Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Jeux vidéo
  2. // Sortie de FIFA 14
  3. // Classement des joueurs

Le vrai classement des meilleurs joueurs FIFA 14

Electronic Arts a rendu publique la liste des 50 meilleurs joueurs de FIFA 14, qui sortira dans quelques jours. Certains sont d’accord avec cette liste, d’autres non. On s’est donc permis de proposer une liste alternative. Basée sur l'actu... et sur des milliers d’heures de parties en ligne.

Modififié
50. Paul Pogba

Allez, c’est notre petite cerise pour commencer le classement. Pogba s’est révélé en 2013, et ne demande qu’à exploser en 2014 (et c’est bien parti). Comme on croit fort en lui, on lui offre la 50e place du Top. Un peu comme lorsque l’on file les encouragements à un gamin au collège.

49. Henrikh Mkhitaryan

Bien sûr qu’elle est là, la gâchette arménienne. Pendant de nombreuses années, les puristes qui ont souhaité le recruter n’en ont pas eu la possibilité, pour la simple et bonne raison que le Shakhtar n’existe pas dans le jeu. Du coup, le voilà désormais à Dortmund. Et vu l’année 2013 qu’il est en train de réaliser, il mérite amplement d’être dans la liste.

48. Borja Valero

Certains vont se demander ce que fout le chauve espagnol dans ce Top. Les autres répondront qu’il suffit de regarder un seul match de la Fiorentina depuis un an pour comprendre.

47. Jackson Martínez

L’homme du titre, à Porto, c’est lui. Le Colombien, qui a rapidement fait oublier Falcao, a toujours marqué dans les moments importants, comme le jour du sacre à Paços de Ferreira. Et puis, si FIFA le booste, cela donnera une bonne raison de plus de prendre la Colombie.

46. Federico Marchetti

D’accord, il y a Buffon. L’indiscutable Buffon. N’empêche que, depuis au moins un an (voire un peu plus), le meilleur gardien de Serie A se nomme Federico Marchetti. Le gardien de la Nazionale à l’Euro 2016, ce sera probablement lui, d’ailleurs.

45. Steven Gerrard et Frank Lampard

Les années passent, mais Steevy et Francky sont toujours là. L’un frappe toujours aussi fort, l’autre… frappe toujours aussi fort. Certes, les deux n’ont plus toujours les jambes d’antan, mais quel régal de les voir encore jouer à ce niveau-là. Alors profitons-en, bordel !

44. Sergio Ramos

Comme le reste de l’arrière-garde espagnole (Piqué, Puyol), Sergio Ramos a baissé de pied cette saison. On va dire que c’est la faute de Mourinho, son ennemi intime, et qu’il va redevenir énorme en 2014.

43. Juan Mata

Champion d’Europe 2012, vainqueur de l’Euro 2012, vainqueur de la C3 2013, l’Espagnol au pied gauche magique mérite sa place dans le classement. Un peu homme de l’ombre, un peu homme décisif quand même.

42. Daniel Sturridge

L’homme qui saura vous faire détester (ou adorer) Liverpool. À chaque fois que vous jouez contre les Reds, c’est quasiment inévitable : il plante. Il est rapide, il a une bonne technique, il marque des buts. Et en plus, depuis le début de la saison, il marque 100% des buts de Liverpool en championnat. Tiercé gagnant.

41. Stephan Kießling

On l’oublie vite, mais le meilleur buteur de la Bundesliga 2012/13 n’évolue ni au Bayern, ni au Borussia, mais bien au Bayer Leverkusen. Avec sa tête d’ado, Kießling est une arme fatale de la BuLi, auteur de 69 pions lors des 4 dernières saisons.

40. Wayne Rooney

Si cette liste ne devait prendre en compte que les critères de 2013, on hésiterait fort à l’y faire figurer. Mais bon, c’est Wayne, c’est la bicyclette, ce sont les implants. Alors on le met 40e, parce que s’il se décide à jouer à nouveau, c’est quand même un monstre. N’est-ce pas, M. Moyes ?

39. Marek Hamšík

S’il n’y avait que la crête, il serait premier, loin devant tous ses imitateurs. Mais Marekiaro, dernier rescapé du trio Lavezzi-Cavani-Hamšík à Naples, semble monter en puissance à chaque fois que l’un de ses potes se tire. En fait, Hamšík, c’est Cell : il absorbe la puissance des autres. OK.

38. Gigi Buffon

Recordman de sélections avec la Nazionale, gardien du double champion d’Italie, deux fois meilleure défense de Serie A lors des deux dernières saisons. Les années passent, mais Gigi ne change pas. Et pour ceux qui en doutent, matez donc ses parades contre la Bulgarie

37. Petr Čech

L’un des gardiens les plus dingues du jeu, depuis de nombreuses saisons. Et dire qu’un jour, il a joué à Rennes.

36. Branislav Ivanović

Il n’est pas classe, il n’est pas beau à voir jouer, mais il est là. Toujours. Devant comme derrière, le Serbe ne lâche rien. C’est pour ça que Chelsea se confirme au haut niveau chaque saison. Parce qu’il faut des besogneux comme lui, au milieu des étoiles.

35. İlkay Gündoğan

Saison énorme pour le joueur du BVB, donc bon classement. Convoité cet été, il est resté à Dortmund pour le plus grand plaisir des fans. Et de ceux qui adorent jouer en ligne avec le BVB.

34. Andrea Pirlo

34, comme les années. Andrea est toujours aussi beau, toujours aussi élégant. Ses ouvertures sont toujours aussi lumineuses, même si, dernièrement, il en a raté quelques-unes. Par contre, physiquement, ça commence à devenir difficile. À tel point que Conte le fait parfois sortir.

33. Manuel Neuer

Il est grand, il est blond, il est fort, il est champion d’Europe, il est dans les cages de la meilleure équipe de 2013. Alors, pourquoi n’est-il que 32e ? Parce qu’à force de n’avoir jamais rien à faire, il a perdu quelques réflexes ?

32. Xavi

Quoi ? Xavi 32e ?? Alors qu’il est trop fort et qu’il a gagné 245 titres dans sa carrière ? Bah oui. Xavi n’a plus sa superbe d’antan, même s’il demeure un immense champion. Comme l’indique le nom, FIFA 14 se passe en 2014. Et en 2014, Xavi est 32e. Basta.

31. David Luiz

L’homme à la touffe monte en puissance. Très bon avec Chelsea, très bon avec le Brésil, il vise 2014 comme son année. Avec lui et Thiago Silva en charnière, la Seleção a de quoi être sereine. Sauf au niveau capillaire.

30. Isco

On vous le promet, l’an prochain, il sera dans le top 5. Pour le moment, 30e, c’est déjà bien. Et croyez-nous, derrière CR7 et Bale, ça va faire très très mal. Et pas que dans FIFA 14.

29. Sergio Agüero

Après son but à la 94e, le jour du sacre, on l’aurait mis 1er de ce classement. Mais le soufflé est retombé et le Kun s’est quelque peu essoufflé. L’arrivée de Pellegrini peut lui permettre de viser à nouveau le top 10.

28. Philipp Lahm

28e, on est durs, c’est vrai. Philipp l’insubmersible, Philipp l’infatigable, Philipp le capitaine de toutes les batailles. Après une telle année, il mériterait d’être dans les dix meilleurs joueurs du jeu. Vrai. Mais en vrai, a-t-on vraiment envie que Lahm soit plus fort que Baloletti et Ibrahimović ?

27. Mario Balotelli

Quand SuperMario joue vraiment, sans se soucier de réclamer un carton jaune ou un pénalty, il est monstrueux. Or, dans FIFA, on ne peut pas être averti ou exclu pour contestation. Ça tombe bien pour lui.

26. Vincent Kompany

Tiens, on n’a même pas fait exprès : le défenseur belge se retrouve à la même position que dans le classement officiel édité par EA Sports. Bah, c’est que cela doit être sa vraie place, alors.

25. Sergio Busquets

La plaque tournante du Barça. Le mec est increvable, saison après saison. Parfois, on pourrait même se demander s’il n’est pas plus indispensable que Messi et Iniesta. Oui oui, on ose dire ça.

24. Arturo Vidal

L’homme à la crête est arrivé à Turin il y a deux ans. Depuis deux ans, la Juve règne en patronne sur l’Italie. Oui, il y a peut-être un lien de cause à effet.

23. Eden Hazard

Il a encore une belle marge de progression (on compte sur le Mou), mais l’ancien Lillois affiche déjà un sacré niveau de jeu depuis son arrivée à Chelsea. Avec Eto’o, Torres, Willian et Oscar, il risque de former l’une des attaques les plus folles d’Europe. D’ailleurs, on parie que Chelsea sera l’une des équipes les plus prisées du prochain FIFA ?

22. Marco Reus

Quelle jolie coupe, Marco (oui, et une jolie pointe de vitesse, une jolie technique, une jolie frappe, d’accord).

21. Neymar

On l’attendait en Europe. Le voilà. Après une Coupe des confédérations de haute voltige (que des buts de dingue), voilà « OUHH NEYMAAAR » au Camp Nou, prêt à régaler. Pour l’instant, il reste dans l’ombre de Messi. Mais le gamin n’est pas du genre à se contenter d’un second rôle.

20. Bastian Schweinsteiger

Non, il n’est pas sexy. Non, il ne fait pas rêver. Mais oui, il est essentiel dans le jeu du Bayern. Et ça fait combien, 10 ans que ça dure ?

19. Mats Hummels

On oublie le marquage foireux sur Balotelli lors de la demi-finale de l’Euro 2012. On oublie la passe en retrait foireuse contre le Real en demi-finale de C1. Hormis ça, Mats sort de deux saisons de très haut niveau, qui l’ont amené au statut de meilleur défenseur central de Bundesliga. Et si l’on considère que la BuLi est actuellement le meilleur championnat du monde…

18. Mesut Özil

51 millions d’euros – le nombre de râteaux pris par Arsène avant le coup Mesut = 18e place. Les maths, c’est facile.

17. Luis Suárez


Si le classement FIFA ne prenait en compte que les morsures, il serait évidemment premier, devant Mike Tyson et Dracula. Mais non. Fort heureusement, l’Uruguayen a plus d’un atout dans ses crocs, et il demeure un joueur génial. Taré, aussi, mais génial.

16. Zlatan Ibrahimović

Frappe de balle : 99. Puissance : 99. Gestes acrobatiques : 99. Grand nez et queue de cheval : 99. Courses et efforts : 18. Envie : aléatoire. Moyenne : une 16e place qui pourrait être tellement plus haute si le Z se la donnait plus. En même temps, sans se la donner, le mec plante 30 buts en Ligue 1…

15. Robert Lewandowski

Un quadruplé en demi-finale de C1, le premier de l’histoire à ce stade de la compétition, cela devrait suffire à faire de Robert l’une des stars du prochain FIFA. D’ailleurs, ça ne vous énerve pas, vous, que tout le monde prenne Dortmund en ligne depuis la demi-finale aller de C1 ?

14. David Alaba

Surcoté dans le classement, David Malabar ? Non. L’Autrichien n’a que 20 ans, et a une marge de progression dingue. Il s’est imposé comme un titulaire indiscutable dans la meilleure équipe d’Europe et continue de franchir des paliers. Le meilleur latéral gauche en circulation. N’en déplaise à Maxwell.

13. Hugo Lloris

Combien de fois avez-vous fait 0-0 contre Tottenham, avec la vilaine sensation d’avoir fait un super match et d’avoir raté 1000 occasions ? Le coupable a un nom : Lloris. Probablement le meilleur gardien du jeu.

12. Thomas Müller

Ribéry et Robben sont les stars. Thomas Müller, lui, est le pilier. Le type dont ont ne parle jamais, mais qui est toujours au bon endroit, au bon moment. Dans le jeu, c’est pareil. Une frappe repoussée par le gardien, et qui est là pour la foutre au fond ? Lui. Toujours. C’en devient presque insupportable.

11. Radamel Falcao

Le meilleur avant-centre centre du monde ? Dans la zone de vérité, très certainement. Mais Falcao a encore quelques lacunes qui ne lui permettent pas d’intégrer le top 10. On chipote, hein, mais une note globale, c’est une note globale.

10. Edinson Cavani

Oui, Cavani devant Falcao. L’Uruguayen n’a pas le palmarès du Colombien. Mais si le classement FIFA prend en compte une note « globale » , alors Cavani est devant. Car plus complet, car plus physique, car plus généreux. D’un poil, certes, mais devant quand même.

9. Robin van Persie

Sur 2013, on peut difficilement snobber RVP. Le mec a quasiment remporté un titre de champion d’Angleterre à lui seul, avec des buts sublimes en veux-tu en voilà. Dans son secteur (offensif), il reste une putain de référence. Et puis, ces frappes du gauche, à l’entrée de la surface, c’est un vrai régal, même sur FIFA.

8. Gareth Bale

Le joueur le plus cher de l’histoire (ou le deuxième, selon les sources, et pour faire plaisir à CR7) est un monstre dans FIFA. Sur le côté, il est inarrêtable, et sa frappe du gauche… Une douce violence. Avec lui d’un côté et CR7 de l’autre, on va s’amuser, avec le Real, cette saison.

7. Thiago Silva

Non mais sérieusement, vous avez déjà remporté un duel contre Thiago Silva ? Genre un duel à l’épaule, ou en puissance ? Bah non. Pourquoi ? Parce qu’il est actuellement le meilleur à son poste. Dans le jeu, c’est sûr. En vrai, probablement aussi.

6. Arjen Robben

D’accord, les finales perdues, les duels manqués, bla bla bla. Mais en 2013, Robben, c’est 4 titres (comme tout le Bayern), et c’est surtout le but vainqueur en finale de C1, et un récital en demie contre le Barça. Rien que pour ça, il mérite une sixième place. Et parce que tous les gamers savent que faire des crochets avec lui, c’est le pied.

5. Yaya Touré

Que ceux qui ont déjà pris Manchester City sur FIFA juste pour pouvoir jouer avec Yaya Touré lèvent la main. L’Ivoirien est énorme, tant dans le jeu que dans la vraie vie. Pour beaucoup, il est actuellement le meilleur joueur de Premier League. C’est aussi notre avis. Point.

4. Andrés Iniesta

Parce que, s’il n’a jamais eu le Ballon d'or, il mérite au moins d’être 4e de cette liste, merde. Ce joueur pue le football, il illumine le jeu du Barça et son rendement ne faiblit pas. Et sur ça, au moins, tout le monde est d’accord.

3. Cristiano Ronaldo

Christian Ronald n’a pas gagné grand-chose en 2013. Même rien du tout, à vrai dire. Mais bon. Il demeure un joueur hors norme, capable de changer le cours d’un match à lui seul. Tant qu’il en est ainsi, il reste sur le podium. Après, si un certain Isco vient à prendre le relais en 2014, on reverra le jugement…

2. Franck Ribéry

Oui, on ose. On met Francky devant le cyborg. Pourquoi ? Parce que cette saison, il a tout simplement été monstrueux, et qu’il mérite sa place, bordel ! Il a déjà remporté 4 titres en 2013, et aura la possibilité d’en gagner un 5e en décembre. Alors, oui, cocorico, on le met 2e de ce classement. Ballon d’or ou pas Ballon d’or.

1. Lionel Messi

OK, ce n’est pas très révolutionnaire, ni très risqué. Mais, à l’heure actuelle et à titre purement individuel, il demeure le meilleur joueur du monde. Ballon d’or ou pas Ballon d’or. Ribéry ou pas Ribéry.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 93
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible