Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Promotion League
  2. // J30
  3. // SC Brühl-Yverdon Sport (2-0)

Le match que vous n'avez pas regardé : SC Brühl - Yverdon Sport

Un match d’adieux et sans enjeu, un speaker savoureux, un penalty fatal, un quatrième arbitre en débardeur et une fin qui fait mal. Tout ça, c’était la dernière de Djibril Cissé en D3 suisse et c’est le match que vous n’avez pas regardé.

Modififié

SC Brühl 2-0 Yverdon Sport

Buts : Abegglen (25e, sp), Huber (82e) pour les Kronen

Ce samedi sonnait le clap de fin de l’aventure helvétique de Djibril Cissé à Yverdon Sport, club de troisième division suisse basé dans une agréable ville thermale, dans laquelle l’ancien Auxerrois a prouvé qu’il était encore capable de marquer : 24 pions à son actif cette saison, soit le meilleur score de toute la Promotion League. Et pourtant, malgré sa forme retrouvée, le président d’YS, Mario Di Pietrantonio, n’a pas souhaité prolonger son contrat, invoquant un énième risque avec le genou du Lion. Blessé par ce manque de confiance, Cissé s’est consolé la semaine dernière pour son ultime match à domicile, lorsque le même président a fait donner le coup d’envoi par deux invités de choix : sa mère et Guy Roux, venu spécialement en avion jusqu’en Suisse romande.

« On a Cissé, vous avez personne ! »

« Il est également vainqueur non officiel de la Coupe du monde décernée par les coiffeurs de la planète entière, pour ses coupes de cheveux originales et sympathiques. Je pense qu’il est remarquable qu’il soit ici aujourd’hui au lieu de supporter son ancienne équipe de Liverpool à Kiev. Bienvenue donc à Djibril Cissé ici, au stade Paul-Grüninger de Saint-Gall ! » Le speaker du SC Brühl sait comment chauffer les 688 spectateurs du jour. Il faut dire que la présence de Cissé dans un championnat amateur en étonne toujours plus d’un, même au bout d'un an. Pour la dernière de la saison, les deux équipes s’apprêtent à disputer 90 minutes sans enjeu, les montées et les descentes étant déjà une affaire réglée. Mais Cissé l’a dit, dans les colonnes du Matin : il veut encore marquer des buts. « J’en avais promis minimum quinze, je suis à 24. J’espère arriver à 25, ce serait un joli chiffre. »


Et la partie commence sur un rythme de croisière, bien que Brühl se montre plus dangereux, peut-être par orgueil, sûrement pour terminer la saison sur une bonne note devant son public. Mais en tribune, ce sont les visiteurs qui se font entendre. La Section Lac, un groupe de supporters d’Yverdon, encourage ses joueurs sans interruption, à grands renforts de drapeaux et de tambours. À chaque fois que leur numéro 9 se procure une occasion, elle entame un chant à sa gloire : « On a Cissé, vous avez personne ! » Sourires dans les gradins.

Le Lion ne mord plus, mais il a faim

Personne, vraiment ? Peu avant la demi-heure de jeu, Adriano de Pierro fait trébucher Samel Sabanovic dans la surface et provoque un penalty contre son équipe. Nico Abegglen se charge de le tirer, et l’ancien du FC Vaduz trompe Dany Da Silva d’une frappe pleine puissance dans le petit filet (1-0, 25e). Brühl mène logiquement et tente de maintenir le rythme jusqu’à la pause, en poussant son adversaire à la faute.

En deuxième période, Cissé et les siens multiplient les tentatives, mais sans jamais parvenir à revenir à la marque. En lieu et place du quatrième arbitre, c’est un grand type chauve en débardeur, les bras couverts de tatouages, qui se charge de lever le panneau indicateur pour annoncer les multiples changements opérés par l’entraîneur français Anthony Braizat qui semble vouloir inverser la tendance, au contraire de ses joueurs, qui ne forcent pas au vu de l’absence d’enjeu. Profitant d’une mauvaise relance de la défense yverdonnoise, Nikola Bozic tente une percée balle au pied dans la partie de terrain adverse, décale Raphael Huber côté droit, lequel parvient à s’infilter dans la surface et à tromper Da Silva une deuxième fois (2-0, 82e). Les visiteurs s’inclinent logiquement et Djibril Cissé n’aura pas réussi son pari. Mais ce n’est que partie remise. « J’ai déjà une petite arthroscopie à effectuer pour un genou, puis on verra, déclarait-il ainsi à La Région. J’ai encore envie de jouer, mais je ne peux pas me permettre de prendre une année de pause. Alors si un projet sympa se présente rapidement, je rempilerai. » Les intéressés sont prévenus : à trente-six ans, le Lion a encore la dalle.





SC Brühl (4-2-3-1) : Lazraj - Nguyen, Jakupović, Ivic, Bozic - Scherrer, Franin - Abegglen (Nikola, 84e), Holenstein (Pontes Arantes, 67e), Huber - Sabanovic (Pavlović, 88e). Entraîneur : Uwe Wegmann.

Yverdon Sport (4-4-1-1) : Da Silva - Marazzi, Dia, De Pierro, Cazzaniga - Deschenaux (Eleouet, 49e), Rochat (Tambwe, 78e), Lusuena, Lenzini (Allouchi, 80e) - Rushenguziminega - Cissé. Entraîneur : Anthony Braizat.


Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28
À lire ensuite
Nainggolan, regret de fan