Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // J26
  3. // Levadiakos-Olympiakos (1-1)

Le président de l'Olympiakos envoie tous ses joueurs en vacances

Modififié
Evangelos Marinakis, président de l'Olympiakos, est un homme exigeant et un rien impétueux.

Samedi, ses joueurs n'ont pu faire mieux qu'un nul 1-1 sur le terrain de Levadiakos, un résultat décevant qui met à mal l'ambition de titre du club du Pirée. À quatre journées de l'issue de la saison, l'Olympiakos, 3e, pointe en effet à six longueurs du leader, l'AEK Athènes, qui compte un match en moins... Devenu fou furieux à cause de cette prestation médiocre, Marinakis a pris une décision radicale : infliger une amende de 400 000 euros à son équipe qu'il a envoyée en vacances jusqu'à la fin de la saison. Selon la presse grecque, le patron mécontent s'est emporté lundi devant son vestiaire : « Je vais rebâtir l'Olympiakos de fond en comble et il deviendra l'équipe dont nous rêvons. Moi et le reste des supporters vous avons assez tolérés. Vous partez aujourd'hui et vous allez en vacances. »


Et d'ajouter, sur le même ton : « Je paie des millions pour que vous ayez tout, à cause de vous j'ai viré trois entraîneurs, mais en fin de compte, il semble bien que ce soit vous qui êtes en faute ! » Il a également annoncé que peu de joueurs resteraient dans le groupe pour finir la saison, les autres étant remplacés par des jeunes issus de l'équipe de moins de 20 ans.

De quoi faire passer Jean-Michel Aulas pour un petit chat. NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur