Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Napoli-AC Milan (2-2)

Le Napoli et le Milan se neutralisent

Sur la pelouse d'un Napoli dominateur, l'AC Milan a réussi à sauver les meubles, ce dimanche soir (2-2). Un résultat qui permet aux deux formations de maintenir un état de forme positif. Les Milanais restent notamment placés dans la course à la Ligue Europa.

Modififié

Napoli 2-2 AC Milan

Buts : Di Lorenzo (34e) et Mertens (60e) pour Naples // Hernandez (20e) et Kessié (73e, s.p.) pour le Milan.

Voir deux équipes en pleine confiance se faire face, c'est souvent l'assurance de passer un moment saupoudré de plaisir. L'adage a été en partie respecté, ce dimanche. En partie, car Naples a envoyé du jeu et aurait mérité de prendre trois points face à un Milan clairement éteint alors qu'il restait sur deux succès d'artifices consécutifs (sur la pelouse de la Lazio et face à la Juventus, N.D.L.R.). Après avoir concédé l'ouverture du score d'Hernandez, les locaux pensaient même avoir fait le plus dur en prenant l'avantage en début de seconde période. Mais un penalty de Franck Kessié à un quart d'heure du terme est venu tout gâcher (2-2). Ainsi va la vie en Serie A ce week-end.

Des latéraux mués en buteurs


La vivacité et la percussion des trois lutins napolitains auront fait mal dès l'entame de match aux grands gabarits composant la défense des Rossoneri. Dries Mertens (14e), Lorenzo Insigne (17e), puis José Callejón (19e) tentent tour à tour leur chance dans le premier acte, mais tombent sur un très solide Gianluigi Donnarumma. Pire : à force de croquer la feuille, Gennaro Gattuso et ses joueurs vont finir par se mordre les doigts. Contre le cours du jeu et sur la première véritable offensive des visiteurs, Ante Rebić délivre un caviar pour Theo Hernandez, qui se fait plaisir et ajuste Ospina d'une belle volée (0-1, 20e). Cueillis à froid, les Napolitains n'abdiquent pas, et continuent de forcer le verrou adverse. À défaut de venir dans le jeu, la solution va finalement arriver d'un coup franc lointain qui atterrit dans les pieds de Giovanni Di Lorenzo (1-1, 34e). Une égalisation, certes poussive, mais ô combien méritée.

Un penalty Hallelujah


Comme un déclic, ce but marqué avant la pause va libérer encore un peu plus les Azzurri, et c'est en toute logique que Mertens, à la retombée d'un bon centre de Callejón, vient faire passer les siens devant au tableau d'affichage (2-1, 60e). Asphyxiés et incapables de toucher leurs attaquants, les Milanais semblent alors plus proches de sombrer que d'égaliser. Mais Giacomo Bonaventura va en décider autrement. Entré en jeu un peu plus tôt, l'Italien est fauché dans la surface adverse et permet à Franck Kessié de venir égaliser sur un penalty tombé du ciel (2-2, 73e). Un 2-2 avec une équipe clairement dominée et qui se sauve sur un peno, ça nous rappelle un autre match, non ?



Napoli (4-3-3) : Ospina - Di Lorenzo, Maksimović, Koulibaly, Rui - Ruiz (Demme, 65e), Lobotka (Elmas, 65e), Zieliński - Callejón (Politano, 84e), Mertens (Milik, 74e), Insigne (Lozano, 74e). Entraîneur : Gennaro Gattuso.

AC Milan (4-2-3-1) : Donnarumma - Conti, Kjær, Romagnoli, Hernandez - Kessié, Bennacer - Paquetá (Saelemaekers, 46e, exp. 88e), Çalhanoğlu (Bonaventura, 61e), Rebić (Krunić, 88e) - Ibrahimović (Leão, 61e). Entraîneur : Stefano Pioli.


  • Résultats et classement de la Serie A 2019-2020

    Par Félix Barbé
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine