Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions – 1re journée – Groupe A à D

Le Real régale, la Juve cale

Le carton du Real avec un doublé de Benzema, la blessure de Casillas le maudit, la contre-performance de la Juve au Danemark, le Bayern, Benfica et City qui déroulent, le difficile apprentissage de la Real Sociedad : la C1 millésime 2013-2014 est bel et bien partie, avec des buts sur toutes les pelouses.

Modififié
Real SociedadShakhtar Donetsk : 0-2

Quand il s’agit de cogner Lyon en barrage, il y a du monde. Quand il s’agit de confirmer face à un habitué de la phase de poules, c’est déjà une autre limonade… On savait la Real Sociedad en petite forme ces derniers jours (une défaite et un nul en Liga récemment), mais on pouvait quand même légitimement penser que les Basques pouvaient prendre la mesure du Shakhar Donetsk ce soir à Anoeta. D’autant plus que les Ukrainiens eux aussi ont de la misère à démarrer la saison en championnat (déjà deux défaites). Dans ce duel entre équipes fébriles, ce sont les visiteurs qui l’ont emporté 2-0, d’un doublé signé Alex Teixeira. Premier but inscrit suite à un bon travail de Srna astucieusement relayé d’une talonnade par Douglas Costa, second but marqué tout seul comme un grand d’une grosse frappe pied droit. C’était pourtant la Real Sociedad qui avait la mainmise sur le match en première période, mais Donetsk a su faire le dos rond et faire preuve de beaucoup de réalisme pour débuter idéalement la compétition. Putain d’expérience…

GalatasarayReal Madrid : 1-6

Pauvre Iker Casillas… Doublé par Diego López depuis le début de l’année, il s’était vu offrir une titularisation en C1 par son entraîneur Carlo Ancelotti. Mais l’offrande a été de courte durée, puisque le gardien de la sélection espagnole a été contraint de laisser sa place dès les premières minutes de jeu, la faute à une foutue blessure à la hanche… Il s’était pourtant distingué d’entrée sur une première frappe signée Felipe Melo. Bousculé pendant la première demi-heure et certainement gêné par ce coup du sort, le Real a fini par ouvrir le score par l’intermédiaire d’Isco, magnifiquement lancé par Di María. À partir de ce moment, la confiance a semblé changer de camp et Galatasaray s’est fait pilonner proprement en seconde période par les Madrilènes, finalement vainqueurs 6 à 1 grâce à un doublé de Benzema (auteur par ailleurs de deux passes décisives) et d’un triplé de Cristiano Ronaldo. Quand la machine blanche (bleue en l’occurrence ce soir) est en marche, rien ne l’arrête. La nouvelle recrue Gareth Bale, entrée en jeu en cours de match, est à l’origine du 5e but, alors que c’est l’ancien Toulousain Umut Bülüt qui avait permis aux Turcs de réduire le score en fin de rencontre. À noter que Galatasaray a en plus perdu Didier Drogba, blessé à la clavicule en fin de première période lors d’un choc avec Pepe et remplacé à la pause. Soirée moisie pour les Stambouliotes.

CopenhagueJuventus : 1-1

Le couac de la soirée chez les « gros » est pour la Juve, contrainte au partage des points face au Danemark. Le FC Copenhague a pourtant vécu un difficile début de saison, avec un changement d’entraîneur cet été, mais il a pu ce coup-ci compter sur les exploits répétés de son capitaine, le gardien suédois Johan Wiland, auteur d’une prestation XXL face aux attaquants turinois. Seul Quagliarella est parvenu à tromper sa vigilance en début de seconde période, alors que Jorgensen avait profité d’un cafouillage dans la surface de Buffon pour ouvrir la marque en première. Tévez a essayé, Pogba aussi – gros loupé en première face au but - mais rien n’y a fait, la Juve va devoir se rattraper dès le prochain match à la maison face à Galatasaray.

Benfica - Anderlecht : 2-0

Confronté à des problèmes défensifs depuis le début de saison, Anderlecht est arrivé au Portugal avec pas mal de fébrilité, et ce qui devait arriver arriva : deux buts inscrits en première période par Benfica. Le premier suite à un ballon mal dégagé par le gardien Silvio Proto, le second d’un bel enchaînement de ce bon vieux Luisão en position d’avant-centre et pas assez gêné par un marquage adverse à la cool. À 2-0 au bout d’une demi-heure de jeu, le match était déjà plié et les Belges n’ont pas pu rattraper ce retard après la pause, malgré de meilleures intentions. Le PSG qui affronte le Benfica au Parc lors du prochain match le 2 octobre va devoir se méfier de cette équipe portugaise rodée aux joutes européennes…

Bayern MunichCSKA Moscou : 3-0


Il faudra un jour qu’on mette vraiment en lumière cet excellent joueur qu’est David Alaba, Autrichien prodige, défenseur de métier, mais capable d’à peu près tout faire sur un terrain de foot, y compris de marquer sur coup franc direct, bien aidé il faut dire par un Akinfeev pas franchement réveillé… On jouait la 4e minute de jeu et ça faisait déjà 1-0 pour les tenants du titre, qui ont ensuite déroulé leur partition sans trembler, avec un Robben passeur pour la tête de Mandžukić, puis buteur d’une grosse patate en seconde période, suite à un excellent service de… David Alaba. Il sait tout faire, ce petit jeune, qu’on vous dit.

Viktoria Plzeň – Manchester City : 0-3

On a bien cru que cette maudite Ligue des champions allait encore coller les miquettes à Manchester City, comme la saison dernière. Titularisé, Nasri s’est pourtant démené en première période, mais rien n’y faisait, les Tchèques de Plzeň faisant bloc et parvenant sans trop d’inquiétudes à contenir les offensives adverses. Sauf que dès le retour des vestiaires, les Citizens sont parvenus à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Džeko, suite à un bon travail d’Agüero. Le plus dur était fait, City a ensuite pu dérouler son football et aggraver le score grâce à Yaya Touré – gros missile flottant sous la transversale – et Agüero, d’une frappe enroulée pied gauche. C’est bon, City est dans la place et on attend avec impatience sa prochaine confrontation face au Bayern Munich au City of Manchester stadium.

Pour consulter tous les résultats de la première journée de Ligue des champions et les classements des différents groupes, cliquez ici.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié