Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options

Le Real pulvérise Galatasaray, l'Atlético déraille à Leverkusen

Orgie de buts ce mercredi en Ligue des champions : le Real a zigouillé Galatasaray six à zéro, quand le Dinamo Zagreb et le Chakhtar se sont neutralisés, au terme d'un match nul (3-3) complètement siphonné. Soirée beaucoup plus tranquille pour Tottenham, qui a dépiauté l'Étoile rouge (0-4), quand l'Atlético a avalé de travers en Allemagne, en tombant face au Bayer Leverkusen (2-1).

Modififié

Real Madrid 6-0 Galatasaray

Buts : Rodrygo (4e, 7e, 90e), Ramos (14e, sp), Benzema (45e, 81e) pour le Real

À 18 piges, Rodrygo n'a manifestement pas envie d'attendre pour marquer son premier but en C1. Un crochet intérieur, une frappe vicelarde du gauche et voilà le Brésilien qui déflore son compteur dans la compétition reine et permet au Real de faire la course devant, après à peine 4 minutes de jeu. Folie : le second but de l'ex-gamin prodige de Santos intervient à peine trois minutes plus tard, quand ce dernier vient placer un joli coup de boule au point de penalty, après un centre enveloppé de Marcelo. Patatras pour les Turcs, qui se cassent définitivement la gueule quand Nzonzi fait faute sur Kroos dans la surface. Ramos y va de sa Panenka et voilà la Maison-Blanche qui mène de trois pions au quart d'heure de jeu. Benzema n'aura plus qu'à planter deux pions pour enfoncer la tête des Turcs sous l'eau, avant que Rodrygo n'y aille carrément de son triplé en toute fin de partie. De quoi permettre au Real d'infliger à Galatasaray la plus large défaite de son histoire en C1 et de quasiment assurer sa qualification pour les huitièmes de la compétition.


Étoile rouge de Belgrade 0-4 Tottenham

Buts : Lo Celso (34e), Son (57e, 60e), Eriksen (85e) pour Tottenham

Pas radin avec les petits rigolos dans l’âme, Tottenham offre un cafouillage gaguesque à ses fans, quand Giovani Lo Celso ouvre le score, après que Kane et Son ont en tout touché trois fois les montants sur la même action. C'est ballot pour l'Étoile rouge, qui a des idées et des jambes, mais tape sur le poteau et la barre de Gazzaniga. Mais les Serbes ont laissé passer leur chance, et Son, d'un gros cachou du gauche, puis d'un plat du pied sécurité dans la surface, s'en va ajouter deux nouveaux pions. Eriksen, sans pitié, y va lui aussi de son but en toute fin de partie. Succès important pour les Spurs, qui consolident leur seconde place dans le groupe B.


Dinamo Zagreb 3-3 Chakhtar Donetsk

Buts : Petković (25e), Ivanusec (83e) , Ademi (85e) pour le Dinamo // Alan Patrick (13e), Moraes Junior (90e+3), Tete (90e+8) pour le Chakhtar

Comme souvent pêchu collectivement, le Chakhtar déroule ses gammes habituelles, et Alan Patrick propulse au fond des filets un centre tendu de Junior Moraes. Moins sophistiqué balle au pied, le Dinamo joue néanmoins avec ses armes et le fait plutôt bien : Petković, d'un coup de crâne autoritaire dans la surface de réparation, s'en va ainsi propulser dans les filets ukrainiens un centre bombé de Théophile-Catherine. Bizarrement, le Chakhtar va ensuite sembler sombrer en toute fin de match, alors qu'Ivanusec, du droit dans la surface, puis Ademi, trompent successivement Pyatov. Rideau ? Pas du tout. La dinguerie peut au contraire débuter. Junior Moraes réduit le score de la tête dans le temps additionnel. Puis Taison s'écroule dans la surface, après un contact avec Gjira, deux minutes plus tard. Penalty. Tete transforme, et les Ukrainiens arrachent un nul complètement surréaliste, qui leur permet de rester dos à dos avec les Croates dans le groupe C.


Atalanta 1-1 Manchester City

Buts : Pašalić (49e) pour l'Atalanta // Sterling (7e) pour City

Fidèle à son style, l'Atalanta ouvre le jeu. Problème : en C1, la Dea a tendance à défendre comme une équipe de foot à 7 le dimanche, qui décuve encore sa soirée whisky-coca du jour d'avant. Manque de pot, Sterling, lui, est à jeun complet et, servi par une magnifique talonnade de Jesus, s'en va ouvrir la marque de près. Gabriel Jesus aura bien l'opportunité de doubler la mise sur penalty, après une main d'Iličić dans la surface, mais le Brésilien banane complètement son tir, qui fuit le cadre. Mauvaise idée, car l'Atalanta n'est pas encore morte et égalise par Pašalić : servi par un centre impeccable de Papu Gómez, l'ancien Monégasque claque une superbe tête en suspension dans les filets citizens. La fin de rencontre sera d'ailleurs franchement funky, alors que Claudio Bravo, qui a remplacé Ederson après la pause, se chope un rouge pour avoir découpé Iličić. Guardiola n'a plus de gardien en stock et Kyle Walker se retrouve alors obligé d'enfiler les gants. Cocasse, mais sans conséquence pour City, qui tient son match nul et est en bonne route pour voir les huitièmes de la C1.



Bayer Leverkusen 2-1 Atlético de Madrid

Buts : Partey (41e, CSC), Volland (55e) pour Leverkusen // Morata (90e+4) pour l'Atlético

Comme de coutume avec l'Atlético, le fun est accessoire, et la première mi-temps accouche d'une baston aussi âpre que fermée. Tant pis, Leverkusen a le mérite d'essayer et ouvre même le score quand Partey pète un câble sur corner, en envoyant sa tête dans ses propres filets. De quoi définitivement lancer la formation allemande, qui double la mise par Volland. L'attaquant snipe Oblak dans les seize mètres, après un excellent service de Bellarabi. Morata réduira bien la marque, mais le réveil est trop tardif : les Colchoneros, sans idée ni jus ce mercredi, vont devoir encore batailler pour être sûrs de voir la phase à élimination directe de la Ligue des champions.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi 2
    Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 3
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons