Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Rennes (2-4)

Rennes donne une nouvelle leçon à Lyon

Mené 3-0 à la pause, Lyon n'a pas pu éviter une nouvelle punition contre Rennes au Groupama Stadium (2-4). Comme à l'aller, les Gones ont subi la loi de l'équipe de Bruno Genesio, qui se pose provisoirement sur le podium et devance désormais l'OL de huit points.

Modififié

Lyon 2-4 Rennes

Buts : Traoré CSC (59e) et Dembélé (82e, SP) pour l'OL // Bourigeaud (11e), Santamaria (13e), Majer (45e+1) et Terrier (49e) pour les Rouge et Noir

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas, sauf peut-être quand ils sont espacés de quatre mois. Plus d'un trimestre après la punition reçue au Roazhon Park, Peter Bosz avait annoncé que Rennes allait « rencontrer un autre Lyon » et que les Gones abordaient cette rencontre importante avec « un esprit revanchard » . Des paroles, mais pas d'actes, ou plutôt un nouveau naufrage (2-4) face à un Stade rennais déchaîné en première période. Signé Rennes, signé Bruno Genesio.

Le jeu à la rennaise


Avec un jour de repos supplémentaire et le même onze que celui victorieux à Porto en milieu de semaine, l’OL aurait pu choisir de donner le tempo de la partie dans les premières minutes. Ce sont pourtant les Rennais, battus à Leicester jeudi soir et pouvant à nouveau compter sur Majer titulaire, qui ont pris les choses en main. Les Bretons ne se sont pas mis sur leur 31, ils ont fait ce qu’ils savent faire cette saison : prendre le contrôle du ballon, exercer un pressing intense sur l’adversaire et miser sur des mouvements collectifs à la fois travaillés et instinctifs. Les hommes de Genesio ont récolté les fruits de la domination avec deux buts coup sur coup dans le premier quart d’heure. Après une belle combinaison avec son copain Terrier, Laborde a lancé Bourigeaud qui a glissé le ballon sous Lopes pour lancer les hostilités (0-1, 11e). Les supporters lyonnais ont à peine eu le temps de râler qu’ils ont vu Santamaria sauter une mauvaise relance de Paquetá pour doubler la mise d’une frappe déviée par le Brésilien (0-2, 13e).



Dépassés et sonnés, les Lyonnais ont tenté de sortir la tête de l’eau, sans parvenir à déstabiliser les Rouge et Noir, qui ont laissé Dembélé, Ndombele et Toko Ekambi allumer des mèches hors cadre. L’OL n’a même pas profité des quelques mésententes entre la défense rennaise et Gomis, qui s’est pris une soufflante par Aguerd et qui a vu son homologue rhodanien offrir le troisième but sur un plateau à son équipe. Déjà tout près de la cagade avec un ballon relâché quelques minutes plus tôt, Lopes a manqué sa relance pour Lukeba et permis à Majer de marquer dans la cage vide après un bon pressing de Laborde et un service de Bourigeaud (0-3, 45e+1). Au même moment, en novembre dernier, Rennes venait tout juste d'ouvrir le score.

La bête rouge et noir


Comment faire pour renverser la table et retourner un SRFC en état de grâce ? La question a sans doute trotté dans l'esprit de Peter Bosz à la pause, et le technicien néerlandais a décidé de répondre avec un double changement au retour des vestiaires (Dubois et Mendes remplacés par Gusto et Kadewere). Mais le plan du patron des Gones a été contrarié par un nouveau bijou breton, signé cette fois Terrier, qui a décoché sa spéciale praline des 25 mètres pour nettoyer la lucarne de Lopes et éteindre les derniers espoirs lyonnais (0-4, 49e). Des Rennais cliniques (6 tirs, 5 cadrés, 4 buts) et une odeur de chaos dans l'air au Groupama Stadium, alors que Laborde et Majer ont eu les occasions de 5-0 dans la foulée.


Au bord du gouffre, Lyon n'a pas baissé les bras, s'accrochant à un but contre son camp de Traoré après une tête croisée de Toko Ekambi (1-4, 59e) comme on s'accroche aux branches pour ne pas tomber de la falaise. Un coup du sort qui n'a pas emballé une seconde période moins animée et beaucoup plus hachée. En manque d'inspiration, l'OL a abusé des longs ballons et tournés en rond pendant que Rennes a activé le mode gestion. Mais les Bretons ont joué à se faire peur, Gomis provoquant un penalty sur Dembélé et laissant l'attaquant lyonnais se faire justice lui-même (2-4, 82e). Un début de frayeur balayé par l'apathie des ouailles de Bosz, incapables de sonner la révolte et plus que jamais englués en milieu de tableau, à huit longueurs de la bande à Genesio, sur le podium en attendant Brest-Marseille. Une belle bête rouge et noir.


Lyon (4-2-3-1) : Lopes - Dubois (Gusto, 46e), Mendes (Kadewere, 46e), Lukeba, Emerson - Caqueret, Ndombele (Da Silva, 79e) - Faivre, Paquetá (Aouar 79e), Toko Ekambi (Reine-Adélaïde, 78e) - Dembélé. Entraîneur : Peter Bosz.


Rennes (4-3-3) : Gomis - Traoré, Omari, Aguerd, Truffert (Meling, 77e) - Martin, Santamaria, Majer (Tait, 65e) - Bourigeaud, Laborde (Guirassy, 90e), Terrier (Doku, 65e). Entraîneur : Bruno Genesio.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2021-2022

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    il y a 3 heures La demande de remise en liberté de Mathias Pogba rejetée à cause de sa dernière vidéo 62
    il y a 4 heures Dernières places pour la projo So Foot de Benfica-PSG ! 3
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    Les notes de PSG-Bordeaux