Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Le record de Conti

Daniele Conti est entré dans l'histoire.

Hier, le fils du grand Bruno Conti est devenu le joueur le plus capé de l'histoire de Cagliari, avec 328 présences. Le milieu de terrain égale ainsi Mario Brugnera, qu'il devancera définitivement la semaine prochaine, lors du déplacement de son équipe à Lecce.

Lorsqu'il entre sur la pelouse, hier, Daniele Conti est rempli d'émotions. «  J'étais tellement ému, pire qu'une finale de Ligue des Champions » raconte le joueur. Dans les gradins du stade Sant'Elia, une banderole « 328 fois l'un des nôtres » se déploie. Conti salue ses virages. Et n'oublie pas la Curva dans laquelle sont assis sa mère, son père et ses trois fils.

Pour une fois, papa Bruno, immense figure de l'AS Roma, s'est laissé aller à quelques sursauts lorsque son fiston avait le ballon. La Roma, c'est une chose, mais lorsque les giallorossi ne jouent pas, Conti senior ne peut être que le premier tifoso de son fils.


Au final, la rencontre en elle-même ne restera pas dans les anales. 0-0 face à l'Udinese. L'essentiel était ailleurs.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Messi en veut toujours plus