Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // FC Séville-Real Madrid (3-0)

Le Real subit la loi du FC Séville

Auteur d'une première période de rêve, le FC Séville explose le Real Madrid (3-0). Les Madrilènes ne profitent pas du faux pas du Barça.

Modififié

FC Séville 3-0 Real Madrid

Buts : Andre Silva (17e, 21e), Ben Yedder (39e) pour le FC Séville

Quelle sensation à Sánchez-Pizjuán ! Après la défaite de Barcelone face à Léganes (2-1), c’est le deuxième du championnat qui est à terre face au FC Séville. Invaincus depuis 2015 dans leur antre face au Real, les Sévillans ont écœuré des Madrilènes complètement dépassés. André Silva y va de son doublé, alors que Ben Yedder continue sa moisson de buts. Malgré son équipe type, le Real Madrid n’est pas parvenu à revenir au score après avoir subi la furia du FC Séville lors de la première période. Benzema et ses coéquipiers connaissent leur première défaite en championnat et ne profitent pas de la contre-performance du Barça pour s’installer en tête de la Liga.

André Silva et Ben Yedder coulent le Real


D’entrée de jeu, les deux équipes offrent un beau spectacle à Sánchez Pizjuán et les arrêts de jeu sont rares. Séville est plus dangereux, mais les goleadors maison André Silva et Ben Yedder ne parviennent pas à tromper Courtois. De son côté, le Real ne parvient pas à concrétiser sa possession de balle face au bloc sévillan. Les hommes de Pablo Machin sont appliqués et font reculer les Merengues. Et à la 17e minute, c’est André Silva qui fait exploser le stade, après une frappe ajustée à la suite d'un centre en retrait de Navas (1-0). Une ouverture du score plus que logique.

Pas rassasié par ce but, l’attaquant du FC Séville double la mise quatre minutes plus tard après un énorme travail de Navas parti en contre sur son côté droit (2-0, 21e). Le Real a la tête sous l’eau et n’a toujours pas frappé au but. Pire, la triplette offensive est invisible et peine à faire des différences. C’est alors le moment que choisit Ben Yedder pour assommer un peu plus le Real Madrid. Pour son sixième but de la semaine, le Français ne laisse aucune chance à Courtois après une remise de zquez de la tête (3-0, 39e). À la mi-temps, on voit mal comment Sergio Ramos et ses coéquipiers pourraient renverser la situation.

Séville gère tranquillement


Au retour des vestiaires, Banega et sa troupe ne baissent pas le rythme et n’ont pas l’intention de se contenter des trois buts d’écart. Malgré cette avance acquise, le FC Séville continue d’attaquer en utilisant les côtés. Rien ne va pour le Real qui se voit refuser un but pour un hors-jeu de Modrić constaté avec la VAR (52e). Et les Merengues vont même friser la correctionnelle avec Sarabia qui oblige Courtois à une horizontale pour ne pas aggraver le score (56e). Julen Lopetegui lance alors ses cartouches offensives, Lucas Vázquez et Mariano, pour tenter de réduire la marque, mais rien n’y fait. Même un raid tout en vitesse de Bale, qui se heurte à l’excellent Vaclík (60e).

Rincés de leurs efforts, les Sévillans laissent des espaces en fin de match, mais tiennent bon. Le Real termine même à dix après la blessure de Marcelo. La soirée est cauchemardesque pour Lopetegui et ses hommes. Invaincu en championnat et auréolé de la meilleure défense avant son déplacement en terre andalouse, le Real repart avec des doutes. Pas la meilleure des postures avant d’affronter l’Atlético, samedi, dans un derby qui s’annonce chaud bouillant. De son côté, le FC Séville a enfin lancé sa saison et recolle à la quatrième place, à trois points de son adversaire du soir.



FC Séville (3-5-2) : Vaclík – S. Gómez, Kjær, Daniel Carriço – Navas, Sarabia, Banega, Vázquez, Arana – A. Silva, Ben Yedder (Promes, 69e). Entraîneur : Pablo Machin.

Real Madrid (4-3-3) : Courtois – Nacho (Vázquez, 58e), Varane, Ramos, Marcelo – Casemiro, Modrić (Ceballos, 70e), Kroos – Bale, Benzema (Mariano, 58e), Asensio. Entraîneur : Julen Lopetegui.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Rémi Salvayre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 159 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible