Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Barcelone-PSG (1-4)

Le PSG surclasse Gijón

Emmené par un majestueux Kylian Mbappé auteur d’un triplé, le Paris Saint-Germain a flanqué une rouste historique (1-4) à un très faible Barça dans son antre. Un succès qui permet au PSG de prendre une grosse option sur les quarts de finale.

Modififié

FC Barcelone 1-4 PSG

Buts : Messi (s.p.) (27e) pour le Barça // Mbappé (35e, 65e, 85e) et Kean (70e) pour le PSG

Il y a des matchs qui font basculer une carrière, et celui que vient de vivre Kylian Mbappé en est un. Dans le jeu ou face au but, le gamin de Bondy a martyrisé un FC Barcelone qui n’est plus que l’ombre du géant européen qui terrorisait l’Europe entière il y a encore de cela quelques années. Mais plus que Mbappé, c’est tout Paris qui est venu s’offrir une revanche, une vraie, à l’endroit même où il avait sombré il y a quatre ans. Supérieurs dans tous les compartiments du jeu, surtout au cours d'une seconde période où le Barça a disparu, les hommes de Mauricio Pochettino tiennent un réel match référence. Et un succès de prestige, en bonus.

Mbappé répond à Messi...


Au cœur de l’arène, le PSG se rend compte assez rapidement que les gladiateurs barcelonais n’ont plus la même carrure que par le passé. Rapidement, les longs ballons à destination de Kylian Mbappé font mal à l’équipe de Ronald Koeman qui peine également à prendre le dessus au milieu de terrain. Une fois n’est pas coutume, Paris joue en bloc, mais va jouer de malchance lorsque Frenkie de Jong profite d’un léger contact avec Layvin Kurzawa dans la surface pour obtenir un penalty. Lionel Messi ne se fait pas prier et fusille Keylor Navas (1-0, 27e).

Kurzawa, forcément en colère et encore déboussolé, n’est pas loin de condamner Paris en percutant Presnel Kimpembe : Ousmane Dembélé a la balle de 2-0, mais n’en profite pas. Un tournant, un vrai, car derrière, le PSG reprend des couleurs et va recoller au score sur une action d’école : Kurzawa réceptionne parfaitement une transversale de Marquinhos, la file à Marco Verratti qui envoie Kylian Mbappé terminer le travail d’une passe géniale (1-1, 32e). Avant la pause, Kurzawa trouve Ter Stegen sur sa route, tandis qu’en face, Antoine Griezmann manque d’un cheveu de tromper Navas en contre. Mais Paris est bien au rendez-vous, et ce n'est que le début.

... Et creuse la tombe du Barça


Au retour des vestiaires, Mbappé confirme qu’il est là pour briller et poursuit son récital. Le Français dépose Gerard Piqué, Icardi la joue collectif pour Kean, mais Ter Stegen retarde l’échéance. Une question de temps, car Paris est décidé à faire plier un Barça aux abois et ne va pas se priver pour lui enfoncer la tête dans le seau. Couvert par un Clément Lenglet à côté de ses pompes, Alessandro Florenzi offre à Mbappé le soin de s’offrir un doublé (2-1, 65e). Puis sur un coup franc magistral de Leandro Paredes, Moise Kean éteint les lumières vingt minutes avant la fin d’un coup de boule dévastateur (3-1, 70e).

C'est tout ? Non, pas encore. Paris sait déjà qu'il devient le premier club français à venir s’imposer sur cette pelouse du Camp Nou en Ligue des champions (Metz, sur le même score, c'était en C2), mais Mbappé a encore faim. Et le Français va s’offrir le but du dessert en nettoyant la lucarne du portier allemand (4-1, 85e) à quelques minutes du terme. Violent, mais juste, tellement juste, tant Paris a maîtrisé son adversaire du soir. Oui, cette nuit, ce sont bien les supporters blaugrana qui vont faire des cauchemars.




FC Barcelone (4-3-3) : Ter stegen - Dest (Mingueza, 71e), Lenglet, Piqué (Trincão, 79e), Jordi Alba - Pedri (Puig, 79e), Busquets (Pjanić, 79e), De Jong - Griezmann (Braithwaite, 85e), Dembélé, Messi. Entraîneur : Ronald Koeman.

PSG (4-2-3-1) : Navas - Kurzawą, Kimpembe, Marquinhos, Florenzi (Kehrer, 89e) - Gueye (Herrera, 45e), Paredes, Verratti (Draxler, 73e) - Kean (Danilo, 85e), Mbappé, Icardi. Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Les notes du PSG


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 4 heures Eugénie Le Sommer fait le show avec l'OL Reign 14
À lire ensuite
Les notes du Barça