empêcher la sortie de route des siens à Luigi-Ferraris.

14h50 : Tradition oblige, les Verts entrent sur la pelouse de Geoffroy-Guichard au son de leur hymne. Mais en ce dimanche, Monty a décidé de venir donner du sien en interprétant en live son tube de 1976 au milieu du terrain.


Eh oui, c’était la plus belle performance stéphanoise du week-end. Loin devant celle de Ruffier qui, après une relance hasardeuse, voit Benjamin Bourigeaud lui infliger une merveille de lob.

15h42 : L’Eredivisie en folie, épisode 1. Oubliez Manuel Neuer, Thibaut Courtois, Gigi Buffon, voici Roy Kortsmit ! Il s’est incliné une fois de trop face à l'ADO La Haye (1-0), certes, mais le gardien du Sparta Rotterdam a surtout dégainé une quadruple parade titanesque !



16h : Un derby, encore un, l’un des plus vieux d’Angleterre à Sheffield. Quelques mois après que Ian Toothill a porté les deux clubs sur le toit du monde, ce match de Championship a aussi atteint des sommets jusqu’à la victoire 4-2 de United, qui conforte sa quatrième place, loin devant la dixième de Wednesday. Une version britannique d’un Gazélec - AC Ajaccio, en somme. Admirez la combinaison :




16h38 : Peter Sagan s’offre son troisième titre de champion de monde de cyclisme d’affilée : une première dans l'histoire du vélo. Le rebelle du peloton a jeté son vélo sur la ligne d’arrivée devant le Norvégien Alexander Kristoff. Pendant ce temps, un autre Norvégien voyait lui aussi la victoire lui échapper à Saint-Étienne : Ole Selnæs n’a rien pu faire pour porter les Verts face à Rennes (2-2). Il n’y a donc que Ole Einar Bjørndalen pour donner le sourire à ce pays de losers ?

18h : Angela Merkel est reconduite au pouvoir en Allemagne, mais, comme en France, l’extrême droite fait une entrée fracassante au Parlement et devient le troisième parti du pays.

18h22 : L’Eredivisie en folie, épisode 2. LE PSV Eindhoven colle une trempe à Utrecht 7-1. Pour clôturer le score, Steven Bergwijn s’est contenté de dribbler quatre défenseurs, puis le gardien. C’est tout pour lui.



18h45 : Ah, Nantes a gagné à Strasbourg et ce n'est pas sur le score de 1-0. 2-1 pour les Canaris, cinquièmes de Ligue 1. Claudio mène sa barque, sans faire de bruit.

20h12 : Dans un entretien au Canal Football Club, William Vainqueur revient sur les négociations avec l’OM cet été : « Oui, je voulais rester à Marseille, et oui, il y a eu des discussions. Ce n’est pas le salaire qui les a bloqués, j’étais prêt à faire des sacrifices. Je ne sais pas ce qui a bloqué de leur côté. J’ai mis du temps à digérer cette étape, maintenant la page est tournée. Mais ce n’est pas vrai, on ne m’a jamais recontacté en fin de mercato. » Beau joueur, Vainqueur confirme ensuite son amour de l’OM, dont il se dit « supporter avant tout » par un petit lapsus : « Maintenant, je suis à Marseille, euh à Antalyaspor ! » Sans doute piégé par l’accent de Samir Nasri.

21h : Week-end de premiers ralentissements en région parisienne. Après le nul du PSG samedi, qui a donc perdu ses deux premiers points de la saison, c’est au tour de la République en marche de connaître un premier revers électoral aux élections sénatoriales. Avec entre 20 et 30 sièges au Sénat, Emmanuel Macron a de quoi faire la gueule, surtout que Njie a été préféré à Germain.

22h20 : Trente-huit jours après son but du buste à Nantes, et une semaine après le but du ventre de Njie à Amiens, Lucas Ocampos marque un nouveau pion improbable pour l’OM. Bien placé sur un corner de Payet, l’Argentin voit le ballon rebondir sur sa cuisse avant de tromper Alban Lafont. Suffisant pour venir à bout des Toulousains, 2-0. Pour la deuxième fois sous l’ère Garcia, Marseille gagne trois matchs d’affilée et se retrouve cinquième. L’OM buts moches project.

Par Adrien Hémard et Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1 Hier à 15:00 Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 3 Hier à 13:01 La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 21
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 11:32 Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 68