Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Angers (3-1)

Le PSG scotche Angers

Bousculé en première période par des Angevins audacieux, le PSG a remporté samedi une troisième victoire en trois journées (3-1) grâce notamment à sa triplette offensive recomposée et à un réajustement tactique de Tuchel à la mi-temps.

Modififié

PSG 3-1 Angers

Buts : Cavani (12e), Mbappé (51e) et Neymar (66e) pour le PSG // Mangani (22e, s.p.) pour le SCO.

Jour de travaux, samedi, au Parc des Princes. Une image et une seule : celle d’un homme habillé en prof de sport moderne, assis à l’extrémité gauche d’un banc de touche et qui ne cesse de griffonner sur un bout de papier. Face à lui, onze pions et une nouvelle donne. Dans les faits, le PSG version Tuchel semble avoir vraiment commencé sa saison face au SCO d’Angers, après deux premiers succès nourris aux exploits individuels, à domicile contre Caen (3-0) et à Guingamp (1-3), le week-end dernier. La preuve est dans les noms : samedi, l’entraîneur allemand a pu pour la première fois de la saison assembler les perles offensives (Cavani, Mbappé, Neymar) et a même offert son dépucelage en Ligue 1 au jeune Thilo Kehrer, 21 ans, dans un 3-4-1-2 osé, où Marquinhos a été installé devant la défense et où Angel Dí Maria a été scotché côté gauche. Un premier constat au milieu des essais : il reste encore du boulot, pas mal même, et c’est tout sauf une surprise. Reste qu'au bout, Paris gagne (3-1), malgré tout.

« C'est éprouvant... »


Un second, à la pause : comment expliquer la dizaine de bouteilles d’eau explosées au milieu de la zone technique angevine (aucune sous le nez de Tuchel) ? « C’est éprouvant, on court beaucoup... » , souffle Thomas Mangani avant de rentrer se planquer dans le vestiaire visiteur du Parc à la mi-temps. Parfait, c’est là-dessus qu’avait misé son entraîneur, Stéphane Moulin, avant la rencontre, lui qui était venu raconter en conférence de presse en fin de semaine venir à Paris afin de « lutter pour qu’à un moment donné, peut-être, ils [les joueurs parisiens] aient du mal à trouver la solution » . Et c’est ce qu’il s’est passé lors d’une première période où le SCO, débarqué sans neuf, avec Jeff Reine-Adelaïde en pointe et Cheikh Ndoye titulaire pour la première fois depuis son retour en Ligue 1, a royalement emmerdé des Parisiens pourtant rapidement passés devant au tableau d’affichage grâce au premier but de la saison d’Edinson Cavani (1-0, 12e). Comment l’expliquer ? Par l’apprentissage d’un nouveau système, déjà, ce qui n’a pas empêché Cavani de toucher le poteau de la tête au quart d’heure de jeu (14e) et Mbappé de s’offrir une balle de but éteinte par Butelle (29e), mais aussi par quelques approximations techniques, à l’image de l’intervention foireuse de Kehrer sur Tait qui a amené le penalty de l’égalisation angevine (1-1, 22e). Derrière, la bande à Moulin a poussé et Reine-Adelaïde aurait même pu lui filer l’avantage sans un arrêt parfait d’Areola (28e).

Mbappé, l'âme et la manière


La suite, c’est les corps qui s’usent et les individualités parisiennes qui viennent une nouvelle fois démêler le nœud du jour. Pas de surprise, c’est aussi là qu’on a retrouvé Kylian Mbappé, auteur d’une volée merveilleuse sur un centre au moins aussi lumineux signé Dí Maria six minutes après les citrons (2-1, 51e). Trois buts en une semaine, le numéro 7 parisien va bien, merci pour lui. Puis, le PSG, repassé à la pause en 4-3-3 (Kehrer laissant sa place à Stanley Nsoki), a explosé, enfin : grâce à Dí Maria, à un très bon Rabiot, à la bonne entrée du jeune Nsoki, à un Neymar progressivement sorti de sa boîte et auteur d'un troisième but collectivement sublime, initié par Mbappé (3-1, 66e)... Angers, comme prévu, n’a pas tenu la longueur du combat, même si Kanga Aka a réussi à faire décoller Areola à vingt minutes de la fin (70e) avant de toucher la barre dans les arrêts de jeu (90e). Trois victoires en trois matchs, neuf points dans les poches, un Tuchel qui continue de gratter : la machine avance.


PSG (3-4-1-2) : Areola – Kehrer (Nsoki, 46e), Thiago Silva, Kimpembe – Meunier, Marquinhos, Rabiot, Di María (Draxler, 85e) – Neymar – Mbappé, Cavani (Nkunku, 73e). Entraîneur : Thomas Tuchel.


Angers (4-3-3) : Butelle – Manceau, Traoré, Pavlović, Capelle (Aït Nouri, 82e) – Ndoye, Santamaria, Mangani – Fulgini (Kanga Aka, 61e), Reine-Adelaïde (El Melali, 75e), Tait. Entraîneur : Stéphane Moulin.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 1 heure Il marque après 729 jours de disette 8
    il y a 3 heures La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 42 il y a 4 heures Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 13

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 9 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 39 il y a 9 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 158 il y a 10 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 23