Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // PSG-Dijon (3-0)

Le PSG secoue Dijon et rejoint le dernier carré

Sans jamais trembler, le Paris Saint-Germain s'est facilement imposé contre Dijon au Parc des Princes (3-0). Sans la MCN, le PSG s'en est remis à la connexion entre Draxler et Di María, le second ayant inscrit un doublé, pour filer dans le dernier carré.

Modififié

Paris Saint-Germain 3-0 Dijon FCO

Buts : Di María (8e, 28e) et Meunier (77e) pour le PSG

Pas toujours facile de se donner à fond entre deux rencontres de Ligue des champions. Dans huit jours, le Parc des Princes retrouvera la douce mélodie de la compétition reine, et le Paris Saint-Germain aura l’opportunité de valider pour de bon son ticket pour les quarts de finale contre Manchester United. Mais avant cette soirée de gala, le PSG avait rendez-vous avec la Coupe de France, dont le trophée lui revient depuis 2015. Un mois après la défaite contre Guingamp à la maison dans l’autre coupe nationale, il fallait donc mettre les choses au clair : pas question de laisser filer un nouveau titre sur le territoire national. Sans surprise cette fois, les ogres parisiens ont tranquillement mangé des Dijonnais dépassés par une équipe largement supérieure.

Draxler le serviteur, Di María le finisseur


Pas de gros turnover pour Thomas Tuchel, le technicien allemand ayant seulement laissé Marquinhos au repos, pendant que Mbappé et Alves prennent place sur le banc. Pour tenter de faire un coup dans la capitale, le DFCO de Kombouaré se présente avec un 5-3-2, un bloc bas et une doublette Kwon-Tavares devant pour tromper Buffon. Sauf que les Parisiens décident d’attaquer d’entrée, asphyxiant des visiteurs rapidement dépassés par les mouvements adverses. Bien trouvé par Verratti dans l’axe, Draxler se charge d’envoyer un caviar pour Di María, dont le petit piqué du pied gauche est imparable (1-0, 8e). La bonne occasion pour lever le pied ? Pas du tout, le PSG récite son football, malmenant une équipe perdue sur le rectangle vert.


Choupo-Moting ne parvenant pas à tromper Rúnarsson (5e, 21e), Di María tente alors de faire croquer son copain, après une nouvelle ouverture parfaite de Draxler. Mais le centre de l’international argentin est contré par Lautoa et le ballon lui revient dessus pour lui permettre de marquer dans le but vide (2-0, 28e). La première période est totalement dominée par des locaux décidés à faire le boulot pour rejoindre le dernier carré. Avant la pause, ils sont même tout proches de tuer définitivement une rencontre déjà très déséquilibrée, mais Rúnarsson est impeccable devant Meunier, et Chafik prive Di María d’un triplé express (43e). La seule éclaircie côté dijonnais : un beau mouvement entre Sliti et Tavares, se terminant par une chique longeant la ligne de but pour heurter le poteau (32e).

Choupo-Moting, petite consolation


Après la démonstration, place à la gestion. Les Parisiens se montrent beaucoup moins entreprenants dans le second acte, laissant la possibilité à Dijon de se rapprocher plus facilement du but de Buffon. Ainsi, la première frappe cadrée de la bande à Kombouaré est signée Sliti (51e), avant que Tavares et Amalfitano ne butent sur le portier italien. Le PSG est moins bien, mais il sait toujours se montrer dangereux sur certains mouvements collectifs. Draxler perd son duel avec Rúnarsson (60e) et la frappe de Choupo-Moting est trop molle pour inquiéter le gardien dijonnais (70e). L'ancien attaquant de Stoke City persévère et préfère enfiler le costume du passeur décisif avec une offrande en retrait pour Meunier, qui inscrit le troisième but de la partie d'un plat du pied gauche (3-0, 77e). Une petite récompense pour l'international camerounais, chaleureusement encouragé par les supporters parisiens, mais encore une fois trop brouillon dans la surface. Rideau pour le DFCO, qui n'aura quasiment jamais cru à un exploit au Parc des Princes, tant le PSG aura été sérieux dans son jardin, à l'image de Draxler et Di María, absolument impeccables ce mardi soir. Dijon retourne à son opération maintien et Paris rejoint le dernier carré. En attendant la Ligue des champions.




Paris Saint-Germain (3-4-3) : Buffon - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe - Meunier, Paredes (Dagba, 82e), Verratti, Bernat - Di María (Diaby, 82e), Choupo-Moting, Draxler (Nkunku, 81e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Dijon (5-3-2) : Rúnarsson - Chafik, S. Coulibaly, Lautoa, Aguerd, Haddadi - Balmont, Sliti (Keita, 77e), R. Amalfitano - Tavares (Saïd, 77e), Kwon (Sammaritano, 68e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.


  • Résultats de la Coupe de France

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 36
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 38
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi