Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Équipe du Mexique

Le sélectionneur mexicain aurait frappé un journaliste

C'est vrai qu'il a l'air plutôt impulsif, Miguel Herrera, le sélectionneur du Mexique.

Dimanche, El Tri remportait sa septième Gold Cup en s'imposant 3-1 contre la Jamaïque en finale. Un journaliste de TV Azteca, Christian Martinoli, affirme que Miguel Herrera l'aurait frappé le lendemain à l'aéroport de Philadelphie, car il n'aurait pas apprécié certaines de ses critiques. « Il m'a menacé, il m'a mis au défi de me battre et m'a dit : "C'est comme ça que ça se passera à chaque fois que je te verrai" » , a expliqué le journaliste qui assure avoir été frappé au cou.

Le sélectionneur du Mexique a déjà démenti les accusations du journaliste. « Je l'ai poussé, c'est tout. Nous avons eu une explication et je l'ai poussé. Je ne suis pas stupide » , s'est-il défendu. En attendant, la chaîne TV Azteca a demandé à ce qu'une enquête soit ouverte.


On passe pour des rigolos avec les petites insultes de Samir Nasri, maintenant. KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15