Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 33e journée
  3. // Atlético Madrid/Real Madrid

Le Real B remporte le derby

Avec une équipe très largement remaniée, le Real s'impose une nouvelle fois contre l'Atlético dans le derby de Madrid (1-2).

Modififié
Atlético Madrid - Real Madrid : 1-2
Buts : Falcao (4e) pour l'Atlético, Juanfran (csc, 13e) et Di María (63e) pour le Real

C'est encore raté. Ce soir au stade Vicente Calderón, l'Atlético avait une occasion unique de mettre un terme à une série de 22 matchs consécutifs sans victoire dans le derby de Madrid. Trois jours après sa débâcle à Dortmund et trois jours avant le match retour, le Real avait en effet clairement fait le choix de privilégier la Ligue des champions. Avec les absences d'Arbeloa, Ramos, Coentrão, Marcelo et Ronaldo, blessés, suspendus ou laissés au repos, ainsi que celles de Varane, Xabi Alonso, Özil, Modrić et Higuaín, tous sur le banc, les conditions pouvaient difficilement être plus favorables. Oui mais voilà, les hommes de Diego Simeone sont tombés sur un Real froid de réalisme qui a su revenir, puis prendre l'avantage après l'ouverture du score précoce de Falcao.

Falcao lance le derby

Le début de match est une affaire de coup franc. D'abord celui de Raúl Garcia, mal repoussé par Diego López. Le ballon revient sur Godín dont le centre trouve la tête victorieuse de Falcao. Avec une défense dont les quatres membres cumulent seulement 36 matchs de Liga cette saison, on se dit que le Real va souffrir. Mais dix minutes plus tard, c'est au tour de Di María de frapper un coup franc. Celui-ci passe dans une forêt de jambes et est finalement dévié par Juanfran dans son propre but. Une égalisation chanceuse et flatteuse pour les Merengues qui n'existent pas, à l'image de Benzema, totalement transparent. Gênés par le pressing adverse, les joueurs de José Mourinho ne parviennent pas à sortir le ballon proprement et sont acculés dans leur camp. Dominateur, l'Atlético se crée pourtant très peu d'occasions, et ce, malgré un nombre incalculable de centres. C'est même le Real qui obtient une balle de but juste avant la pause, mais Benzema, trouvé en position idéale par Di María pour la première fois du match, perd son duel avec Courtois.

Le Real plie, Di María surgit

Autre fait marquant de la rencontre, les cartons. Six ont été distribués rien qu'en première période, dont quatre contre le Real, preuve qu'ils sont régulièrement dépassés par la vitesse de l'Atlético. C'est le cas dans l'entame de la seconde période. Les Colchoneros se créent enfin des occasions, mais cette fois c'est la précision dans le dernier geste qui n'est pas au rendez-vous. Alors que Diego Costa voit sa tête captée en deux temps par Diego López à l'aide de sa barre transversale, Gabi, pourtant seul face au gardien après un une-deux avec Raúl Garcia, manque le cadre. Dans le rôle du roseau, le Real plie, mais ne rompt pas. Mieux, sur sa première incursion dans la surface de Courtois, il prend l'avantage par l'intermédiaire de Di María, auteur d'une belle frappe croisée du gauche suite à un service dans l'intervalle de Benzema. Sonné, l'Atlético fait le forcing pour revenir, mais les entrées de Xabi Alonso et Varane font du bien à l'arrière-garde de la Maison Blanche qui n'est mise en danger que sur une frappe non cadrée de Filipe. Le Real s'impose et assure sans doute définitivement sa deuxième place. De son côté, l'Atlético devra encore attendre avant de renouer avec le succès dans le derby.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 27

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 23