Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 14e journée

Le Napoli et la Juve maintiennent la cadence

Pas facile de suivre le rythme en Serie A. Alors que la Juve et le Napoli continuent d’avancer à trois points la semaine, la Fiorentina affiche un coup de mou, l’Inter et la Roma trébuchent, la Lazio patauge et le Milan se réveille un peu tardivement.

L'équipe du week-end : le Napoli


Duel au sommet entre deux sprinteurs qui n’avaient pas perdu depuis des lustres. Mais à moins d’un match nul, il fallait bien que l’un des deux marque le pas. Et c’est le Napoli qui a finalement réussi à venir à bout de l’Inter. L’enthousiasme plus fort que la rigueur. Higuaín plus réaliste qu’Icardi. Bref, même s'ils ont très chaud aux fesses en fin de match, les Nerazzurri réduits à dix ont touché deux fois les poteaux, les Partenopei ne semblent pas près de s’arrêter. En même temps, le souvenir de la dernière défaite semble aujourd’hui tellement loin.

L'analyse définitive : la Juve est loin d’être morte


À trois points de la Roma. À cinq du podium. À sept de la première place. Face à Palerme et en toute tranquillité, la Juve est allée chercher une quatrième victoire d’affilée et poursuit sa remontée. Si la Vieille Dame n’a pas été ultra convaincante devant, elle impressionne surtout derrière. Pour la troisième fois de la saison, elle n’a concédé aucun tir cadré. Qui a osé parler de crise ?

Le joueur du week-end : M’baye Niang


Tout vient à point à qui sait attendre. Trois ans, soit 36 rencontres, que le Français est sous contrat avec les Rossoneri et il n’avait encore jamais marqué en championnat. Ce week-end, face à la Samp, il s’est enfin dépucelé. Et de quelle manière ! Un feu d’artifice : une passe décisive, deux buts, mais surtout un match de porc pour une victoire finale 4 – 1 de son équipe. Et à l’écouter après le match, « je suis très content, j’attendais ça depuis longtemps, c’est la plus belle soirée que j’ai vécue à Milan » , la jouissance était à la hauteur de l’attente.

Vous avez raté Chievo 2 - 3 Udinese et Frosinone 3 – 2 Hellas Vérone et vous n'auriez pas dû


Des buts vraiment catastrophiques fêtés comme des victoires en Coupe du monde, une merveille d’Inglese et un doublé de Théréau dans le premier. Un coup de coude qui a débouché sur un carton rouge et un penalty, un doublé de Ciofani et des buts vraiment catastrophiques fêtés comme des victoires en Coupe du monde pour le second. En gros, de bons gros matchs de chiffonniers agréables à regarder.

Les buts du week-end


La recherche de la lucarne d’Alejandro Gómez…


La spontanéité de Roberto Inglese


Le plongeon de Lorenzo Tonelli


La grosse minasse de Pipita…


Le contrôle de la presque main de Belotti…


Les images du week-end


La position qui résume le mieux la performance de la Roma.


Vu comment l'a traitée l'arbitre, la Lazio préfère sortir couverte.


« Comment ça, je suis nul ? »


« J’ai une blague : ce soir M’Baye va nous mettre un doublé, faire une passe décisive et nous faire gagner 4 – 1. »

La stat inutile : 814


Soit la durée de chasteté de Quagliarella en minutes. Un chiffre qui permet de relativiser.

Ils l’ont dit


Gian Piero Gasperini : « On prend trop de cartons rouges. » Sept exactement depuis le début de saison… Ça va, non ?

Walter Sabatini : « Garcia n’est pas en danger. » De son côté, la presse italienne lui donne deux matchs de sursis. Les Italiens et leur sens de la mesure…

Christian Abbiati : « Peu de gens ont ce genre de qualité à seize ans. C’est comme si Dieu l’avait créé pour devenir gardien de but. » Non, personne n’a envie de lui mettre la moindre pression à ce gamin.

Stefano Pioli : « Je pense que les buts que l’arbitre nous a refusés étaient tellement évidents que je n’en dirai pas plus. » Il ne lui en aurait pas fallu beaucoup plus avant qu’il n’insulte l’arbitre.

Paulo Sousa : « On aurait dû mieux gérer notre fatigue. » Non, le Portugais ne se cherche pas d’excuse. Mais bon…

Et sinon...


- Six cartons rouges distribués lors de cette quatorzième journée. Nagatomo, Grassi, Stendardo, Maicon, Rafael et Pavoletti. Autant dire, une partie de plaisir pour les arbitres.

Dybala est impliqué dans 45% des buts de la Juventus. Pas besoin de chercher plus loin les raisons de leur retour en forme.

Beppe Rossi n’a toujours pas fait le moindre match complet. Il est encore sorti à l’heure de jeu contre Sassuolo et il n’avait pas l’air très content.

  • Résultats et classement de Serie A


    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

  • Dans cet article


    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 159 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur