Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lens-PSG (1-1)

Le PSG grappille un point à Lens

Bousculé tout le match par un RC Lens séduisant et généreux, le PSG a profité des ratés nordistes pour revenir dans le temps additionnel à hauteur de son hôte grâce à Georginio Wijnaldum (1-1). Forcément, ce nul a un goût amer pour les hommes de Franck Haise.

Modififié

Lens 1-1 Paris Saint-Germain

Buts : Fofana (63e) pour Lens // Wijnaldum (90e+2) pour le PSG

Il fallait voir ces applaudissements qui descendaient des travées du stade Bollaert au moment du coup de sifflet final de François Letexier, quelques minutes après l'égalisation parisienne dans le temps additionnel. Il faut dire que les 37 000 fans des Sang et Or avaient de quoi être fiers. Sous leurs yeux, leur équipe a représenté tout ce qu’ils attendaient d'elle : un mélange d’humain, d’audace et surtout de jeu, d'un football qui tranchait avec le vide tactico-technique affiché par son adversaire du soir, le Paris Saint-Germain. Au bout du compte, oui, Lens ne s’est pas imposé face au Paris Saint-Germain, face à ce grand d’Europe qui peine vraiment à en être un, mais l'essentiel est ailleurs. Car même si le résultat est frustrant, la fierté, elle, est bien présente dans les rangs lensois.

Lens met la pression

Dans la file d’attente pour accéder à la tribune VIP, un fan du RCL demande à son copain de siège si les Parisiens sont « vraiment venus en avion ? » pour rejoindre le stade Bollaert depuis la capitale. « Et dire qu’en car, ils auraient mis 1h30 à tout casser ! Après j’ai vu ça sur les réseaux, j’sais pas si c’est vrai ! » lui répond son collègue qui a hâte de se réchauffer les mains. Ce n'est qu'une question de minutes. En ce 4 décembre, jour de Sainte-Barbe ici à Lens, Lensois et Parisiens pénètrent sous une pluie de flashs et d’écharpes là pour faire honneur aux grands-parents mineurs. Une banderole déployée par les ultras lensois annonce la couleur : « Ici pas de starlettes à paillettes ! Que des joueurs avec une mentalité de guerrier ! » Message reçu par la troupe de Franck Haise qui oppresse les Parisiens et le trio offensif 100% argentin Di María-Messi-Icardi. Les déboulés de Jonathan Clauss et de Przemysław Frankowski débutent, les Lensois sont menaçants, mais peinent dans le dernier geste à réellement inquiéter Keylor Navas.

En face, Paris fait du Paris et joue tout pour le contre. Ce n’est pas loin de payer sur la première incursion, mais la tentative de Leo Messi s’écrase sur le montant gauche de Jean-Louis Leca. Une réelle première alerte pour les Sang et Or qui vont se reprendre : Clauss chauffe les gants de Navas sur coup franc avant que Cheick Doucouré n’expédie une volée bien jaugée par le portier parisien. En fin de rencontre, c’est le PSG qui fait passer deux énormes frissons dans le dos des fans nordistes : Mauro Icardi oblige Leca à une parade avant que Di María ne voie le gardien corse réaliser un miracle avant la pause.

Wijnaldum répond à Fofana

Après des Corons chantés avec les tripes, le match reprend à Bollaert, et Lens garde sa mainmise sur le jeu. Si Gaël Kakuta laisse rapidement sa place à Florian Sotoca pour cause de pépins physiques, cela n’enraille pas la machine lensoise qui va trouver le bon algorithme pour faire chuter Paris. Alors que Messi est au sol, Seko Fofana ne se pose - à juste titre - pas de question et envoie un missile qui pousse Navas à la faute (1-0, 62e). L’enceinte nordiste explose et n’est pas loin de chavirer définitivement quelques minutes plus tard : sur un contre amorcé par Fofana, Da Costa touche le montant du portier costaricain.

Paris est à l’agonie, alors Mauricio Pochettino fait entrer Kylian Mbappé, Georginio Wijnaldum et Idrissa Gueye. Le pari est à deux doigts d’être gagnant : forcée de jouer plus bas, la ligne de défense lensoise recule un peu trop, et le délicieux ballon de Messi pour Mbappé voit Leca obligé de sauver la maison lensoise. Les minutes s’égrènent et se ressemblent : Fofana délivre des caviars à ses attaquants en contre qui n’arrivent pas à décrocher ce fameux break. Grave erreur. Les quatre minutes de temps additionnel sont accueillies par une avalanche de sifflets, et Lens craque sur le terrain : sur un centre de Mbappé, Wijnaldum s'élève et ramène un point inespéré à Paris (1-1, 90e+2). Messi manque la balle de match sur coup franc, mais le nul est déjà suffisamment sévère comme ça pour le RC Lens, qui va se coucher avec des regrets, mais avec le sentiment du devoir accompli.




RCL (3-4-1-2) : Leca - Gradit, Danso, Medina - Clauss, Doucouré, Fofana, Frankowski - Kakuta (Sotoca, 53e) - David Costa (Cahuzac, 80e), Kalimuendo (Haïdara, 80e). Entraîneur : Franck Haise.

PSG (4-3-3) : Navas - Hakimi, Marquinhos (c), Kimpembe, Bernat (Mendes, 79e) - Paredes (Wijnaldum, 70e), Verratti, Danilo (Gueye, 70e) - Messi, Icardi (Mbappé, 70e), Di María. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Revivez Lens - Paris S-G (1 - 1)


    Par Andrea Chazy, à Bollaert
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
    il y a 8 heures Mario Balotelli fait parler de lui avec un sublime coup franc 17
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 14 heures Jake Daniels annonce son homosexualité, une première pour un joueur anglais depuis 1990 156
    À lire ensuite
    Les notes de Lens-PSG