Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. // Ce qu'il faut retenir du 15 juin

24h chronov

Pendant plus d’un mois, la Russie va accueillir la Coupe du monde pour la toute première fois de son histoire. De la fête, du football, des anecdotes... Voici l’intégralité du Mondial au cœur de l’actualité, jour après jour.

Modififié
7h : Le réveil sonne, c’est déjà l’heure de charbonner. Tandis que Le Monde publie un lien vers lequel les élèves de terminale les plus studieux pourront bûcher sur la future épreuve de mathématiques, Julien Guyon, professeur à la New York University, assure que le tirage au sort de la Coupe du monde, effectué le 1er décembre 2017 au Kremlin, était prévisible. Comment ? Grâce à l’utilisation d’une formule mathématique. Comme quoi les études, ça rend moins con.

7h38 : Alors que les « millionnaires qui courent après un ballon » sont doucement en train de sortir de leur petit-déjeuner, Giuseppe Conte, Premier ministre italien, décide de maintenir son rendez-vous avec Emmanuel Macron malgré les critiques de ce dernier sur le « cynisme » et l’ « irresponsabilité » du gouvernement italien dans l’affaire Aquarius. Ambiance.

8h03 : « Nous sommes arrivés le 13 sur Paris, histoire de pouvoir être là ce matin. Nous venons des Alpes de Haute-Provence ! » Non, ce couple de province interviewé dans les médias ne vient pas pour flâner dans les rues de Paris, mais souhaite rendre hommage à Johnny Hallyday. Il aurait eu 75 ans ce matin. Tiens, comme le numéro de département de l’Île-de-France. Et aussi, en milliards de dollars, la fuite des capitaux russes depuis le début de l’année 2018. Le destin.

8h35 : « Boum boum ! Qui toque à la porte ? » Boris Becker, bien entendu ! Et autant le dire, l’ancien tennisman numéro un mondial fait polémique. Le voilà accusé d’utiliser son immunité diplomatique grâce à une obscure mission avec le Centrafrique afin d’éviter la banqueroute. Triste. Pour se remonter le moral, les enfants de la Primaria 36 de Quilmes envoient leur soutien à Sergio Agüero, ancien élève, via Twitter. Omar da Fonseca peut dormir tranquille, la relève est là.


9h10 : Aux États-Unis, l’ancien directeur du FBI James Comey a été blanchi de toute partialité à la suite de sa gestion de l’enquête sur la campagne présidentielle d'Hillary Clinton. Une nouvelle dont Rodrygo, buteur de 17 ans du FC Santos évalué à 45 millions d'euros, se contrefout : d’ici un an, le milieu de terrain jouera pour le compte du Real Madrid. Avec Lopetegui ?


9h55 : Arrêtez tout ! Le fou Bielsa reprend du service. Chez les fous, qui plus est.



10h30 : Pause-café pour la majorité des gens. Une catégorie dont ne fait manifestement pas partie Antero Henrique. Alors que le directeur sportif du PSG s’apprête à boucler le départ définitif d’Odsonne Édouard pour une dizaine de millions d’euros au Celtic, le Portugais décolle pour Londres. Pour vendre et s’alléger vis-à-vis du fair-play financier ? Que nenni. L’agent souhaite amadouer Chelsea pour conclure une promesse de transfert pour N'Golo Kanté. Rien que ça.


11h47 : Dans la gare de Saint-Pétersbourg, tout ne tourne pas bien rond. Une vieille dame se pose dans un McDonald’s, gobe un Big Mac et se met à fermer les yeux de fatigue. Mieux : l’octogénaire décide d’utiliser le banc du fast-food comme un lit, pépouze. En France cette fois, des professionnels de la santé interpellent les pouvoirs publics sur la surexposition des mineurs aux films X. Même ceux sur la Coupe du monde ?

12h : Si le soleil n’est pas loin d’être à son zénith, le recueillement est au cœur du programme à l’Église de la Madeleine. C’est donc l’heure de rendre hommage à Johnny. Jean-Philippe, pour les intimes. Hélas, seul un millier de personnes, sur invitation, est autorisé à pénétrer dans le lieu saint. « Venir ici, ça me fait du bien, explique ce sosie resté à l’extérieur. Parce que chaque matin, à chaque fois que je le vois en photo, je pleure. » Allez, rien de tel qu'un bon parcours des Bleus pour se remonter le moral cet été.

12h15 : Le moral, Adel Ezzat, président de la Fédération saoudienne de football, le brise d'une seule main. Explosés 5-0 en ouverture du mondial face à la Russie, les Faucons verts se font passer un savon monumental par leur patron. « Que personne ne me dise que Juan Antonio Pizzi n'est pas un entraîneur renommé. Nos joueurs n'ont même pas fait 5% de ce qu'on leur demandait, c'est une réalité que nous devons admettre. » Ce monsieur est-il au courant que Pizzi était aussi responsable de la non-qualification du Chili pour la Coupe du monde ?


13h35 : Si l’Argentine détient son Messi, l’Égypte va devoir commencer la rencontre face à l’Uruguay sans le sien. Pas tout à fait remis de sa blessure à l’épaule, Salah préfère éviter de prendre un tampon par Diego Godín et squatte le banc des remplaçants. Sage décision. Un peu comme le ministère de l’Économie et des Finances, qui assigne en justice Galec, centrale d’achat du groupe Leclerc, pour avoir imposé des remises considérées comme illégales à ses fournisseurs. L’indemnisation requise est de 108 millions d’euros. À peine un Paul Pogba.


14h12 : Mystic Marcus n’est pas un animal comme les autres. D’après sa propriétaire Juliette Stevens, originaire du Derbyshire, ce porc possède un taux de prédiction de 100% sur les pronostics sportifs. « J’ai toujours l’impression qu’il va se tromper un jour, mais ce n’est jamais le cas. Espérons qu’il ait encore raison cette fois ! » Pour info sur cette première journée, le cochon a pronostiqué les victoires de la Belgique, du Nigeria, de l’Argentine et de l’Uruguay, qui défie l’Égypte depuis maintenant 12 minutes à Iekaterinbourg. Affaire à suivre...

14h58 : À Kazan, un type avec un maillot de l'Olympique lyonnais se balade sur un pont et se décide à enjamber la Volga, comme un grand garçon. Quelle bande d’irrespectueux, ces Français... Perdu, c'était un Australien. Sur le banc de l'Égypte, Salah rigole.

15h02 : À Saint-Pétersbourg, un journaliste iranien vient de se faire allumer au media center du stade. Son crime ? Avoir tenté de prendre un Coca gratuitement. Oh, t'es à la FIFA bonhomme. Sur le banc de l'Égypte, Salah s'interroge.

15h50 : La cour d’appel de Paris donne raison à Paulo Branco dans le conflit l’opposant à Terry Gilliam sur les droits du film L’homme qui tua Don Quichotte, sorti en salles contre l'avis du producteur. À Iekaterinbourg, l'homme qui tua l'Égypte est José María Gímenez : le stoppeur de l'Atlético vient de placer un coup de boule magique pour faire chavirer l'Uruguay. El Professor Tabárez se déplace peut-être avec une béquille à 71 ans, mais la joie ne connaît pas la douleur.


16h14 : Un peu moins de quatre heures avant ce choc de la poule B face à l'Espagne, Cristiano Ronaldo apprend qu'il évite la prison ferme à la suite de ses déboires avec le fisc espagnol. En revanche, il faudra quand même débourser 18,8 millions d'euros d'amende. Pendant ce temps-là, la famille Schiappa lave son linge familial en public sur Facebook, et Marlène la socialiste se fait sermonner par son père trostkiste Jean-Marc pour une histoire de RSA. Deux mondes parallèles.


16h58 : Malgré le fait que Donald Trump poursuive son one-man show quotidien avec l'augmentation des droits de douane sur des importations chinoises, le rouge est à la fête en Russie. La preuve : les Lions de l'Atlas foulent la pelouse du stade Krestovski pour commencer leur Mondial contre l'Iran. Oui, Hervé Renard est au centre du monde.


17h25 : C'est la fin du ramadan, et le Maroc semble avoir une faim de l'espace. En face, l'Iran fait bloc et laisse passer l'orage. Une bonne technique de survie, malheureusement oubliée par Autolib, en froid avec Bolloré et prête à demander une résiliation de contrat. Mais elles vont servir à quoi alors, les bornes ?

18h45 : Et là, c'est le drame. Ce n'est pas Ryad Boudebouz, Fennec auteur d'une fin de saison XXL au Betis Séville et qui doit voir le Mondial depuis sa télé, mais bien Bouhaddouz qui trompe son propre gardien dans les arrêts de jeu de la rencontre, et offre la victoire à l'Iran (1-0). Même Louis van Gaal n'a plus les mots pour combler ce silence.


19h05 : Un journaliste du Bangladesh ouvre la conférence de presse d'avant-match d'Argentine-Islande par une jolie question : « Pourquoi Lionel Messi ne vient jamais aux conférences de presse la veille de ce genre de match ? » La réponse que ne donne pas Jorge Sampaoli : « Parce que c'est un tout petit monsieur qui saigne du nez au moindre coup de vent et que, s'il était capable de porter sa sélection sur le dos, ça se saurait. » Au lieu de ça, le sélectionneur argentin botte en touche : « Ce que je peux vous dire, c'est que ce n'est pas moi qui décide de ça. » Pendant ce temps-là, à moins d’une heure de Portugal-Espagne, Mariano Rajoy renonce à son siège de député. Et il a raison : mieux vaut s’installer dans le canapé de son salon pour sortir la bière et les cacahuètes.


19h51 : La présidentielle américaine, épisode 2. Paul Manafort, directeur de campagne de Donald Trump en 2016, est placé en détention provisoire jusqu’à son procès. De son côté, Fernando Hierro effectue son premier choix judicieux du Mondial : envoyer Thiago Alcántara sur le banc, et mettre Koke titulaire. Place aux choses sérieuses.

19h58 : Météo sur France 2. Quel temps fait-il à Point-à-Pitre demain ? Il va faire chaud : samedi, c'est France-Australie bordel ! #TeamFrance

20h25 : S'il y a match nul entre l'Espagne et le Portugal, il y a en revanche deux simulations à zéro pour la Seleção das Quinas. Un penalty imaginaire obtenu par CR7, puis un contact entre Diego Costa et Pepe où le second nommé fait la comédie à se rouler par terre. Tant pis pour lui, ça fait 1-1.

20h54 : Est-ce qu'on bascule sur Plus belle la vie pendant la pause ? Bah non, désolé. C'est l'heure de manger une série de pubs avec les copains et s'enfiler une part de pizza achetée chez l'Italien qui s'en tape de la Russie en 2018. Elle est pas belle, la vie ? Cristiano Ronaldo confirme.


21h50 : Dans l'Institut de recherche stratégique de l'école militaire (IRSEM), le séminaire du jour tentait de répondre à la question : « Peut-on parler de "guerre première" ? » À la vue de la révolte espagnole symbolisée par cette magnifique volée de Nacho, c'était un oui. À la vue d'un somptueux coup franc de CR7 en fin de match pour égaliser (3-3, 88e), c'est à se demander quand aura lieu la prochaine guerre. Bonne nouvelle : c'est déjà samedi.



Par la rédaction de sofoot.com, coordonnée par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 7 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 25 il y a 8 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28