Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr B
  3. // Real-Inter (3-2)

Le Real enfonce l'Inter

Au terme d'une rencontre rythmée et techniquement relevée, le Real a dominé une formation interista séduisante, mais plombée par ses errements défensifs. De quoi définitivement lancer les Madrilènes en Ligue des champions, quand les Nerazzurri attendent de signer un premier succès cette saison en C1, et pointent à la dernière place du groupe B.

Modififié

Real Madrid 3-2 Inter

Buts : Benzema (25e), Ramos (33e), Rodrygo (80e) pour le Real // Martinez (35e), Perišić (68e) pour l'Inter

À force de s'arracher les cheveux en C1, Antonio Conte va peut être finir par filer un sale coup à sa fameuse implantation capillaire. Après trois matchs de C1, son Inter pointe à la dernière place de son groupe B de Ligue des champions. La faute, ce soir, au Real Madrid de Zidane, sur courant alternatif ce mardi, mais décidément irrésistible quand il se décide à jouer et à accélérer dans les seize mètres adverses.

Sapés comme jamais


Réussir des retrouvailles peut s'avérer chose difficile. Plus de vingt ans après les débuts de Zidane à la Juventus avec Antonio Conte à ses cotés sur le pré, le double Z et le Mister de l'Inter se croisent pour la première fois en match officiel depuis qu'ils sont devenus entraîneurs. Ce mardi, il s'agit donc de faire bonne impression. Ça tombe bien, Nerazzurri comme Madrilènes sont venus rudement bien habillés offensivement. Fringuée d'un entrejeu Barella-Brozović-Vidal, l'Inter a des idées et du rythme dans les chaussettes. Barella, servi par Perišić, trouve la barre de la tête, quand Vidal, d'un tir lointain, donne quelques frayeurs à Courtois. Mais c'est bien le Real qui est le mieux sapé ce soir, les combinaisons de Benzema, Hazard et Valverde donnant le tournis à une défense interista affolée par le pressing adverse.


Hakimi, sous pression sur son côté droit, en vient à faire n'importe quoi, en envoyant une passe en retrait hasardeuse pour Handanović. Benzema a tout vu avant tout le monde, devance le gardien slovène et n'a plus qu'à conclure dans la cage vide (1-0, 25e). Le défilé nerazzurro en prend un coup, et Sergio Ramos ne va pas se priver pour débrailler encore un peu plus l'accoutrement lombard, en y allant de son pion de la tête, sur corner (2-0, 33e). Touchée, mais pas coulée, l'Inter se réajuste la cravate et repart au mastic. Bien vu. Nicolo Barella, plutôt discret jusque-là, s'adjuge le prix d'élégance de la soirée en signant une sublime talonnade en déviation pour Martinez. L'Argentin ajuste Courtois dans la surface et le concours de style que se livrent les deux formations peut dès lors continuer en beauté (2-1, 35e).

Et à la fin, c'est le Real qui gagne


Le second acte sera malheureusement moins coloré. Le pressing bleu et noir gagne en consistance et en assurance, mais rien n'y fait : les sorties de balles du Real restent parfaitement maîtrisées, même si les Madrilènes ne parviennent plus à trouver de verticalité devant. La Maison-Blanche n'en reste pas moins trop attentiste, et l'activité de l'Inter va effectivement finir par payer. Vidal voit de l'espace dans l'axe de la défense adverse et envoie un long ballon vers Martinez, qui dévie astucieusement du crane pour Perišić. Le Croate conclut du gauche et revoilà les Interisti refagotés pour finir avec chic la fin de match (2-2, 68e). Sauf que c'est encore le Real qui a les meilleurs fonds de tiroir, puisque Vinicius et Rodrygo, entrés à l'heure de jeu, vont crucifier l'Inter dans la foulée. Le premier fonce sur son côté gauche et sert subtilement le second dans la surface, qui troue les filets d'Handanović pour une troisième fois (3-2, 80e). L'Inter ne s'en remettra pas, et Zinédine Zidane peut se frotter le crâne de satisfaction : après des débuts poussifs, ses poulains sont bel et bien lancés cette saison, en Ligue des champions.



Real Madrid (4-2-3-1) :Courtois - L. Vázquez, Varane, Sergio Ramos, Mendy - Valverde, Casemiro, Kroos (Modrić, 78e)- Asensio (Rodrygo, 64e), Benzema, Hazard (Vinicius, 64e). Entraîneur : Zinédine Zidane.

Inter (3-5-2) : Handanović - D’Ambrosio, De Vrij, Bastoni - Hakimi, Barella (Gagliardini, 78e), Brozović, Vidal (Nainggolan, 87e), Young - Lautaro Martínez, Perišić (Sánchez, 78e). Entraîneur : Antonio Conte.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Hier à 21:00 DERNIER JOUR DE L'EXCLU : 120€ offerts en CASH au lieu de 100€ chez Winamax
    il y a 2 heures Gignac nommé pour le prix Puskás 23
    il y a 3 heures Rouyer : « Je comprends la peur de faire son coming out » 45 il y a 3 heures Le Luxembourg met encore son championnat sur pause 2
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 16:25 La stagiaire du NYCFC victime de harcèlement sexuel raconte son calvaire 53 Hier à 16:05 Au Brésil, le rond central d’un terrain a un problème de géométrie 16
    À lire ensuite
    L'OM sombre à Porto