Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CAN 2021
  2. // Finale
  3. // Sénégal-Égypte (0-0, 4-2 TAB)

Le Sénégal est champion d'Afrique !

Enfin. Enfin le Sénégal a assumé son statut de favori malgré un début de CAN poussif au possible, en allant au bout du labyrinthe après avoir terrassé l'Égypte, reine du continent, aux tirs au but (0-0, 4-2 TAB). Les yeux dans les yeux, Sadio Mané et Mohamed Salah n'ont pas vraiment été à leur avantage, dans une finale que les Pharaons ont pris soin de fermer à double tour. Mais la timbale dorée peut enfin parader dans les rues de Dakar.

Modififié

Sénégal 0-0 (4-2 TAB) Égypte

Tirs au but marqués : Koulibaly, Diallo, Dieng et Mané pour les Lions de la Téranga // Zizo et Marwan Hamdi pour les Pharaons
Tirs au but manqués : Sarr pour les Lions de la Téranga // Abdelmonem et Lasheen pour les Pharaons

Ça y est, l'anomalie a pris fin. Défait deux fois en finale (2002 et 2019), jamais sacré dans sa longue et riche histoire, le Sénégal a vaincu le signe indien, en tordant l'Égypte, reine d'Afrique du haut de ses sept timbales, au bout du suspense et d'une crispante séance de tirs au but, format préférentiel des Pharaons depuis 1984, sans interruption. Un dernier acte âpre sans être rasoir, entre les deux meilleures défenses de la compétition, au cours duquel les gardiens ont sorti le bleu de chauffe. Sadio Mané peut exploser comme dans son couloir gauche, Aliou Cissé peut expirer : de Dakar à la Casamance, le Sénégal festoie enfin autour d'un bon gibier, en laissant libre cours à une liesse sans pareille.

Gabaski sur le Nil


On a appris à le connaître, depuis son entrée face à la Côte d'Ivoire à la place de Mohamed El-Shenawy. Mohamed Abou Gabal, dit « Gabaski » - sans lien avec Varsovie ou Łódź -, est de ceux qui transforment chaque rendez-vous en gala tiré à quatre épingles. Jusqu'ici irréprochable dans cette CAN, l'ovni Abdelmonem commet l'irréparable en fauchant Saliou Ciss, lancé à toute berzingue dans la surface égyptienne (5e). La sentence tombe : penalty. Mais Gabaski a vite fait d'éteindre l'enthousiasme galsen, les ouailles d'Aliou Cissé étant déjà en train de se congratuler avant de voir le cuir au fond du Nil. Sadio Mané a beau la jouer à l'intox, sa mine imprécise est détournée par la nouvelle coqueluche des Pharaons (7e), pour le plus grand plaisir de l'immense Essam El Hadary.

Le thermomètre déjà dans les tours à Yaoundé, les vingt-deux acteurs se démènent entre les escalopes volatiles qui irritent la pelouse. Le Sénégal multiplie les percées sur les côtés, mais les centres d'Ismaïla Sarr ne trouvent pas preneur, et les déboulés de Sadio Mané sont classieux, mais vains. Quant à lui, Mohamed Salah est esseulé, mais montre qu'il est en jambes et à même d'empailler des chevilles malgré la fatigue accumulée (28e). Édouard Mendy, testé par l'animal dans un angle très fermé (43e), demeure vigilant.

Édouard aux mains d'or


Les Lions de la Téranga accélèrent par phases, mais les Pharaons tiennent à leur bout de gras, et Gabaski est de toutes les guerres et sur tous les ballons. La frappe enchaînée d'Idrissa Gueye après une habile feinte de corps tombe dans la niche (50e), avant que le portier de Zamalek ne chipe le ballon dans les pieds d'un Sadio Mané proche de l'écœurement (53e). L'entrée simultanée de Trezeguet et de Zizo côté égyptien ne s'invente pas, et elle apporte surtout du dynamisme, du tranchant aux attaques des septuples rois d'Afrique, qui se signalent enfin un peu plus collectivement. Mohamed Abdelmonem (69e), puis Marwan Hamdi (75e) claquent leur tête au-dessus ou de peu à côté des cages de Mendy.

L'entrée de Bamba Dieng occasionnera bien des sueurs froides à l'Égypte en prolongation, mais Gabaski est infranchissable, que ça soit du coude ou du bout des doigts (91e, 100e et 115e). L'occasion pour le rempart des Pharaons de ressortir l'antisèche sur la gourde, lors d'une séance fatidique de tirs au but. Mais cette fois, il sera trahi par deux tireurs : Mohamed Abdelmonem et Mohanad Lasheen, en échec sur le montant droit puis devant Édouard Mendy, qui n'avait jusqu'ici stoppé que deux penaltys sur 31 dans toute sa carrière. Sans trembler, cette fois, Sadio Mané a libéré les 17 millions de Sénégalais au pays, et sa diaspora, au grand dam de son copain Mo Salah. Qu'à cela ne tienne, le rendez-vous est déjà pris fin mars, pour un duel aller-retour. Au bout, un ticket pour le Mondial qatari.



Sénégal (4-2-3-1) : É. Mendy - Sarr, Koulibaly, Ab. Diallo, Ciss - Kouyaté (P. Gueye, 66e), N. Mendy - I. Sarr (Dia, 77e), I. Gueye, Mané - Diédhiou (Dieng, 77e). Entraîneur : Aliou Cissé.

Égypte (4-3-3) : Gabaski - Ashour, Abdelmonem, Mah. Hamdi, El Fotouh - Elneny, Fathi (Lasheen, 99e), El Solia (Trezeguet, 59e) - Salah, M. Mohamed (Mar. Hamdi, 59e), Marmoush (Zizo, 59e). Entraîneur : Carlos Queiroz.


  • Résultats et classements de la CAN 2021

    Revivez Sénégal - Egypte (0 - 0)


    Par Alexandre Lazar
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    CAN - Finale - Sénégal-Égypte (0-0, 4-2 TAB)






    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi