Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Le propriétaire de Cardiff pas (encore) prêt à vendre

Modififié
« On ne sait jamais. » Voilà quelle pourrait être la maxime de vie de Vincent Tan, ce richissime Malaisien qui possède des clubs un peu partout dans le monde, dont Cardiff City, qu'il s'est offert en 2010. Outre-Manche, Tan fait actuellement les frais d'une polémique concernant son intention de vendre le club, ce qui fait frémir les supporters qui, s'ils sont souvent opposés au propriétaire de leur équipe, peuvent lui accorder une partie du crédit de la saison de Premier League jouée par les Gallois en 2013.

En dehors de Cardiff, Tan possède également des parts au Los Angeles Galaxy, chez les Belges du KV Courtrai et en Bosnie, au FK Sarajevo. Partout, les rumeurs de vente vont bon train. Mais si le Malaisien dément, il ne le fait qu'à demi-mot : « Je ne suis pas pressé de vendre le club, mais si je reçois une offre raisonnable d'une personne que je crois capable de le porter à un niveau supérieur, je la prendrai certainement en considération » , explique-t-il dans des propos rapportés par la BBC.

Vincent Tan a admis avoir décliné plusieurs offres pour chacun de ses clubs, car il les jugeait insuffisantes. Mais seuls les diamants sont éternels et il a une manière bien à lui de prouver son attachement tout relatif à ses investissements : « J'ai toujours dit publiquement qu'en dehors de ma famille, tout était à vendre, à condition d'y mettre le juste prix. Je ne suis pas amoureux de mes affaires. »


Si les « affaires » en question désignent implicitement les supporters, ils apprécieront certainement. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 47 il y a 9 heures Rooney à la Maison-Blanche 21
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE