Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // PSG-Saint-Étienne (1-0)

Le PSG remporte la bataille de Saint-Denis contre Saint-Étienne

Devant 2805 spectateurs au Stade de France, le Paris Saint-Germain s'est imposé face à l'AS Saint-Étienne et remporte la Coupe de France. Après une rencontre qui a souvent plus ressemblé à un combat de boxe qu'à un match de football.

Modififié

PSG 1-0 Saint-Étienne

But : Neymar (13e) pour le PSG
Expulsion : Perrin (31e) pour Sainté

Pour beaucoup, cette finale de Coupe de France n’avait pas lieu d’être en raison de la situation sanitaire du pays qui empêche les supporters des deux camps de garnir les 81 338 sièges du Stade de France. Pourtant, cette finale entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Étienne a réuni tous les ingrédients du foot amateur, qui est censé être à l’honneur avec cette Coupe de France. À savoir, quelques supporters parsemés autour de la pelouse qui profitent d’un silence pour hurler un « C’est carton ça monsieur l’arbitre » ou encore un « Applique-toi un peu dans les passes » . Du chambrage aussi, avec les supporters parisiens qui scandent « Ruffier » lorsque Jessy Moulin a le ballon. Mais aussi des bancs de touche qui s’insultent en respectant les distances de sécurité. Des tacles au-dessus du protège-tibia et même un début de bagarre générale, cette fois-ci sans le moindre respect des gestes barrière. Et comme souvent – même si la Coupe de France peut réserver des surprises –, c’est la meilleure équipe des deux qui est sortie vainqueur de ce duel. Le treizième sacre du Paris Saint-Germain, qui prend le large au classement des couronnes et prend sa revanche sur la compétition après avoir laissé échapper le titre aux tirs au but la saison dernière face au Stade rennais.

Perrin la joue comme Zidane


Privé de Juan Bernat, Thomas Tuchel a décidé d’accorder sa confiance à Mitchel Bakker plutôt qu’à Layvin Kurzawa pour le couloir gauche de la défense du PSG. Plus surprenant, Marco Verratti commence la rencontre sur le banc pour laisser place à la doublette Paredes-Gueye. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui perd un ballon qui permet à Denis Bouanga de s’amuser avec la défense parisienne avant de trouver le poteau de Keylor Navas (5e). Une première alerte pour Paris qui va vite être suivi de deux autres. Avec encore et toujours Denis Bouanga à la conclusion, mais l’ancien Nîmois va buter sur les mains fermes de Keylor Navas (16e et 20e).


Entre-temps, Neymar profite d’un bon une-deux entre Kylian Mbappé et Ángel Di María et d’une frappe de Kyky repoussée par Jessy Moulin pour ouvrir le score en puissance (1-0, 13e). Battu, le portier stéphanois se rattrape bien en détournant une reprise de volée de Di María (24e) et une frappe vicieuse de Mauro Icardi (45e+6). Ça, c’est pour la partie football. Le reste de la première période étant à mettre au rang de MMA. Que ce soit le violent tacle de Loïc Perrin sur Kylian Mbappé (26e), qui a coûté le remplacement de l’attaquant parisien et l’expulsion du capitaine stéphanois qui devrait donc prendre sa retraite sur ce geste. Mais aussi la bagarre générale qui a suivi et les regroupements après chaque contact plus violent les uns que les autres.

Jessy au four et au moulin



Après un premier acte sous le signe de la violence, le football a repris le dessus durant la seconde période. Du moins en partie, le rythme de la rencontre étant très faible et les occasions peu nombreuses. En supériorité numérique, le Paris Saint-Germain tente alors de se mettre à l’abri. En vain, l’arbitre assistant refusant pour hors-jeu le pion de Mauro Icardi. Tandis que Jessy Moulin se détend pour détourner une lourde frappe de Leandro Paredes (58e), avant de remporter son face-à-face avec Pablo Sarabia (72e), qui rate l’occasion d’inscrire un pion dans chaque rencontre de cette édition de la Coupe de France. De quoi laisser jusqu’au bout un espoir à Saint-Étienne de revenir au score. Espoir qui n’arrivera jamais malgré quelques coups de chaud au sein de la défense parisienne.


PSG (4-4-2) : Navas - Kehrer (Dagba, 18e), Marquinhos, Silva, Bakker - Di María, Gueye, Paredes (Verratti, 74e), Neymar - Mbappé (Sarabia, 32e), Icardi. Entraîneur : Thomas Tuchel.

Saint-Étienne (4-2-3-1) : Moulin - Debuchy (Krasso, 82e), Perrin, Fofana, Kolodziejczak - Mvila, Camara (Neyou, 46e) - Maçon (Moukoudi, 33e), Boudebouz (Nordin, 74e), Bouanga - Hamouma (Khazri, 46e). Entraîneur : Claude Puel.



Par Steven Oliveira, au Stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 18:10 Un salary cap instauré en troisième et quatrième division anglaise 3
Hier à 16:55 Cazorla pour deux ans à Al-Sadd 4 Hier à 16:10 Soupçonné de collusion, Gianni Infantino se défend 7 Hier à 15:30 Christophe Jallet devrait rejoindre Mediapro 16
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:58 À 53 ans, Miura bat un nouveau record 22
Hier à 13:20 Au Mexique, le Faucon Millénium évacue un joueur blessé 18 Hier à 09:55 Orlando rejoint Portland en finale du tournoi d’ouverture de MLS 6
À lire ensuite
Les notes de PSG-ASSE