Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Fiorentina-Naples (3-4)

Le Napoli sort vivant du bourbier de Florence

Dans un match fou, le Napoli est allé chercher une précieuse victoire sur le terrain de la Fiorentina (3-4). Un festival de buts et de gestes fous, qui a notamment vu les premiers pas en Serie A de Franck Ribéry. Une bien belle soirée de football, en somme.

Modififié

Fiorentina 3-4 Napoli

Buts : Pulgar (8e, sp), Milenković (51e), Boateng (65e) pour la Fiorentina // Mertens (38e), Insigne (42e, sp), (67e) et Callejón (56e) pour le Napoli

77e minute au stade Artemio-Franchi de Florence. Les tifosi de la Fio se lèvent comme un seul homme, pour une ovation. Deux jours après sa présentation XXL ici-même, Franck Ribéry foule pour la première fois de sa carrière une pelouse en Serie A. Une sorte de cerise sur le gâteau travaillée par les vingt-deux acteurs, qui s'étaient chargés de faire le spectacle pour cette reprise de la Serie A. Même si à la fin, ce sont les Napolitains qui repartent de Florence avec le sourire.

Mertens guide Naples


Dans une ambiance des grands soirs à Florence, avec un Franck Ribéry qui débute donc sur le banc, ce sont les hommes de Montella qui entrent le mieux dans le match. Avec sa jeune triplette offensive composée de Chiesa (21 ans), Sottil (20 ans) et Vlahović (19 ans), la Fiorentina étouffe totalement les Partenopei et ne tarde pas à trouver la faille. Un bras un peu trop décollé de Zieliński dans la surface, une VAR intransigeante, et voilà Erick Pulgar, international chilien arrivé cet été à Florence, qui lance les hostilités (8e).


Les Napolitains patinent, galèrent même parfois à enchaîner trois passes de suite, mais vont sortir la tête de l'eau grâce à leur petit diablotin belge, Dries Mertens. De par un enroulé dont il a le secret d'abord (38e), puis grâce à un penalty obtenu généreusement et transformé par Insigne ensuite (42e), l'international belge envoie le Napoli devant à la pause un peu par miracle.

Increvable Napoli


Le second acte est un copié collé du premier, du moins au niveau de l'entame. La Viola revient le couteau entre les dents, Chiesa enchaîne les crochets dévastateurs et sur un corner, Milenković égalise de près (51e). Pas de quoi déstabiliser le Napoli pour autant, qui sûr de sa force, reprend l'avantage à peine cinq minutes plus tard grâce à un tir précis de Callejón (56e). La rencontre bascule alors dans l'irrationnel, où tout devient possible. Entré en jeu depuis quelques instants à peine, Kévin-Prince Boateng répond à Callejón et signe son premier pion sous ses nouvelles couleurs (65e). Suffisant pour contrarier Insigne et sa bande ? Certainement pas. Le meneur de jeu italien, à la conclusion d'un superbe jeu à trois initié par Mertens et Callejón, redonne une nouvelle fois l'avantage à l'équipe de Campanie (67e). L'entrée de Ribéry, qui a failli obtenir un penalty en fin de rencontre face à Hysaj, n'aura finalement pas d'influence sur le score final et c'est presque accessoire tant le spectacle était présent à chaque coin de la pelouse ce samedi soir, à Florence.



Fiorentina (4-3-3) : Dragowski - Lirola, Pezzella, Milenković, Venuti - Pulgar, Badelj (Benassi, 73e), Castrovilli - Chiesa, Sottil (Ribéry, 77e), Vlahović (Boateng, 60e). Entraîneur : Vincenzo Montella.

Napoli (4-4-2) : Meret - Di Lorenzo, Manolas, Koulibaly, Mario Rui (Ghoulam, 71e) - Allan (Elmas, 72e), Zieliński, Callejón, Fabian Ruiz - Insigne, Mertens (Hysaj, 84e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 18:12 En coupe d'Essone, une équipe d'U16 s'impose 39-0 27 Hier à 17:27 L'énorme raté de Chicharito avec le LA Galaxy 10 Hier à 17:26 Une arbitre agressée et insultée à Pontoise 65
Hier à 16:04 Un hommage à Samuel Paty en Ligue 1 et Ligue 2 le week-end prochain 80
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:33 Un arbitre sauvé par des supporters après un arrêt cardiaque 1
Hier à 13:35 Deux joueurs de Tenerife se blessent pendant le tournage d'une vidéo 1 Hier à 11:59 Les Coupes d'Europe avec un Final 8 à partir de 2024 ? 38 Hier à 11:30 Le Racing 92, Bruno Fernandes et Z Event sont dans la newsletter Time To So Foot Hier à 11:27 Le conflit entre Luzenac et la LFP continue 16 Hier à 10:40 La Japonaise Yuki Nagasoto raconte son premier match dans un championnat masculin 37