Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Le PSG au tribunal

Modififié
15 mars 2010. Ce n'est pas seulement l'anniversaire des 20 ans d'investiture de Gorbatchev à la tête de l'Union Soviétique, c'est aussi la date de nouvelles emmerdes pour le PSG.

Ce matin s'ouvre en effet le procès des transferts douteux (1998-2003) au tribunal correctionnel de Paris. Initiée en 2003, après des accusations portées par Francis Llacer, le parquet avait alors requis les accusations de « faux et usages de faux » à la place d' « abus de bien sociaux » .


L'affaire porte sur les conditions des transferts de certains joueurs et les contrats individuels de droit à l'image passés avec Nike, le sponsor du PSG. Ceux d'Okocha, Heinze et Boskovic sont notamment montrés du doigt.

Les deux anciens présidents du club Francis Graille et Laurent Perpère doivent comparaître pour répondre de nouveaux aux accusations. Ils encourent jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 225.000 euros d'amende.

Le répit n'aura pas duré bien longtemps au PSG.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 86 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 08:58 Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 125