Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée

Le Napoli manque encore le coche, la Lazio se ressaisit

Deux nouvelles indications ce soir, dans le tout haut de tableau de Serie A. Le Napoli confirme son coup de mou avec un triste nul sur la pelouse de l'Udinese (0-0), et reste à six points de la Juve. La Lazio en revanche, met fin à sa pâle série à la faveur d'un succès convaincant face à Pescara (2-0), et reprend la 3e place aux dépens du Milan.

Modififié
Udinese-Napoli : 0-0

Walter Mazzarri pourra se poser une question. Est-ce que sacrifier l'Europa League et reposer ses cadres cette semaine valaient vraiment le coup ? Franchement, au regard de la prestation des siens, et surtout de l'apport des deux stars Cavani et Hamsik ce soir à Udine, dans un match couperet pour le Scudetto, le technicien toscan ne pourra en effet que se lamenter. Pour tout dire, les deux bonhommes n'ont pas été transcendants, dans une opposition bien terne – une purge, en réalité – face à des Frioulans tout aussi inoffensifs offensivement que bien organisés derrière. Hamsik, qui n'a vraiment pas pesé dans le jeu, s'est néanmoins procuré les deux meilleures (et les seules) occasions de la partie, une tête pas assez croisée devant Padelli, et une reprise manquée au point de pénalty. Cavani, quant à lui, n'a jamais reçu les bons ballons. Car voilà la plus grande difficulté napolitaine de la soirée, au Stadio Friuli : l'application dans les derniers gestes. Toujours un contrôle manqué, un dribble de trop, une dernière passe mal ajustée… Bref, un petit détail qui a empêché le Napoli de finir la plupart de ses actions. Si les Armero ou Britos se sont montrés à la hauteur côté napolitain, l'animation offensive a clairement fait défaut, et ce n'est pas l'entrée de Pandev à l'heure de jeu qui aura changé la donne. Le 0-0 apparaît logique, tant pour l'inefficacité de ces Partenopei, que pour ce néant proposé par l'Udinese. Le coup de mou des hommes de Mazzarri se confirme donc au Frioul, et le rêve mathématique de se retrouver à un point de la Juventus ce vendredi s'évanouit. Avant leur confrontation directe au San Paolo, les Bianconeri compteront en effet six points d'avance sur leurs dauphins azzurri. De quoi voir venir, même en cas de défaite.

Lazio-Pescara : 2-0

Là où ce Napoli-Udinese, joli sur le papier, s'est avéré être une véritable purge, le moins sexy Lazio-Pescara a été spectaculaire. Du moins, les seuls buts de Stefan Radu et Nenad Lulic méritent amplement l'appellation : le défenseur roumain a été le premier à allumer la mèche, bien servi en retrait par le second nommé justement, il a envoyé une belle praline en lucarne, depuis les 20 mètres (1-0, 29e). Cinq minutes plus tard, il sera imité par son acolyte bosnien. Encore un peu plus loin, d'une frappe encore un peu plus forte, Lulic permettra à la Lazio de regagner les vestiaires avec un double avantage déjà décisif (2-0, 35e). C'est con pour le promu, qui était mieux entré dans sa partie, faisant bien tourner le ballon face à une Lazio un brin précipitée. Mais devant le pressing adverse, mis en place après le premier quart d'heure, les Delfini cèderont du terrain, permettant aux Laziale de convertir leurs frappes de loin. Il leur fallait bien ça, au final, puisqu'ils ne se seront montrés dangereux qu'en de rares occasions dans les 16m50. Après une seconde période parfaitement gérée balle au pied – où seul Floccari fera frémir avec un face-à-face – les Romains obtiennent donc ce qu'ils voulaient, et réussissent là où le Napoli a échoué : non seulement, ils mettent fin à une pâle série en championnat – les hommes de Petkovic restaient sur cinq matchs sans victoire – mais surtout, ils reprennent la troisième place au Milan AC. Des Rossoneri qui auront l'occasion de corriger le tir dès samedi prochain, dans une confrontation directe à San Siro pour cette dernière place qualificative pour la Ligue des Champions. Un choc qui promet. Peut-être davantage que celui qui se déroulera un jour plus tôt au San Paolo.


Vidéo

Vidéo


Par Alexandre Pauweks
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible