Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marius Trésor

Le onze de rêve de Marius Trésor

C’est à l’occasion du lancement de son ex-future marque de vêtements vintage dans le resto de son pote Lilian Laslandes, près de Bordeaux, que Marius a secrètement décliné pour sofoot.com sa dream team. Légende vivante du foot mondial, le Girondin a fait le pari de recommercialiser le label qui était le sien en 1985 : « MT 65 » . Comme ses initiales et le nombre de ses sélections en équipe de France, dont il détenait alors le record national. À noter que notre bonhomme ne s’est pas mis dans son onze de rêve. La marque des grands, probablement. Sacré Marius…

Modififié
Sur le banc
Dominique Dropsy
:

Dominique Dropsy :

« C’est mon Doumé ! Et puis comme ça, je le remercie d’être avec nous… »

Victor Zvunka :

« Mon Vicky, sept ans à te côtoyer au sein de la défense de l’OM, je ne pouvais pas t’oublier ! »

Manuel Amoros
:

Manuel Amoros :

« Bravo Manu pour tout ce que tu as apporté au foot français, malgré ton jeune âge. »

Dominique Rocheteau :

« Je te dis merci, Dominique, tu portais bien ton surnom, "L’Ange Vert"… »

Josip Skoblar :

« C’est le plus grand attaquant étranger que j’ai eu en face de moi, à mes débuts. Puis j’ai été heureux qu’il soit ensuite mon coéquipier à l’OM. »

Aimé Jacquet :

« Un grand merci pour les années passées ensemble aux Girondins. »

Georges Carnus
:

Georges Carnus :

« Au début de ma carrière, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec lui, comme gardien. En équipe de France où à l’O.M. »

Gérard Janvion
:

Gérard Janvion :

« Comme défenseur, on pouvait partir à la guerre avec lui ; toujours présent… »

Patrick Battiston :

« Je dirais simplement MONSIEUR BATTISTON ! J’aurais bien aimé avoir sa frappe de balle… »

Jean-Pierre Adams
:

Jean-Pierre Adams :

« Mon Dieu, quelle force, quelle présence, lui aussi ! L’attaquant, quand il sortait des griffes de Jean-Pierre, c’était du tout-cuit pour moi, qui jouais en position de libéro… »

Maxime Bossis :

« En dehors de sa présence physique, il m’impressionnait par son calme sur le terrain. »

Georges Bereta
:

Georges Bereta :

« Je te remercie, Georges, car grâce à ton expérience, j’ai pu gagner la Coupe de France, en 1976. De cette équipe de l’OM, tu étais le seul à connaître l’ambiance d’une très grande rencontre. »

René Girard :

« Tout simplement : le guerrier ! Bravo Néné ! »

Jean Tigana :

« Le dératé ! L’homme capable de répondre présent toute la durée d’un match… »

Alain Giresse :

« La science du jeu personnifiée. Capable de tout sur le terrain, même de marquer de la tête ! »

« Un poison pour une défense… J’ai été ravi d’être son coéquipier à Bordeaux. »

Michel Platini :

« Pour moi, le meilleur joueur français de tous les temps. J’ai été heureux d’être en équipe de France avec lui. »

Georges Carnus : « Au début de ma carrière, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec lui, comme gardien. En équipe de France où à l’O.M. »

Gérard Janvion : « Comme défenseur, on pouvait partir à la guerre avec lui ; toujours présent… »

Patrick Battiston : « Je dirais simplement MONSIEUR BATTISTON ! J’aurais bien aimé avoir sa frappe de balle… »

Jean-Pierre Adams : « Mon Dieu, quelle force, quelle présence, lui aussi ! L’attaquant, quand il sortait des griffes de Jean-Pierre, c’était du tout-cuit pour moi, qui jouais en position de libéro… »

Maxime Bossis : « En dehors de sa présence physique, il m’impressionnait par son calme sur le terrain. »

Georges Bereta : « Je te remercie, Georges, car grâce à ton expérience, j’ai pu gagner la Coupe de France, en 1976. De cette équipe de l’OM, tu étais le seul à connaître l’ambiance d’une très grande rencontre. »

René Girard : « Tout simplement : le guerrier ! Bravo Néné ! »

Jean Tigana : « Le dératé ! L’homme capable de répondre présent toute la durée d’un match… »

Alain Giresse : « La science du jeu personnifiée. Capable de tout sur le terrain, même de marquer de la tête ! »

Bernard Lacombe : « Un poison pour une défense… J’ai été ravi d’être son coéquipier à Bordeaux. »

Michel Platini : « Pour moi, le meilleur joueur français de tous les temps. J’ai été heureux d’être en équipe de France avec lui. »

Dominique Dropsy : « C’est mon Doumé ! Et puis comme ça, je le remercie d’être avec nous… »

Victor Zvunka : « Mon Vicky, sept ans à te côtoyer au sein de la défense de l’OM, je ne pouvais pas t’oublier ! »

Manuel Amoros : « Bravo Manu pour tout ce que tu as apporté au foot français, malgré ton jeune âge. »

Dominique Rocheteau : « Je te dis merci, Dominique, tu portais bien ton surnom, "L’Ange Vert"… »

Josip Skoblar : « C’est le plus grand attaquant étranger que j’ai eu en face de moi, à mes débuts. Puis j’ai été heureux qu’il soit ensuite mon coéquipier à l’OM. »

Aimé Jacquet : « Un grand merci pour les années passées ensemble aux Girondins. »

Michel Hidalgo : « Parce que Michel Hidalgo, quoi !!! »



Propos recueillis par Laurent Brun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom