Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // quarts
  3. // Sénégal-Bénin (1-0)

Le Sénégal met fin au beau parcours du Bénin

Longtemps accroché par le Bénin, le Sénégal a passé la seconde pour se défaire de son adversaire en quarts de finale de la CAN ce mercredi (1-0). Les Lions de la Téranga peuvent dire merci à Sadio Mané, détonateur de luxe pour Idrissa Gueye sur l'ouverture du score. En demies, ce sera Madagascar ou la Tunisie.

Modififié

Sénégal 1-0 Bénin

But : Gueye (70e)

Un magnifique spectacle en tribunes et une belle fête pour le Sénégal à la fin : si cette première affiche des quarts de finale puait le traquenard, les Lions de la Téranga auront su l'éviter admirablement. Oui, le Bénin était un adversaire prompt à faire peur à n'importe quel favori grâce à sa solidité défensive. Non, l'arrière-garde des Écureuils n'était pas de taille à rivaliser avec le talent de Sadio Mané et compagnie, qui filent en quarts grâce à leur courte victoire face aux Béninois (1-0).


Des têtes connues de Ligue 2 et d'autres moins connues de divisions inférieures contre une armada de cracks des gros championnats européens : vous avez dit déséquilibre ? C'était mal connaître le Bénin, défait à seulement deux reprises sur ses quinze derniers matchs de la compétition, et que ni le Cameroun, ni le Ghana, ni le Maroc (éliminé aux tirs au but en 8es de finale) n'avaient réussi à mettre à terre. C'était aussi mal connaître la dynamique de la CAN cette année, où les David encore présents dans la compétition sont presque plus nombreux que les Goliath. Dans cet environnement hostile, le Sénégal est prévenu et décide de prendre prudemment le contrôle de la rencontre. La tactique des Lions de la Téranga est claire : user et abuser de longs ballons à destination de Mané pour faire craquer la peu véloce arrière-garde des Écureuils, fragilisée par la suspension de Khaled Adenon. Une tactique judicieuse pour éviter le conglomérat de Béninois au milieu, mais qui ne paye pas, la faute aux bons retours d'Olivier Verdon ou au déchet dans le dernier geste.


Mis en confiance par ce scénario, le Bénin s'autorise à s'enhardir. Mickaël Poté se fend d'une délicieuse « madjer » sur coup franc (26e) et certaines situations de contre manquent de se concrétiser contre des Sénégalais qui tombent dans le piège de l'endormissement. Une dizaine de minutes avant la pause, cependant, les hommes d'Aliou Cissé décident de se réveiller grâce à l'apport offensif des latéraux, mais Sabaly et Saivet se montrent trop altruistes sur deux grosses occasions (45e). Heureux de ne pas avoir craqué, le Bénin reprend le deuxième acte en bombardant, à la suite des actions construites de l'arrière. Soukou se permet notamment un grand pont sur Koulibaly (s'il vous plaît) avant de servir Poté, dont la frappe est captée par Gomis. Un même Gomis qui passe à deux doigts de commettre l'impardonnable sur une passe complètement foirée qui manque de terminer dans son propre but (67e).

Merci Sadio


C'en est trop pour les Sénégalais, lassés de se faire accrocher et sentant le hold-up poindre. En amenant davantage de solutions proches du porteur de balle et de vitesse dans le jeu en une action, le Sénégal prend les devants grâce à Idrissa Gueye, bien aidé par le sublime relais de Mané (70e). Le début d'une intense phase de domination, Mané étant frustré par la VAR après un magnifique appel et Imorou sauvant les siens sur sa ligne après une occase XXL. Déterminés à en finir, les Sénégalais pèsent de tout leur poids vers les cages d'Allagbé, et Verdon est obligé de commettre la faute en position de dernier défenseur : ce carton rouge logique (83e) sonne le glas des espoirs des Écureuils. Le Sénégal rejoint logiquement le dernier carré de la CAN et aura une belle carte à jouer en demies face à la Tunisie ou à Madagascar, qui s'affrontent jeudi.



Sénégal (4-3-3) : Gomis - Gassama, Kouyaté, Koulibaly, Sabaly - Saivet, Ndiaye, Gueye - Baldé, Niang, Mané. Sélectionneur : Aliou Cissé.

Bénin (4-5-1) : Allagbé - Barazé, Adilehou, Verdon, Imorou - Poté, Adéoti, Sessegnon, D'Almeida, Soukou - Mounié. Sélectionneur : Albert Dussuyer.


  • Résultats et classements de la Coupe d'Afrique des nations

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article