Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Real Madrid (1-3)

Le Real braque le Wanda Metropolitano

Porté par un Vinícius Júnior virevoltant et un Sergio Ramos décisif, le Real Madrid est devenu la première équipe à s'imposer sur la pelouse de l'Atlético de Madrid cette saison (1-3), au terme d'un match âpre et ponctué de dix cartons. Avec ce succès, les hommes de Santiago Solari délogent en prime leur voisin de la deuxième place, et reviennent à cinq longueurs du Barça.

Modififié

Atlético de Madrid 1-3 Real Madrid

Buts : Griezmann (25e) pour les Colchoneros // Casemiro (16e), Ramos (42e sp) et Bale (74e) pour les Merengues

Une déviation de la tête qui se transforme en passe décisive pour Casemiro, un penalty proprement converti pour remettre le Real devant dans la difficulté : vainqueur cet après-midi du derby de Madrid sur la pelouse de l'Atlético (1-3), le Real le doit en bonne partie au soldat Sergio Ramos. Nouveaux dauphins, les champions d'Europe en titre sont aussi la première équipe à s'imposer au Wanda Metropolitano. Bref, un après-midi bien rempli pour la bande à Solari.

Do Brasil


Quatre champions du monde sur la pelouse, les retrouvailles entre Diego Simeone et Santiago Solari, celles entre Thibaut Courtois et Álvaro Morata et le public de l'Atlético, le duel entre la meilleure attaque et la meilleure défense de la Liga, celui entre les deux buteurs français, sans oublier la deuxième place en jeu : ce derbi madrileño était bardé d'enjeux, d'intérêts et d'anecdotes. Gonflé d'émotion, aussi, côté Atlético, cinq jours après le décès de sa légende Isacio Calleja. Bercés par le doux hommage qui lui est rendu, musique classique à l'appui, les 22 acteurs et le public du Wanda Metropolitano sont vite remis dans le vif du sujet par la grosse boîte assénée d'entrée par Arias à Reguilón. Forcément inspiré par autant de virilité, Casemiro rappelle qu'il n'est pas bon qu'à distribuer les pains. À la réception d'un corner de Kroos dévié dans la mêlée par Ramos, le Brésilien dégaine une chilena qui laisse Oblak et sa sortie à contretemps pantois (0-1, 16e).


La joie est d'assez courte durée pour le Real, douché moins de dix minutes plus tard par Griezmann. Parfaitement lancé par Correa, auteur d'une faute non sanctionnée au départ de l'action, le Français distance ses gardes du corps et vient glisser le ballon entre les grandes jambes de Courtois pour signer son onzième but de la saison (1-1, 25e). Dans une première mi-temps intense, mais hachée, les situations dangereuses se font rares. Les frissons viennent le plus souvent du côté gauche de l'attaque madrilène, confiée à Vinícius Júnior plutôt qu'à Bale. Auteur d'un amour de centre de l'extérieur du pied galvaudé par zquez (20e), puis d'une belle percée dans la défense rojiblanca (21e), le Brésilien pousse Giménez à la faute, à l'extrême limite de la surface. Malgré l'assistance vidéo, l'homme en jaune confirme la sanction accordée en première instance : penalty, transformé par Ramos (1-2, 42e).

Pluie de biscottes et douche galloise


Regonflés après la pause et dangereux sur un premier tir de Griezmann hors cadre (52e), les Colchoneros pensent recoller lorsque Morata lobe Courtois (54e), mais voient l'égalisation refusée, avec l'aide de la vidéo là encore, pour un hors-jeu de l'attaquant. Dans cette affiche de rêve, le personnage central s'appelle en fait Javier Estrada Fernandez, arbitre de son état, qui multiplie les biscottes : dix, dont sept en deuxième période. Entre les gouttes, Bale, idéalement décalé par Modrić sur la gauche, croise parfaitement pour mettre le Real à l'abri, en contre (1-3, 74e). C'en est trop pour Partey, qui sèche Kroos et écope d'un deuxième jaune (80e). À onze contre dix, le Real gère plutôt tranquillement son avance, et est même tout proche d'ajouter un quatrième but, la tête de Bale frôlant la barre (87e). L'essentiel est tout de même là : première équipe à repartir du Wanda Metropolitano avec les trois points cette saison, la Maison-Blanche double son voisin, pour se poser sur la deuxième marche du podium. À cinq points du leader barcelonais. Et si ?


Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak - Arias, Giménez, Godín, L. Hernandez - Correa (Rodrigo, 65e), Saúl, Thomas, Lemar (Vitolo, 59e) - Griezmann, Morata (Kalinić, 71e). Entraîneur : Diego Simeone.

Real Madrid (4-3-3) : Courtois - Carvajal, Ramos, Varane, Reguilón - Modrić, Casemiro, Kroos (Ceballos, 84e) - Vázquez, Benzema (Mariano, 89e), Vinícius Júnior (Bale, 57e). Entraîneur : Santiago Solari.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 20:42 NOUVEAU : 150€ offerts chez ZEbet pour parier sur la Ligue des champions !
    Hier à 18:39 Zlatan : « Cette saison, je vais battre tous les records de MLS » 31 Hier à 17:15 Une étude déconseille aux jeunes Belges de rallier la Premier League 29
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 12:26 Bientôt un format Final Four en Supercoupe d'Espagne 43