Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2013 – Présentation des équipes – Groupe D

Le Togo au casse-pipe ?

Placé dans le groupe de la mort avec la Côte d'Ivoire, l'Algérie et la Tunisie, le Togo a décidé de s'ajouter encore un peu plus de difficulté avec une préparation bien bordélique, entre ingérence de l'État, nouveau psychodrame des primes, fausse liste et caprices. De quoi aborder la compétition déjà éliminé ? Peut-être pas quand même, mais pas loin.

Modififié
Le CV express

La très triste affaire du bus attaqué par des terroristes avait empêché le Togo de participer à la CAN 2010 en Angola. Cette fois, les Éperviers sont là et bien là, avec leur lot habituel d'affaires extra-sportives : guéguerre entre le sélectionneur Didier Six, la fédé et le chef de l'État qui vient s'en mêler, tractations sur les primes, confusion sur la liste des joueurs appelés, Adebayor qui dit non, puis oui, puis en fait non, puis finalement oui, préparation à l'arrache totale… Ce n'est clairement pas sérieux, mais ça ne doit pas faire oublier que le Togo sait aussi parfois très bien jouer au foot. La qualification obtenue face au Gabon, nation montante du continent africain, est là pour le rappeler.

Pourquoi ils vont se planter

Parce que la préparation de la compétition a encore été bordélique. Parce que sous la pression du président et de la fédé, Adebayor est là pour foutre la zone et saper l'autorité du sélectionneur Didier Six. Parce que ces foutues histoires de primes semblent encore occulter les enjeux sportifs. Parce que trop d'instabilité – 7 sélectionneurs différents en 5 ans. Parce que ce groupe D est trop hardcore. Parce que le Togo affiche un sale bilan de 2 victoires seulement pour 2 nuls et 6 défaites lors des 10 derniers matchs face aux autres nations participantes de cette CAN.

Le onze type

Agassa ou Tchagouni, Gafar Mamah, Nibombé, Akakpo, Bossou ou Djene, Romao, Amewou, Womé, Mani, Gakpé, Adebayor

Théoriquement, c'est Kossi Agassa qui doit garder les cages. Sauf que le portier rémois était moyennement chaud à l'idée de disputer cette CAN, donc c'est pas sûr que Didier Six lui fasse confiance. En recours, le Dijonnais Baba Tchagouni peut assurer. Pour situer le niveau de la défense, notons que le gars le plus coté est Abdoul Gafar Mamah, un latéral droit évoluant dans le championnat moldave… Une belle paire française est par contre à la récupération : Romao (Lorient) et Amewou (Nîmes). S'agissant du registre offensif, le grand flou entoure la présence ou non de la star Emmanuel Adebayor. S'il décide de faire du boudin jusqu'au bout, le Brestois Jonathan Ayité pourrait, lui, être préféré aux côtés du Nantais Serge Gakpé.



Le mec à suivre

Un petit jeune a profité de l'arrivée récente de Didier Six au poste de sélectionneur pour s'imposer comme titulaire : Dové Womé. Pas à un poste mineur en plus, puisqu'il s'agit du nouveau relayeur-meneur des Éperviers. À 21 ans, il dispute actuellement sa deuxième saison dans le championnat sud-africain, sous les couleurs de Free State Stars, où il est une valeur montante. Lui qui connaît donc très bien les pelouses d'Afrique du Sud pourrait bien profiter de la compétition pour se montrer aux yeux des nombreux recruteurs européens présents sur place pour l'occasion.

La banane

Du génie, Emmanuel Adebayor en a. Crampons aux pieds, mais aussi s'agissant de faire du caprice. À l'entendre pourtant, il adore son pays et rêve de lui faire gagner un titre. Mais lorsqu'il s'agit de mettre en pratique ses bonnes intentions, c'est autre chose… À sa décharge, l'attaquant des Spurs s'est dit traumatisé par l'attaque du bus qui a eu lieu en 2010, et sur ce point on peut évidemment le comprendre. Mais ces derniers temps, c'est plus pour de sombres raisons de primes et de leadership qu'il rechignerait à évoluer avec la sélection. Lassé, son coach Didier Six était même prêt à se priver du plus grand talent du pays, histoire d'avoir la paix. Mais c'était sans compter l'ingérence de la fédé et du président Faure Gnassingbé lui-même, qui n'a pas hésité à appeler les deux parties pour forcer l'entente. Alors Adebayor a dit oui. Et Six n'a eu d'autre choix que d'accepter. Sauf qu'à l'heure actuelle et alors que la compétition débute dans une poignée de jours, l'ancien Monégasque n'a toujours pas rejoint ses compatriotes.

Le portrait-robot

33 % d'amour
33 % de gloire
33 % de beauté
1 % de chance de briller

Le dicton local

« Là où le cœur est, les pieds n'hésitent pas à y aller. » Révélation : Cyril Rool a du sang togolais.

Pourquoi les Éperviers

Parce que c'est un oiseau pas mal répandu au pays, dont on apprend via le dico qu'il est « renommé pour les ravages qu'il cause chez les petits passereaux des sous-bois » . Dommage que Baky Koné ne soit plus en sélection ivoirienne… Sinon, le Togo avait moyen de placer d'autres animaux présents en nombre sur son territoire comme symbole, notamment les buffles et les margouillats, un chouette lézard à tête orange et maillot bleu. « Les Margouillats du Togo » quand même, ça bute.

La banderole de supporters

22 juin, premier match face à la Côte d'Ivoire, les minutes passent, toujours 0-0, Drogba s'énerve et invective l'arbitre à chaque arrêt de jeu. La banderole tombe dans le virage togolais : « Oh Didier, on ne sent pas le cul ! » Belle référence cinématographique.

L'hymne officieux

Quand Wax Taylor rencontre Aloe Blacc, ça donne le titre « Time Togo » . Ou presque.
Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
il y a 4 heures Neymar lance son propre jeu de foot 59 il y a 7 heures La statue de Falcao 28 il y a 7 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 41 il y a 10 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible