Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Napoli et l'Atalanta enchaînent, Boga et Sassuolo s'arrachent

Modififié

SSC Napoli 3-1 SPAL

Buts : Mertens (4e), Callejón (36e) et Younes (78e) pour le Napoli // Petagna (29e) pour la SPAL

Un succès sans grande frayeur pour conserver sa sixième place, voilà ce qu'a connu le vainqueur de la Coppa 2020. Une sortie de balle parfaite, une ouverture de Fabián Ruiz et la magie de Dries Mertens fait le reste : il n'a fallu que 193 secondes au Belge pour rappeler pourquoi son nom faisait désormais partie de la légende. Juste après un poteau de Lorenzo Insigne (29e), la SPAL et sa liquette dorée ont pourtant surpris les Partenopei grâce à une bonne connaissance de ces derniers : Andrea Petagna. Prêté par le Napoli, l'attaquant a converti un service de Mohamed Farès pour mettre les deux équipes à égalité (29e). Pas de souci quand le soldat José Callejón est là pour sonner la révolte après un bon taf d'Eljif Elmas (36e), le capitaine Insigne voyant lui son but refusé (45e+3). Le tout, avant la pause. C'est finalement Amin Younes, d'un coup de casque, qui a mis les hommes de Gennaro Gattuso à l'abri (78e).


UC Sampdoria 1-2 Bologna FC

Buts : Orsolini (88e) pour la Samp // Barrow (72e, sp) et Orsolini (74e) pour Bologne


US Sassuolo 3-3 Hellas Verona

Buts : Boga (53e et 77e) et Rogério (90e+7) pour Sassuolo // Lazović (51e), Stępiński (57e) et Pessina (68e) pour le Hellas

Une deuxième période folle entre deux pensionnaires du ventre mou, c'est possible. On aurait dû le sentir, lorsque Jérémie Boga a refait des siennes : sorti du banc à la mi-temps, c'est lui qui a remis les siens à l'endroit du gauche pour son neuvième pion de l'exercice (53e) quelques semonces seulement après la frappasse de Darko Lazović en guise d'ouverture du score pour les visiteurs (51e). Le Français a de nouveau régalé à un quart d'heure du terme en enroulant un caramel dont il a le secret (77e), pour un premier doublé en Italie. Seulement, dans un début de seconde période débridée, les Gialloblu avaient également remis un coup de collier sur une sucrerie du même Lazović dont l'extérieur avait trouvé la... poitrine de l'ancien Nantais Mariusz Stępiński (57e), puis avaient enfoncé le clou par Matteo Pessina (68e), laissant à peine dix minutes de répit au tableau d'affichage. Il fallait un coup de théâtre pour sauver les visiteurs et c'est Rogério, à la 97e, qui est sorti de sa boîte pour allumer une mèche et fracasser la cage de Marco Silvestri au bout du suspense. Un spectacle qui aurait mérité un public digne de ce nom, assurément.


Udinese 2-3 Atalanta Bergamasca

Buts : Lasagna (31e et 87e) pour l'Udinese // Zapata (9e) et Muriel (71e et 79e) pour l'Atalanta


L'Atalanta avait l'occasion de mettre un coup de pression à l'Inter, qui joue plus tard dans la soirée ? C'est chose faite grâce aux talents de Luis Muriel, entré peu après la pause (52e) pour tout casser. Un coup franc brossé dans la lucarne (71e), un pétard en première intention qui fait mouche, le tout à huit minutes d'intervalle, et voilà les coéquipiers de Gian Piero Gasperini à l'abri. Avant ça, Duván Zapata n'avait pas mis trop de temps à faire parler la poudre au stade Friul, avec un contrôle orienté du tonnerre pour éliminer William Troost-Ekong à la suite d'une offrande de Pape Gómez et un plat du pied tranquille afin de tromper Juan Musso. Un 78e but de la Dea cette saison en championnat, synonyme de saison la plus prolifique de l'histoire pour le club lombard. Habillés de la même couleur que la pelouse, les visiteurs avaient été rejoints au moment où le capitaine Kevin Lasagna avait pris de vitesse Berat Djimsiti et sa charrette avant d'ajuster Pierluigi Gollini (31e). Un Lasagna qui, de la tête, s'offrira même le doublé en fin de partie (79e). Inutilese.




  • Résultats et classement de Serie A JB
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:15 Roumanie : quand une équipe rate trois penaltys consécutifs 9