Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Atalanta-Shakhtar (1-2)

Le Shakhtar fait pleurer l'Atalanta à la dernière seconde

Modififié

Atalanta 1-2 Shakhtar Donetsk

Buts : Zapata (28e) pour l'Atalanta // Júnior Moraes (41e) et Solomon (90e+5) pour le Shakhtar

Le football est cruel.

C’était une soirée particulière pour l’Atalanta. Une soirée pour faire l’histoire et remporter un premier match en Ligue des champions à San Siro, à une cinquantaine de kilomètres de sa maison toujours en rénovation. Et une soirée finalement gâchée à la dernière seconde d'une rencontre intense par un pion de Solomon pour le Shakhtar (1-2).

Dans une partie rythmée et plaisante, la Dea dévoile rapidement ses intentions au Shakhtar, imposant un gros pressing et se présentant sur la pelouse avec un bloc haut dès les premières minutes. Les Ukrainiens sont bousculés et concèdent un penalty sévère, mais Pyatov plonge du bon côté face à Iličić (16e). Dans une ambiance bouillante, l’Atalanta pousse et trouve la faille. Après une frappe d'Iličić sur le poteau, la chique revient sur Hateboer, dont le centre arrive sur la tête de Zapata pour l’ouverture du score (1-0, 28e). Le premier pion dans l’histoire du club lombard et le moment pour le Shakhtar de se réveiller.


Les visiteurs terminent mieux la première période et sont récompensés : bien servi dans le dos de la défense italienne, Júnior Moraes élimine Gollini et marque dans le but vide (1-1, 41e). L’Atalanta tremble même avant la pause, Marlos envoyant un coup franc sur la barre (45e+3). Pour les deux équipes sévèrement battues lors de la première journée, il n'y avait aucune question à se poser. Les deux techniciens misent sur l'attaque (Muriel remplace Masiello), mais l'Atalanta est la plus dangereuse dans le second acte, à l'image de Gómez et Zapata, parfois maladroits et souvent écœurés par un excellent Pyatov. Comme en fin de première période, le Shakhtar termine mieux, sans parvenir à faire plier une deuxième fois son adversaire du soir, et tremble à nouveau sur les ultimes tentatives signées Malinovskyi (88e) et Gómez (90e+1). La frustration se transforme en immense déception à la dernière seconde, quand Solomon profite d'un contre et d'un mauvais jugement de Castagne pour climatiser San Siro (1-2, 90e+5).

Pour l'Atalanta, la belle histoire attendra.


Atalanta (3-4-1-2) : Gollini - Toloi, Masiello (Muriel, 68e), Palomino - Hateboer (Gosens, 57e), Pasalić, De Roon, Castagne - Gómez - Iličić (Malinovskyi, 57e), Zapata. Entraîneur : Gian Piero Gasperini

Shakhtar Donestk (4-2-3-1) : Pyatov - Bolbat, Kryvtsov, Matvyenko, Ismaily - Alan Patrick (Solomon, 69e), Stepanenko - Marlos (Konoplyanka, 86e), Kovalenko, Taison - Júnior Moraes. Entraîneur : Luís Castro.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions CG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 37
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 39
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE