Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Napoli-Inter (4-1)

Le Napoli détruit l'Inter

Sans idée offensivement et friable derrière, l'Inter s'est fait logiquement dégommer (4-1) par un Napoli supérieur dans tous les secteurs du jeu. Les Nerazzurri devront désormais s'imposer lors de l'ultime journée de la Serie A face à Empoli, s'ils veulent s'assurer de voir la C1 la saison prochaine.

Modififié

SSC Napoli 4-1 Inter

But : Zieliński (16e), Mertens (61e) et Fabian Ruiz (71e, 79e) pour le Napoli // Icardi (81e, sp) pour l'Inter.

Cette fois-ci, il n'y aura même pas eu match. Le Napoli, qui finira quoi qu'il arrive dauphin de la Juventus, n'avait pourtant plus rien à jouer, quand l'Inter se bastonne toujours pour assurer sa qualification pour la prochaine C1. Ce sont pourtant les Napolitains qui ont sur-dominé leur sujet, en miniaturisant des Interisti qui ont semblé soudainement comme tout riquiqui face aux poulains d'Ancelotti.

La fringale napolitaine


Déjà assurés de finir seconds de Serie A, les Azzurri ont manifestement encore faim d'un ou deux succès, histoire de boucler avec la manière leur saison. Mertens, bien servi par un centre tendu de Malcuit, a l’occasion de croquer le premier but de la rencontre dès la seconde minute de jeu, mais le Belge cochonne son tir, qu'il envoie loin au-dessus de la barre nerazzurra. Milik, dans une position avantageuse dans l'axe, l’imite en bananant à son tour une frappe du gauche, à l'entrée de la surface. Puisque personne n'arrive à mordre définitivement dans le casse-croûte interiste, Piotr Zieliński se décide alors à prendre les choses en main : le Polonais a de la TNT dans les pattes et pulvérise les filets d'Handanović, d'une cacahuète aux vingt mètres direction la lulu. Insuffisant pour combler les appétits du Napoli, qui déroule son habituel ballet technique aux alentours de la surface lombarde, et l'Inter, impuissante devant, se résout alors à sortir les boucliers pour ne pas sombrer.

Le naufrage interista


Perplexe après la terne première période de ses joueurs, Spalletti décide de chambouler son schéma tactique en sortant Politano pour Icardi, qui continue de payer son conflit avec sa direction en débutant occasionnellement sur le banc. Problème : aucun ballon ou presque n'arrive dans les panards adroits de l'Argentin et c'est même Naples qui va continuer de se régaler des approximations des Nerazzurri. À l'heure de jeu, Callejón dépose un centre sur la petite tête de Dries Mertens, qui, malgré son mètre 69, se dépatouille de Miranda et Škriniar dans les 16 mètres pour doubler la mise. Ça pue pour l'Inter, qui a en plus le malheur de tomber sur un Kalidou Koulibaly monstrueux, le Sénégalais déviant sur sa ligne un tir parfaitement botté par Lautaro Martinez.


Les Lombards sont dès lors obligés d'apporter le surnombre devant, mais se foutent surtout à poil derrière : du pain béni pour les Partenopei, et Fabian Ruiz, servi par Malcuit, vient conclure du gauche un contre parfaitement élaboré. L'Espagnol s'en va même enfoncer le clou en fin de rencontre, d'une grosse sacoche qui vient achever la soirée pourrie des Interisti. Icardi, à la suite d'une faute d'Albiol, réduira ensuite seulement la marque sur penalty. Un pion pour rien : l'Inter, qui jouera contre Empoli – qui se bat toujours pour son maintien – lors de la dernière journée de Serie A, n'a plus qu'un point d'avance sur son éternel rival milanais. Et devra impérativement l'emporter le week-end prochain face au club toscan, si elle veut être sûre de voir les étoiles de la C1 la saison prochaine.


SSC Napoli (4-4-2) :Karnezis - Malcuit, Albiol, Koulibaly (Luperto, 84e), Ghoulam - Callejón, Allan, Fabian Ruiz, Zieliński - Mertens (Younes, 80e), Milik (Insigne, 76e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Inter (4-2-3-1) : Handanović - D'Ambrosio, Miranda, Škriniar, Asamoah - Gagliardini (Vecino, 58e), Brozović - Politano (Icardi, 46e), Nainggolan, Perišić (Candreva, 79e) - Lautaro Martínez. Entraîneur : Luciano Spalletti.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 8 heures L’énorme craquage de fumigènes pour les 94 ans de Göztepe 10 il y a 9 heures José Mourinho prêt à diriger une sélection 50
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 11 heures L'étau se resserre autour de Raúl Bravo 23 VRAI FOOT DAY L'appel du 18 juin de Steve Savidan il y a 13 heures Lee Bowyer reste l'entraîneur de Charlton 4 il y a 13 heures Ils jouent à FIFA sur la façade d’un immeuble 18 il y a 14 heures Régional 1 : Saint-Leu perd sa montée sur tapis vert 17