Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Napoli (1-1)

Le Napoli endort la Juve

Bien en place derrière, serein dans l'entrejeu, le Napoli a ligoté une Juve désespérante d'impuissance offensive et seulement sauvée par un pion de Federico Chiesa, encore une fois (1-1).

Modififié

Juventus 1-1 SSC Napoli

Buts : Chiesa (54e) pour la Juve // Mertens (23e) pour le Napoli

Il va bien falloir s'y faire : l'histoire que narre la Juventus (cinquième de Serie A) cette saison est du genre rasoir. Peut-être parce que le conteur, Massimiliano Allegri, n'est plus trop dans le coup. Peut-être aussi parce que certains des personnages du récit piémontais ne sont pas à la hauteur de la glorieuse chronique que les Blanc et Noir ont l'habitude de raconter à l'Italie. Quoi qu'il en soit, ce jeudi soir, l'Allianz Stadium n'aura pas franchement vibré, au terme d'un Juve-Naples trop souvent plan-plan techniquement(1-1).

Vieille Dame, vieux problèmes


Affaibli par la Covid-19, lesté de plusieurs titulaires partis pour la CAN, le Napoli aborde ce choc cabossé comme un vieux guerrier. Pas du genre charitable, la Juve a décidé de tirer sur l'ambulance en pressant haut et fort, alors que Federico Chiesa puis Adrien Rabiot tentent d'envoyer une bonne fois pour toutes les Azzurri à l'hosto. Les Bianconeri, trop imprécis devant, se heurtent cependant vite aux limites créatives qui les plombent depuis plusieurs saisons. Naples, boiteux, mais pas kaput, en profite pour tenir plus fermement sur ses deux béquilles. Plus sereins au milieu, les gars de Spalletti semblent carrément guéris quand Dries Mertens - à la conclusion d'un mouvement collectif initié par Lorenzo Insigne - ajuste Wojciech Szczęsny d'un tir rasant (0-1, 23e). De quoi accentuer les rhumatismes offensifs de la Vieille Dame, les Piémontais ne démontrant ensuite plus rien de probant en première période.

Chiesa et puis basta


Quand elle coince cette saison, la Vieille Dame s'en remet toujours à la même huile de coude. À Turin, la petite clé anglaise maison a un nom : Federico Chiesa. Parfois brouillon, souvent insaisissable, l'Italien s'en va embobiner Ospina d'une frappe vicelarde, juste après la pause (1-1, 54e). Reboosté, Allegri tente d'épicer le match en lançant Paulo Dybala et Rodrigo Bentancur dans l'arène, mais rien n'y fait : l'ensemble reste désespérément fade, alors que les deux formations ne se procureront pas davantage d'occasions. L'affaire n'est évidemment pas trop mauvaise pour le Napoli. Mais elle est plus fâcheuse pour les Juventini, qui restent toujours scotchés sur la cinquième marche de Serie A.



Juventus FC (4-3-3) : Szczęsny - Cuadrado, De Ligt, Rugani, Alex Sandro (De Sciglio, 75e - McKennie, Locatelli, Rabiot (Bentancur, 65e) - Chiesa (Kulusevski, 81e, Morata (Kean, 76e), Bernardeschi (Dybala, 65e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.

SSC Napoli (4-2-3-1) : Ospina - Di Lorenzo, Rrahmani, Juan Jesus, Ghoulam - Demme, Lobotka (Zanoli, 90e) - Politano (Elmas, 76e) , Zieliński, Insigne - Mertens (Petagna, 89e) . Entraîneur : Luciano Spalletti.

  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons