Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Supercoupe d'Europe
  2. // Real Madrid-Eintracht Francfort (2-0)

Le Real Madrid empoche la Supercoupe d'Europe

À l'Olympiastadion de Helsinki, le Real Madrid, vainqueur de la Ligue des champions, a fait respecter la hiérarchie lors de la Supercoupe d’Europe. Sans jamais trembler, les Madrilènes ont disposé de Francfort, vainqueur de la Ligue Europa (2-0). De quoi lancer leur saison comme s'était achevée la dernière : sur un titre.

Modififié

Real Madrid 2-0 Eintracht Francfort

Buts : Alaba (37e) et Benzema (65e) pour les Merengues

Sérieux de bout en bout, le Real Madrid a repris l’exercice 2022-2023 là où le précédent s’était arrêté : sur le toit de l’Europe. Il est coutume de dire que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures. Carlo Ancelotti ne s’est donc pas posé de questions au moment de remplir la feuille de match. L’Italien a reconduit le même onze que lors de la finale de Ligue des champions remportée face à Liverpool en mai dernier. Suffisant pour s’adjuger une cinquième Supercoupe d'Europe et recoller au FC Barcelone et à l’AC Milan au palmarès. De son côté, la joueuse équipe de Francfort a malgré tout montré qu’elle pouvait élever son niveau après la correction 1-6 reçue à domicile par le Bayern en ouverture de la Bundesliga.

Real Maîtrise


L’entraîneur autrichien Oliver Glasner attendait plus de compacité de ses Aigles. La consigne respectée, les deux formations ronronnent en début de partie et attendent le quart d’heure de jeu pour se débrider. La première mèche est allemande avec Lindström qui lance Kamada plein axe mais Thibaut Courtois est à la parade sur la frappe du Japonais (13e). Madrid répond du tac au tac quand Valverde centre fort pour Benzema, lequel décale subtilement Vinicius, qui voit son compatriote brésilien Tuta s’interposer sur sa ligne alors que Trapp était battu (17e). Sans complexe, les Allemands jouent crânement leur chance. Excentré sur le côté droit de la surface espagnole, Knauff alerte Courtois, bien vigilant (24e). Sûrement plus affûté que son adversaire du soir, Francfort prend le jeu à son compte au fil du premier acte et le Real contre. Trapp doit s’interposer sur une tentative lointaine d’un Vinicius percutant sur son aile. Mais il est impuissant sur le corner suivant quand Benzema s’élève haut au cœur de la surface et dévie de la tête pour Casemiro sur la ligne de but, qui remet à son tour à Alaba pour l’ouverture du score dans le but vide (1-0, 37e). Le Nueve, encore trouvé dans la surface, manque de peu le but du break (40e). À la pause, tout est sous contrôle pour la Casa Blanca.

Et à la fin, c’est toujours Madrid qui gagne


Au retour des vestiaires, Vinicius bute sur le portier de Francfort en reprenant un centre à mi-hauteur de Ferland Mendy (55e). Loin d’être résigné, Oliver Glasner montre clairement ses intentions peu avant l’heure de jeu en faisant entrer Mario Götze et l’ancien Nantais Randal Kolo Muani pour muer son 3-4-3 en un 4-1-4-1 plus offensif. Le moment où les Adler se découvrent. Pas attaqué aux vingt mètres, Casemiro assène un coup de canon sur la transversale (60e), avant que le favori du Ballon d’or ne débloque son compteur de l’année. Lancé loin en profondeur, Vinicius cavale et passe le ballon dans l’axe à Karim Benzema, qui le catapulte au fond des filets d’un Kevin Trapp masqué (2-0, 65e). Une 324e réalisation avec le Real qui lui permet de définitivement effacer Raúl des tablettes pour devenir seul le deuxième meilleur buteur de l’histoire du club. Dans les dix dernières minutes, le Français Aurélien Tchouaméni et l’Allemand Antonio Rüdiger disputent sereinement leurs premières minutes sous la prestigieuse tunique blanche. Les Merengues mettent fin à une invincibilité des Aigles vieille de 62 ans contre des clubs espagnols, repartent de Finlande avec un nouveau trophée dans leur besace et vont désormais pouvoir se consacrer à la défense de leur couronne espagnole. Les joueurs de Francfort savent eux désormais à quoi s’en tenir avant de faire leur grand retour en Ligue des champions.



Real Madrid (4-3-3) : Courtois – Carvajal (Rüdiger, 84e), Militão, Alaba, Mendy – Modrić (Rodrygo, 66e), Casemiro, Kroos (Tchouaméni, 84e) – Valverde (Camavinga, 75e), Benzema, Vinicius (Ceballos, 84e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Eintracht Francfort (3-4-3) : Trapp - Touré, Tuta, Ndicka (Alario, 68e) - Knauff, Rode (Götze, 57e), Sow, Lenz - Kamada, Borré, Lindström (Kolo Muani, 57e). Entraîneur : Oliver Glasner.

Revivez Real Madrid - Eintracht (2 - 0)


Par Gabriel Joly
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:10 Le brassard arc-en-ciel et le « chantage » de la FIFA 36
Hier à 13:11 Revivez Pays de Galles - Iran (0 - 2) 446 Hier à 12:35 Une statistique inédite depuis 36 ans en Coupe du Monde 34 Hier à 11:45 Mondial : La FIFA aurait finalement autorisé les drapeaux LGBT en tribunes 38 Hier à 09:53 Le discours testostéroné de Renard à la mi-temps de l’exploit contre l’Argentine 67