Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM (3-0)

Le PSG gagne le Classique, mais perd Neymar

Sans trop forcer, le PSG a remporté un nouveau Classique contre Marseille au Parc. Mais les Parisiens, plus que jamais en route vers le titre en Ligue 1, ont également vu Neymar sortir sur civière.

Modififié

PSG 3-0 OM

Buts : M'Bappé (11e), Rolando (27e, csc) et Cavani (55e) pour le PSG

Les notes de PSG-OM (anti-Marseillais)

Un but en CSC provoqué, une offrande pour Edinson Cavani. Sans avoir survolé le Classique, Neymar pourra dire qu'il a joué un rôle significatif dans la large victoire des siens face à Marseille. Mais ce soir, la star brésilienne n'aura a priori pas la tête à savourer. Une fois de plus, le transfuge du Barça n'a pas fini un PSG-OM. Et cette fois-ci, la raison de sa sortie prématurée inquiète bien plus que ce carton rouge idiot reçu au Vélodrome il y a quelques mois. En sortant sur civière, les mains sur le visage, Neymar a fait planer un silence de cathédrale et une ombre inquiétante sur le Parc des Princes. Oui, le Ney est énervant quand il part la tête dans le guidon, tombe au moindre contact, ou refuse de voir les appels d'Edinson Cavani. Mais Neymar reste Neymar, l'un des plus purs talents au monde, capable de faire gagner n'importe quel match quand il est dans les bonnes dispositions. Sauf que ce soir, Paris a battu l'OM 3-0, mais la seule information qui va compter, c'est de savoir pendant combien de temps le PSG devra se passer de son Auriverde capricieux.

Le protège-tibia de Dani Alves et le sens du but de Rolando


Marseille a donc plié au bout de dix minutes, à la suite d'une séquence de possession parisienne. À l'origine, une percée balle au pied de Neymar, contrée. Puis la différence initiale sur une passe en première intention du Brésilien. Comme quoi, la star parisienne gagnerait parfois à jouer plus simple. Au bout de l'action, la belle ouverture de Dani Alves pour Kylian M'Bappé n'est pas interceptée par Jordan Amavi. La suite, c'est un enchaînement chirurgical du wonderkid, qui illustre la différence de qualité technique entre Parisiens et Marseillais dans le premier acte. Non pas que les hommes d'Unai Emery soient grandioses, mais ils maîtrisent le ballon et cassent leurs adversaires pour la seconde fois avant la demi-heure de jeu, sur leur deuxième vraie accélération. Celle-ci prend la forme d'un une-deux Layvin-Rabiot, suivi du débordement du milieu relayeur. Neymar ne parvient pas à cadrer à la réception du centre, mais peu importe, Rolando, débordé, envoie le ballon dans son propre but (27e). Pour le reste, Paris n'a pas eu à forcer, et l'OM n'a pas vraiment montré de possibilités de révolte, si ce n'est avec une frappe au-dessus de Dimitri Payet (45e), ou une semelle de Lucas Ocampos sur Dani Alves qui aurait mérité un rouge (19e). Seulement averti, l'attaquant argentin, peu en vue, a cédé sa place à Morgan Sanson à quelques encablures de la pause (38e), pour une tentative louable chez Rudi Garcia de changer le cours d'une rencontre déséquilibrée.

Inquiétude pour Neymar


Sauf que les derniers reliquats de suspense disparaissent définitivement dix minutes après la pause. Neymar déboule côté gauche et ponctue sa longue chevauchée d'un centre pour Edinson Cavani, qui enrhume Rolando avec un contrôle-frappe en pivot de folie, avant de fusiller Yohan Pelé (55e). Un circuit de passes que les Parisiens peuvent encore regretter de ne pas avoir trouvé – ou cherché – face au Real Madrid en Ligue des champions. À 3-0, la messe est dite, même si l'OM tente un petit baroud d'honneur via Luiz Gustavo, dont la reprise à la suite d'une remise de Rolando passe au-dessus. Avant qu'Alphonse Areola ne doive se détendre pour sortir une tête d'Adil Rami. Presque pas menacé dans le jeu, le PSG sort néanmoins de ce Classique avec un goût amer à la suite de la blessure de son numéro 10 à quelques minutes de la fin du match. Victime d'une torsion de la cheville droite sur une mauvaise reprise d'appui, le Brésilien a quitté la pelouse sur civière, et la question de la durée de son indisponibilité devrait être largement plus débattue que le résultat d'un choc de haut de tableau devenu anecdotique.


PSG (4-3-3) : Areola – Kurzawa, Thiago Silva (cap), Marquinhos, Dani Alves – Diarra (Thiago Motta, 61e), Rabiot, Lo Celso (Draxler, 71e) – Neymar, Cavani, M'Bappé (Di María, 61e). Entraîneur : Unai Emery

OM (4-2-1-3) : Pelé – Amavi, Rolando, Rami, Sakaï (Sarr, 59e) – Zambo Anguissa, Luiz Gustavo – Payet (cap) – Ocampos (Sanson, 38e), Germain (Njie, 73e), Thauvin. Entraîneur : Rudi Garcia


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5