Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // Demies aller
  3. // Barcelone-Real (1-1)

Le Real résiste au Barça

Après avoir ouvert le score dès la sixième minute par Vázquez, le Real Madrid a concédé l'égalisation de Malcom, mais tenu le nul malgré la domination de Barcelone (1-1). Un bon résultat avant le retour programmé à la fin du mois.

Modififié

Barcelone 1-1 Real Madrid

Buts : Malcom (57e) pour Barcelone // Vázquez (6e) pour le Real Madrid

Cela faisait cent jours. Cent jours que le Real Madrid attendait ce moment pour se venger, lui qui avait mangé une sévère gifle lors du dernier Clásico dans ce même lieu (5-1 en octobre). La joue encore bien rouge, la Maison-Blanche souhaitait donc prendre sa revanche dès cette première confrontation (qui en appelle deux autres en moins d'un mois) programmée pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe du Roi au Camp Nou. Sauf qu'en face se dressait Barcelone, quadruple champion de la compétition en titre. Résultat ? Pas de gagnant, pas de vaincu, pas de raclée, pas de défaite, mais un score nul (1-1) qui fait plutôt les affaires des Merengues en vue du retour.

KB9, pas en retard


Benzema en pointe, Messi sur le banc. Les hommes forts de chaque clan sont de la soirée, mais un seul est titulaire (la Pulga revenant de blessure). Le Français se met d'ailleurs très rapidement en évidence : après une première allumette de Kroos éteinte par Ter Stegen, KB9 sert intelligemment zquez en retrait pour l'ouverture du score. 1-0 en faveur du Real, alors que le coup d'envoi a été donné il y a à peine six minutes.


Le temps fort des Madrilènes, symbolisé par une possession de balle à leur avantage et un pressing impressionnant, dure encore un peu : si Ramos écope de sa biscotte habituelle, Llorente manque le break en même temps que le cadre. Vient alors la révolte catalane, avec de grosses occasions d'égalisation signées Malcom (duel perdu devant Navas), Rakitić (barre transversale) et Suárez (parade de Navas). Mais la rébellion ne se termine pas par des points levés, pour le bonheur des visiteurs. Pas si étonnant : dans ce premier acte, Vinícius a autant frappé que toute l'équipe barcelonaise.

Pas de différence chez les entrants


Au retour des vestiaires, Coutinho se montre enfin. Invisible avant la pause, le Brésilien s'essaye à une belle frappe de loin qui frôle le poteau de Navas. Mais finalement, la délivrance vient de Malcom : visiblement dans un bon soir, l'ancien des Girondins de Bordeaux profite d'une sortie ratée du portier adverse pour remettre les compteurs à zéro. Ou plutôt à un partout. Pas la peine de dire que les 90 000 spectateurs présents au Camp Nou sont fous. D'autant qu'un certain Messi fait son apparition, en même temps que Bale dans l'autre camp.



Que de beau monde sur la pelouse ! Suffisant pour redonner du souffle au Real, à la peine depuis la reprise, ou au contraire pour porter le Barça vers un succès important ? La tendance penche pour la seconde option, tant les locaux dominent désormais le combat. Reste que l'ennemi, bien conscient que le score actuel serait un bon résultat en vue d'une éventuelle finale, tient malgré la tentative d'Aleña et les penaltys réclamés par Suárez ou Messi. Pour connaître le vainqueur (qui aurait pu être Madrid si Bale ou Varane avaient converti les ultimes opportunités), il faudra donc déplacer ses yeux vers le Santiago-Bernabéu dans une vingtaine de jours. Patience.


Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen – Semedo, Piqué, Lenglet, Alba – Rakitić (Vidal, 62e), Busquets, Arthur – Coutinho (Messi, 65e), Suárez, Malcom (Aleña, 76e). Entraîneur : Valverde.

Real Madrid (4-3-3) : Keylor – Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo – Llorente (Casemiro, 63e), Kroos, Modrić – Vázquez (Asensio, 84e), Benzema, Vinícius (Bale, 64e). Entraîneur : Solari.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Coupe du Roi - Demies aller - FC Barcelone-Real Madrid (1-1)




Dans cet article


il y a 53 minutes Le magnifique coup franc d'un gardien norvégien en amical
il y a 2 heures Giovinco : « Aucun joueur n'a été champion en Europe, aux USA et en Arabie saoudite » 39
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE