Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Athletic Club-Real Madrid (1-1)

Le Real Madrid pris au piège à Bilbao

Accroché par un Athletic Club valeureux et admirable de courage, le Real Madrid lâche ses premiers points de la saison en Liga (1-1). Le Real reste dauphin du Barça, deux unités derrière son éternel rival.

Modififié

Athletic Club 1-1 Real Madrid

Buts : Muniain (32e) pour l'Athletic Club // Isco (64e) pour le Real

Parfois, un mot simple suffit à vous redonner confiance en vous-même. Ce mot, l'Athletic Club l'a entendu à deux minutes de la fin par le biais de son public déchaîné. « Athletic ! Athletic ! Athletic ! » Complètement carbonisés par l'intensité mise par le Real Madrid en deuxième période, les Basques terminent la rencontre dans la sueur et mettent le favori de la rencontre dans l'embarras. Non, le Real ne parviendra pas à s'imposer à San Mamés. Pas cette fois. Le stade entier, levé de son siège depuis un moment, va voir son équipe obtenir un point face au Real. Un point symbolique, preuve vivante que le San Mamés est l'une des forteresses les plus imprenables d'Espagne.

Le cœur des Lions


Trois journées après avoir commencé par de sympathiques amuse-bouche, le Real commence son plat principal de la Liga 2018-2019 à Bilbao. Au menu, la visite d'une enceinte bouillante à l'idée de boucler cette spirale de deux défaites consécutives lors des dernières réceptions des Blancos. Désireux d'enchaîner avec une quatrième victoire en autant de rencontres de championnat avec son Real, Julen Lopetegui s'autorise à titulariser Dani Ceballos dans l'entrejeu. Une théorie logique vu la prestation de l'international espagnol lors du récital de la Roja face à la Croatie quatre jours plus tôt, mais maladroite dans la pratique. Les Merengues subissent la pression d'un milieu de terrain basque très compact et doivent contenir les assauts locaux, à l'image d'une double tentative de Yuri Berchiche stoppée par Thibaut Courtois.


En guise de réponse, Marco Asensio se décide à faire parler son pied gauche. Contrairement à sa soirée dorée d'Elche où tout lui réussissait, le Madrilène trouve du répondant face à lui en la personne du jeune portier Unai Simón, dont la main ferme empêche la balle de filer sous la barre de l'Athletic Club. Dans la foulée, un déboulé côté droit d'Óscar de Marcos permet à Iker Muniain de pousser la balle au fond des filets à la suite d'un centre tendu (1-0, 32e). Menée au score, la Maison-Blanche passe par Luka Modrić pour alerter une nouvelle fois le gardien des Leones, toujours impérial sur sa ligne. De toute évidence, passer ce dernier obstacle apparaît comme une affaire délicate pour les champions d'Europe en titre.

Isco limite la casse


Mains dans les poches, mais tête pensante, Lopetegui se décide à revoir son plan initial. Ceballos sort, Casemiro entre, et le Real adopte un schéma de jeu plus proche de celui proposé par Zinédine Zidane l'an passé. En lieu et place de CR7, c'est Gareth Bale qui se charge de frapper les coups de pied arrêtés à l'entrée de la surface. Sur l'un d'eux, le Gallois oblige Simón à réaliser un arrêt à bout portant face à Sergio Ramos. Si l'entrée du Brésilien fait du bien au onze madrilène, celle d'Isco sera décisive puisque trois minutes plus tard, sa tête croisée permet aux siens d'égaliser (1-1, 64e).


Un but qui confirme la domination visiteuse sur laquelle Marco Asensio et Karim Benzema tentent de s'appuyer malgré un Simón habile pour boucher au maximum les angles de tirs adverses. Mais si le bateau basque se met à tanguer, le navire ne chavire pas pour autant. Berizzo se décide à faire sortir son attaquant de pointe Iñaki Williams, remuant, mais trahi par la fatigue visible sur son faciès. Ultra dominateur dans les dernières minutes, le Real ne parvient pas à trouver le verrou d'un coffre fermé et prêt à gicler en contre avec les tripes sur la moindre opportunité. Mikel Rico obtient la dernière opportunité, mais Courtois sauve les meubles d'un Real qui laisse le Barça seul leader de la Liga.




Athletic Club (4-5-1) : U. Simón – Berchiche, Yeray, I. Martínez, De Marcos – García Carrillo, Beñat (Rico, 81e) – Susaeta, Raúl García, Muniain (Capa, 54e) – Williams (San José, 76e). Entraîneur : Eduardo Berizzo.

Real Madrid (4-4-2) : Courtois – Marcelo, Ramos, Varane, Carvajal – Asensio, Ceballos (Casemiro, 46e), Kroos, Modrić – Benzema, Bale (L. Vázquez, 75e). Entraîneur : Julen Lopetegui.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:02 La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 22

    Le Kiosque SO PRESS