Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Atlético de Madrid (1-1)

Le Real Madrid et l'Atlético se quittent bons amis

Dominateur, le Real Madrid doit se contenter du point du match nul face à son rival de l'Atlético (1-1) malgré un nouveau but de Cristiano Ronaldo. La faute à une égalisation d'Antoine Griezmann et aux nombreuses parades de Jan Oblak.

Modififié

Real Madrid 1-1 Atlético

Buts : Ronaldo (53e) pour le Real // Griezmann (56e) pour l'Atlético.

La différence entre un bon joueur et un grand joueur se trouve souvent dans la capacité à se montrer présent lors des grands rendez-vous. Et alors que tous les yeux étaient rivés sur Cristiano Ronaldo, double buteur à Turin cinq jours plus tôt, le Portugais n’a pas raté son rendez-vous en inscrivant le 650e but de sa carrière, dix mois seulement après avoir inscrit son 600e en finale de Ligue des champions contre la Juventus. Si le monde du football n’a pas attendu cette rencontre pour placer CR7 dans le camp des grands joueurs, Antoine Griezmann a une nouvelle fois montré qu’il pouvait se faire une place dans cette catégorie en inscrivant pour la sixième saison consécutive un but face au Real Madrid en championnat.

Le show Jan Oblak


Match intercalé entre deux rencontres de Ligue des champions oblige, Zinédine Zidane s’est offert le luxe de placer Luka Modrić, Isco, Casemiro et Karim Benzema sur le banc. Un choix qui n’empêche pas le Real Madrid de prendre d’entrée de jeu les commandes de ce derby madrilène. D’autant plus que les habituels remplaçants sont bien en jambes. Pendant que Mateo Kovačić récupère tous les ballons dans l’entrejeu, Marco Asensio, Lucas Vázquez et Gareth Bale font parler leur vitesse pour désarçonner la défense des Colchoneros. Et c’est d’ailleurs le Gallois qui se montre le premier en évidence en déviant un énième corner de Toni Kroos sur la cuisse de CR7. Un coup de billard qui termine sa course dans les mains solides de Jan Oblak (9e).


Une action qui résume à merveille cette première période où le portier slovène a écœuré tout l’effectif du Real Madrid. Une praline du gauche de Cristiano Ronaldo (19e) ? Facile. Un face-à-face avec Varane (27e) ? Easy. Une reprise de volée surpuissante de Dani Carvajal (41e) ? Essaye encore. Et les rares fois où Jan Oblak semble battu, il peut compter sur une équerre solide pour renvoyer les frappes de Marco Asensio (11e) et de Marcelo (41e). Dominés, les hommes de Diego Simeone tentent de respirer en contre, mais Diego Costa voit sa frappe détournée par un Keylor Navas tout aussi solide que son homologue (29e).

Cristiano 1-1 Grizou


Impérial depuis le début de l’année 2018, Cristiano Ronaldo et ses mèches blondes magiques ne sont pas du genre à baisser les bras devant un portier en feu. Alors, lorsque CR7 voit Gareth Bale lui distiller un centre parfait, il ne laisse pas passer sa chance et envoie une magnifique volée du droit pour ouvrir le score (1-0, 53e). Étonnement, ce but du Real Madrid va réveiller l’Atlético, bien obligé de sortir de sa grotte. Invisible durant le premier acte, Antoine Griezmann se retrouve au bon endroit, au bon moment pour reprendre le ballon repoussé par Keylor Navas sur une frappe de Vitolo (1-1, 56e). Battu sur ce coup, le gardien costaricien se rattrape trois minutes plus tard en repoussant de fort belle manière une frappe à bout portant de Koke (59e).


Malgré l’égalisation, Zinédine Zidane ne change pas ses plans et oblige CR7 à se reposer un peu (64e), tandis que Diego Simeone, heureux de ce match nul, solidifie sa muraille en faisant entrer Gabi à la place de Diego Costa. Un changement qui a pour conséquence la mise en place d’une attaque-défense. Et si les Colchoneros sont sortis vainqueurs de ce petit jeu, ils peuvent une nouvelle fois remercier Jan Oblak, auteur d’une parade exceptionnelle pour enlever de sa lucarne le coup franc de Sergio Ramos (90e). Avec ce match nul, l’Atlético valide quasiment sa place de dauphin du Barça, tandis que le Real Madrid doit surveiller dans son rétroviseur que Valence ne le déloge pas du podium.



Real Madrid (4-4-2) : Navas - Carvajal, Ramos, Varane, Marcelo - Lucas Vázquez, Kroos, Kovačić (Modrić, 72e), Asensio (Isco, 72e) - Bale, Cristiano (Benzema, 64e). Entraîneur : Zinédine Zidane.

Atlético (4-4-2) : Oblak - Juanfran, Savić, Godín, Lucas Hernandez - Vitolo (Correa, 61e), Partey, Saúl Ñíguez, Koke - Griezmann, Costa (Gabi, 71e). Entraîneur : Diego Simeone.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6
    À lire ensuite
    48 heures chrono