Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Résumé

Le Milan pépère, Arsenal et Dortmund ont souffert

Le Milan a assuré, Arsenal et Dortmund en ont sué, et les hooligans du Spartak Moscou ont flingué la soirée.

Modififié

AC Milan 1-0 Ludogorets

But : Borini (21e) pour Milan

Milan et Ludogorets, c'est neuf coupes d'Europe à eux deux, dont neuf pour Milan. Et a priori, avant le match, les Italiens, vainqueurs 3-0 à l'aller, avaient plus de chances de rester en course pour faire grimper leur total que leurs homologues au nom rigolo. Ni surprise ni pitié, Milan fait le taf sobrement, sans fioriture ni spectacle. Un but de Borini et au lit.


Arsenal 1-2 Östersunds FK

Buts : Kolašinac (47e) pour Arsenal // Aiesh (22e) et Sema (24e) pour Östersunds

Avant le début du match, Arsenal avait autant de chances de se faire sortir que de gagner la Premier League. Autrement dit : absolument aucune. Du coup, tonton Arsène en profite pour distribuer du temps de jeu aux plus démunis. Mais Arsenal est une équipe pleine de surprise. Menés 2-0 après 25 minutes, les Gunners offrent à leurs supporters des frayeurs de qualité. Au retour des vestiaires, Kolašinac et ses copains rappellent rapidement qui est le chef de la cour de récré (47e). Un chef qui a la morve au nez et qui pleure sa maman, mais qui passe au tour suivant.


Atalanta 1-1 Borussia Dortmund

Buts : Tolói (11e) pour l'Atalanta // Schmelzer (83e) pour Dortmund

Match des hipsters « fans de Papu Gómez avant qu'il ne soit connu » , c'était surtout LA vraie affiche de ces seizièmes de finale. Une affiche qui prend vite une tournure désagréable pour les amateurs de maçonnerie. Sans son mur jaune pour le soutenir, Dortmund peine à se défaire du piège bergamasque. Après 83 minutes de bagarre, un goal de raccroc bien dégueulasse de Marcel Schmelzer envoie Dortmund au huitième ciel.


Athletic Bilbao 1-2 Spartak Moscou

Buts : Etxeita (57e) pour Bilbao // Luiz Adriano (45e) et Melgarejo (86e) pour le Spartak

Reposé sur ses basques lauriers après sa victoire 3-1 à Moscou, l'Athletic se laisse malmener sans craquer pendant toute la première période jusqu'à la tête de Luiz Adriano juste avant la pause. Tout en gestion, les Rojiblancos égalisent et gèrent leur deuxième mi-temps pépère. Le but de Melgarejo en fin de match n'y changera rien. En dehors du terrain, les supporters russes et basques rivalisent de violence et de bêtise. Leurs affrontements causeront même le décès d'un policier anti-émeutes espagnol. Une qualification au goût très, très amer pour l'Athletic.



Braga 1-0 Olympique de Marseille

But : Horta (31e) pour Braga



FC Salzbourg 2-1 Real Sociedad

Buts : Dabbur (10e) et Berisha (73e, sur pen) pour Salzbourg // Navas (28e) pour la Real Sociedad

Peut-être le plus sous-coté des matchs de 21h. Du foot, des goals, du carton rouge, du suspense... Bref. Du pain, du vin, du Boursin. Mention spéciale pour Raúl Navas, buteur et expulsé plus tard pour un deuxième carton pas malin pour un sou. Au bout du compte, Salzbourg se qualifie logiquement et rejoint les seizes meilleures sous-équipes d'Europe.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    NB
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 7
    il y a 3 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 20 il y a 4 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 12 il y a 4 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 9

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 4 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 18
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    il y a 8 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 43