Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Uruguay-Pérou (0-0, 4-5 TAB)

Le Pérou fait craquer l'Uruguay aux tirs au but

Au bout du suspense, le Pérou remporte ce quart de finale contre l'Uruguay au terme d'une rencontre où les Incas n'auront cadré aucune frappe dans le temps réglementaire (0-0, 4-5 TAB). Seul joueur à manquer son penalty, Luis Suárez peut s'en mordre les doigts.

Modififié

Uruguay 0-0 (4-5 TAB) Pérou



Luis Suárez, au point de penalty. Repoussé, par Pedro Gallese. Paolo Guerrero, au point de penalty. But. Edinson Cavani, au point de penalty. But. Raúl Ruidiaz, au point de penalty. But. Cristhian Stuani, au point de penalty. But. Yoshimar Yotún, au point de penalty. But. Rodrigo Bentancur, au point de penalty. But. Luis Advíncula, au point de penalty. But. Lucas Torreira, au point de penalty. But. Edison Flores, au point de penalty. But. Le Pérou est en demi-finales de la Copa América. Voilà comment s'est déroulée une séance de tirs au but perdue par la Celeste, au terme d'une rencontre où l'Uruguay aurait pu (dû ?) s'imposer dans le temps réglementaire. Voilà comment Luisito se retrouve à pleurer comme un enfant. Voilà le Pérou dans le dernier carré contre le Chili, un voisin géographique. Avec un Brésil-Argentine prévu de l'autre côté du tableau final, les duels seront assurément chauds.

Cavani peu verni


Pas à pas, le chemin qui rallie l'Uruguay à Rio de Janeiro se raccourcit. Pour les hommes d'Óscar Tabárez, deux étapes manquent encore à l'appel. À commencer par ce premier rendez-vous, à maîtriser depuis Salvador de Bahia. En face, le Pérou cherche à jouer les trouble-fêtes, mais la Celeste ne se laisse pas abattre. Bien au contraire. Titulaire dans l'entrejeu, Federico Valverde assène un centre dans la surface adverse repris par une tête lobée de Suárez qui file au-dessus du but de Gallese. Le quart d'heure à peine écoulé, les Uruguayens passent la vitesse supérieure par l'intermédiaire de Luis Suárez. Côté gauche, El Pistolero s'immisce dans la Blanquiroja, et son tir est détourné par Gallese vers Edinson Cavani. Trop penché vers l'arrière, l'avant-centre du PSG envoie une mine au-dessus face à un but laissé vide.


Si le Pérou parvient à rester dangereux en phase de contres, c'est bien l'Uruguay qui se crée les meilleures occasions de but. Une preuve supplémentaire de ce constat réside dans l'ouverture du score refusée à Giorgian De Arrascaeta par le corps arbitral, pour une position de hors-jeu initial du centreur. Quelques minutes plus tard, Cavani se retrouve à nouveau en position préférentielle face au but, mais Gallese est cette fois-ci présent pour boucher l'angle de tir du Matador. En face, le Pérou ne démérite pas. À l'image du danger régulier apporté par Guerrero, mais l'absence de Jefferson Farfán, blessé lors du dernier match face au Brésil, dessert la construction offensive des Incas.

Les arbitres chassent les buts


Désireux d'enfoncer le clou et d'éviter une séance de tirs au but toujours risquée, l'Uruguay dévoile une carte supplémentaire de son jeu avec la frappe lointaine de Valverde bien repoussée par Gallese. La pression se poursuit, mais le coffre-fort péruvien reste bien fermé à double tour, comme le confirme le manqué de Diego Godín une nouvelle fois seul face au but. Dès lors, c'est à la dynamite que l'Uruguay cherche à forcer le verrou. En créant ainsi de nouvelles étincelles via un autre but refusé à Cavani, puis une énième frappe du buteur bien captée par Gallese. À son tour, Suárez pense ouvrir le score, mais l'arbitre considère une nouvelle fois que le but est inscrit depuis une position de hors-jeu. Dans cette rencontre autant bridée par le score que par les hommes en noir, rien n'évolue jusqu'au coup de sifflet pour signaler la fin du temps additionnel. La suite, on la connaît. Luis Suárez le premier...



Uruguay (4-4-2) : Muslera - Cáceres, Godín, Gímenez, G. González - De Arrascaeta, Bentancur, Valverden (Stuani, 97e), Nández (Torreira, 57e) - L. Suárez, Cavani. Sélectionneur : Óscar Tabárez.


Pérou (4-2-3-1) : Gallese - Trauco, Abram, Zambrano, Advíncula - Yotún, Tapia - Flores, Cueva (Ruidíaz, 85e), Carrillo (Gonzáles, 75e) - Guerrero. Sélectionneur : Ricardo Gareca.


  • Résultats et classements de la Copa América


    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi