Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le match que vous n'avez pas regardé : Porto-Vecchio-Nebbiu

Même dans une ville qui a du mal à vivre hors de la saison estivale, le football ne s'arrête pas. Dans le Sud de la Corse, l'AS Porto-Vecchio a donc défié la lanterne rouge de son championnat de Régional 1. Pour un résultat surprise, avec la victoire du Nebbiu et des spectateurs très mécontents.

Modififié

Porto-Vecchio 1-3 Nebbiu

Buts : Bouyafrer (10e) pour Porto-Vecchio // Donsimoni (6e et 28e) et Murati (89e) pour le Nebbiu

Tout bon club amateur dispose, dans son effectif, d'un libéro au profil typique. À savoir costaud, solide, impossible à bouger, n'hésitant pas à protester ou à réclamer, terminant forcément une rencontre avec la biscotte dans le short, adepte malgré tout de la faute tactique, plus doué pour les chandelles aériennes qui font du bien que pour les relances risquées dans les pieds. Celui de l'AS du Nebbiu Conca d'Oru répond à tous les critères, frappe les six mètres et garde même un peu d'énergie pour la répartie.


Quand un spectateur agacé par le jeu arrêté lance « Aio, ça joue quand là ?! » , lui répond ainsi du tac au tac : « Demain matin, tu viens ou pas ? » « Fais le malin, avec ta première victoire » , rétorque, désemparé, l'homme sur la touche. Deuxième, en vérité. Car oui : sur le terrain de l'AS Porto-Vecchio, la lanterne rouge du championnat Régional 1 de Corse (neuf défaites et trois nuls, en quatorze journées) réalise l'exploit de s'imposer. Dur à digérer, pour les locaux...

L'ASPV, club formateur d'abord


L'optimisme est pourtant de mise, à l'approche de ce dimanche après-midi. Au complexe sportif du Prunellu, où se côtoient différents sports (tennis, basket et football) et où les tribunes des diverses disciplines sont quasi collées dos à dos, il ne reste plus beaucoup de place sur le parking. En même temps, que faire d'autre ? La ville ne bougeant quasiment que durant la saison estivale, les commerces du centre affichent dans leur majorité un habituel « Fermeture annuelle » et le marché hebdomadaire ne présente que quatre producteurs. Un calme seulement troublé par la sixième édition du rallye Portivechju Sud Corse.


Jean-Pierre Antonetti, le président de l'entité ASPV et agriculteur (producteur de fromage fermier de chèvre et de brocciu) après une discrète carrière professionnelle (avec un passage en première division grecque, notamment), a succédé au boss du Tours FC Jean-Marc Ettori et ses hautes ambitions malheureusement inachevées. Avec lui, l'ASPV - reconnue pour sa formation, avec une équipe U19 Nationaux qui a battu l'AS Saint-Étienne la veille - vient de monter de R2 en R1 pour atteindre « l'élite insulaire » comme on dit ici. L'objectif demeure donc le maintien, le club n'ayant pour le moment accroché que trois succès et quatre nuls. Un petit duel de la peur, donc.

Via Notte ou ballon ?


Est-ce pour cela que l'arbitre désigné se distingue par une autorité et une patience remarquables ? « Si vous commencez comme ça avec moi, ça ne va pas le faire » , fronce-t-il d'emblée, à l'intention d'un élément des visiteurs. Des visiteurs qui, sous un franc soleil se moquant bien de la tempête Ciara et sur un terrain synthétique où les lignes vertes et bleues se mélangent aux blanches, climatisent rapidement les tribunes : contre le cours du jeu, Donsimoni ouvre le score au bout d'un contre éclair. Moins de cinq minutes plus tard, le portier noir Airola se foire sur un centre orange et s'agenouille comme s'il avait sorti une énorme boulette coûtant un but. Comme s'il savait que l'égalisation arrivait, plutôt, puisque Bouyafrer revient à la charge pour remettre l'église au centre du village paradisiaque de 12 000 habitants.


Sauf que Mela, l'entraîneur des locaux, sent bien que sa team n'est pas dedans. Ses joueurs ont-ils fait la fermeture de Via Notte, superbe discothèque et plus grande boîte de l'Île de Beauté ? Impossible, elle n'ouvre qu'entre juin et septembre. Toujours est-il que les erreurs de relance sont nombreuses, et que Donsimoni s'offre un doublé en concluant une jolie action collective. 2-1 à la mi-temps pour le Nebbio, les fans commencent à se mettre en colère.

Pace è salute 2020


Surtout qu'après la pause, l'ASPV gâche toutes ses (rares) occasions. Conscient de la valeur de ces trois points, le Nebbio commence à jouer la montre et les esprits s'échauffent doucement. « Il l'a pas fait exprès, Fraté ! » , entend-on quand Airola, victime d'une semelle, souhaite en découdre. Les plantes, d'ordinaire si respectées dans le coin, se prennent quant à elles quelques coups au bord de la touche, et les gentilles critiques à l'intention de l'arbitre s'accélèrent.


Finalement, Murati tue tout suspense sur la fin en trouvant à son tour le chemin des filets. « Oh basta ! Oh basta ! » Les cris d'exaspération des supporters pleuvent. « Je vais brancher FIFA pour voir du vrai foot, 4-3-3 offensif direct » , lance un jeune spectateur. Tandis qu'un de ses aînés, au téléphone, résume sa version de la partie : « En face, il n'y a que des gars de 35 ans avec le bidon, et on perd. » Conséquence, Porto-Vecchio pointe à la onzième place avec quatre points d'avance sur son adversaire du jour. Qui, de son côté, laisse la dernière position à l'Afa. Salute.


Porto-Vecchio : Benedetti, Lacroix, Ciabrini, Taras, Alves-Pontes, Ornano, Bouyafrer, Monti, Belkheir, Cesari, Tafani. Entraîneur : Mela.

Nebbiu : Airola, Fontana, Casale, Galeazzi, Phok, Sarr, M. Murati, Donsimoni, Stefani, A. Murati, Anardu. Entraîneur : Ferrari.


Par Florian Cadu, à Porto-Vecchio Propos recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 14:21 EuroMillions : 45 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 14:16 Comment jouer au poker en ligne ? 3
Hier à 19:20 La FIFA propose d'étendre les contrats des joueurs et va adapter les dates du mercato 1
Hier à 17:52 Mondiaux 2018 et 2022 : la Russie dément, la FIFA va coopérer 2
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 13:57 Live à 17h sur l'Instagram de So Foot avec Steve Savidan Hier à 12:18 Deux frères reproduisent des buts d'anthologie dans leur jardin 18 Hier à 09:54 La Serie A pourrait reprendre sans la VAR 37