Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Nîmes (3-0)

Le PSG et Mbappé cognent Nîmes

Sous anesthésie en début de rencontre, le PSG a progressivement pris le dessus sur le Nîmes Olympique. Pour finalement s'imposer 3-0 au terme d'une seconde période idéale, durant laquelle Mbappé a inscrit un doublé.

Modififié

PSG 3-0 Nîmes

Buts : Nkunku (40e), Mbappé (69e, 89e).

On a d'abord cru à Nîmes, séduisant pendant trente minutes. On a d'abord cru les Crocos capables de rivaliser, voire d'écrire une nouvelle page glorieuse de leur belle saison en Ligue 1 – la première depuis 25 ans. Oui, on y a cru... l'espace d'une grosse demi-heure.


Le temps pour Paris de se réveiller, pour Nkunku de briller, pour Verratti de dominer le milieu de terrain, et pour Kylian Mbappé de frapper. Deux fois. Pourtant, lui aussi a longtemps cru que ça ne passerait jamais...

Nkunku sourit, Mbappé maudit ?


Sous le soleil languedocien qui illumine le Parc au coup d'envoi et devant 700 de leurs supporters, les Nîmois sont à l'aise comme à la maison et le montrent vite. Sur corner, un Savanier brillant sert parfaitement Landre (8e) puis Briançon (20e), dont les coups de tête fusent par-dessus le but parisien. Pas transcendé par l'enjeu, un PSG remanié se contente d'exister par éclairs pendant trente minutes. Avant d'enfin mettre en route la machine, en prenant le sillage de Marco Verratti. Au terme d'un slalom fou entre quatre défenseurs, l'Italien sert Mbappé, frustré par Bernardoni (34e).


Mais la défense nîmoise, trop perméable sur les balles en profondeur, finit par prendre l'eau sur une nouvelle ouverture du Petit Hibou vers Nkunku. Lequel enchaîne contrôle et demi-volée pour refroidir Bernardoni (1-0, 40e). La première période se referme, et s'ouvre une question primordiale : Kylian Mbappé va-t-il marquer son cinquantième but en L1 ? Il a bien essayé, mais les réflexes de Bernardoni, la pelouse cabossée puis l'acuité de la VAR – par deux fois – l'en ont empêché. Pas grave, il aura bien fait rire Buffon en marquant d'une main grossière sur corner juste avant la pause. Partie remise ?

La crise de la cinquantaine prend fin


Comme promis avant le match, Nîmes, bien qu'en grande difficulté après la demi-heure de jeu, ne change pas d'idée et reste ambitieux en refusant de se replier. Ambitieux, mais assailli, car incapable de garder la balle (25% de possession à l'heure de jeu). Sans conséquence d'abord, puisque Mbappé continue d'empiler les actes manqués : une frappe puissante au ras du poteau droit (53e), une reprise de l'intérieur du pied sortie par Bernardoni (56e) et un nouveau tir de près qui frôle la cible (60e).



Mais Kylian Mbappé est encore trop jeune pour prétendre à une crise de la cinquantaine, et met fin au doute en convertissant un centre en retrait de Bernat (2-0, 69e). Son 21e but en championnat cette saison. Tout juste avant le 22e, qui va suivre de près. Et comme un symbole, c'est le meilleur Parisien du jour, Nkunku, qui va offrir ce nouveau but à son pote Mbappé au bout du bout du match (89e) en le lançant face à Bernardoni après une récupération décisive au milieu de terrain. 3-0, hop, aux vestiaires.


PSG(5-3-2) : Areola - Bernat, Marquinhos, T. Silva, D. Alves (Dagba, 73e) - Verratti (N'Soki, 80e), Paredes, Nkunku - Kurzawa, Mbappé, Choupo-Moting (Diaby, 79e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Nîmes (4-3-3) : Bernardoni - Alakouch, Briancon, Landre, Maouassa - Ferri, Savanier, Valls (Bozok, 89e) - Ripart (Guillaume, 76e), Bouanga, Bobichon (Thioub, 65e). Entraîneur : Bernard Blaquart.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Une victoire pour Paris, un gros match pour Nkunku, un doublé pour Mbappé




    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

    il y a 2 heures Martin Garrix composera l'identité sonore de l'Euro 2020 23
    il y a 4 heures Un match de FA Cup arrêté après des insultes racistes 1 il y a 5 heures Ciani annonce sa retraite 6
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    À lire ensuite
    Le bon Nkunku à jouer