Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CDM 2022
  2. // Barrages
  3. // Portugal-Macédoine (2-0)

Le Portugal n'a pas tremblé

Grâce à un doublé de Bruno Fernandes, auteur d'un but dans chaque mi-temps, les Lusitaniens ont composté leur billet pour le Qatar au détriment de la Macédoine du Nord. Cette dernière ne verra pas la Coupe du monde 2022, malgré sa victoire contre l'Italie au tour précédent.

Modififié

Portugal 2-0 Macédoine du Nord

Buts : Fernandes (32e et 65e)

Ils y croyaient, ils en rêvaient. Ils étaient persuadés de pouvoir le faire, convaincus qu'un exploit pouvait en suivre un autre. Mais malheureusement pour eux, l'adversaire était cette fois trop averti et trop organisé pour qu'un nouveau miracle ait lieu. Après avoir sorti l'Italie sur la plus courte des marges, la Macédoine du Nord a donc dû s'avouer vaincue face au Portugal en finale de barrages pour la Coupe du monde. L'histoire aurait pu être belle, mais le pays qui l'a éliminée n'est pas n'importe quelle nation. Il s'agit de celle de Ronaldo et de Fernandes, auteur des deux caramels de la partie. Un dans chaque mi-temps, histoire de ne pas douter. La Selecção et son capitaine seront donc de la fête, l'hiver prochain.

Ronaldo, passeur à défaut d'être buteur


Un but, en une seule frappe cadrée. Dominateur, le Portugal sait aussi se montrer efficace en première période : sans donner beaucoup de boulot à Dimitrievski, les locaux rentrent aux vestiaires avec un pion d'avance grâce à une réalisation de Fernandes à la demi-heure de jeu. Suffit d'une passe manquée de Ristovski pour que le milieu de Manchester United combine avec Ronaldo et ouvre le score, d'un tir croisé.


Pas immérité, en réalité. Car avant ce tremblement de filet, les favoris de la partie n'ont jamais tremblé, et CR7 avait déjà fait frémir la Macédoine avec une tentative à côté dès le début de la rencontre. Sans parler de la possession de balle, largement en faveur des Lusitaniens (près de 70% !). De quoi faire respecter la logique, avant le second acte.

Fernandes à la hauteur, Pepe en serviteur


Au retour des vestiaires, Fernandes n'est pas loin de s'offrir un doublé avec une deuxième frappe cadrée qui vient se nicher dans les bras de Dimitrievski. Plutôt serein derrière - avec, notamment, un monstrueux Pepe - et opportuniste devant, le Portugal semble donc se diriger sans trop de soucis vers le Mondial 2022. Cette confiance se transforme d'ailleurs en certitude, lorsque l'intenable Fernandes envoie une demi-volée au fond des cages à la suite d'un centre impeccable de Jota.



2-0, la messe est dite, et le billet pour le Qatar composté. « Nos joueurs sont habitués à la pression, à jouer des matchs à enjeu. Cette pression a un impact positif sur nous, on veut donner le sourire à onze millions de Portugais. Mon équipe sera au Mondial, c'est garanti. Elle passera juste par les barrages, ce qui n'est pas normal » , avait assuré Santos, bien avant la confrontation. Voilà la normalité restituée.


Portugal (4-3-3) : Costa - Cancelo, Pepe, Danilo, Mendes - Moutinho (Vitinha, 91e), Silva (Félix, 88e), Fernandes (Nunes, 88e) - Otávio (Carvalho, 77e), Ronaldo, Jota (Leão, 77e). Sélectionneur : Santos.

Macédoine du Nord (4-4-2) : Dimitrievski - Risotvski, Velkoski, Musliu, Alioski - Elmas (Nikolov, 87e), Bardi, Ademi, Trajkovski (Churlinov, 59e) - Kostadinov (Ashkovski, 76e), Ristovski (Miovski, 46e). Sélectionneur : Taylor.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 21:42 La feinte déjà culte de Kylian Mbappé face au Danemark 42 Hier à 21:28 Énorme bagarre générale et 6 cartons rouges entre le Spartak Moscou et le Zénith 32
Hier à 20:45 Des incidents à Bruxelles après la victoire du Maroc face à la Belgique 85
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:59 La chanson super gênante des supporters de l'équipe de France au Qatar 77