Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage
  3. // Le Mans-Gazélec Ajaccio

Le Mans se rapproche du bonheur

Mis en liquidation judiciaire en 2013 et rétrogradé au niveau amateur, le club du Mans n’a pas traîné pour revenir aux portes du monde professionnel. Ce mardi soir, dans une MMArena gonflée à bloc, le club sang et or accueille le Gazélec Ajaccio (18e de L2) dans une première manche qui pourrait déjà s’avérer salutaire.

Modififié
Si Le Mans FC n'était pas prédestiné à jouer la montée en Ligue 2 en début de saison, le club a pourtant rapidement mis les pieds sur le podium de National. Mieux, l’équipe n’est jamais descendue en dessous de la 9e place, preuve que cette saison est déjà un succès. Les Sang et Or ont été sur le podium de la 13e à la 26e journée, avant d’accuser le coup et de laisser leur place de barragiste à Laval. C’est à ce moment que Thierry Gómez, président du club depuis 2016, a fait appel au navigateur français Jean-Luc Van den Heede. « Nous étions à la recherche de solutions pour rebondir. J’ai appelé Jean-Luc Van den Heede. Il a parlé aux joueurs, leur a fait part de son expérience. Il a évoqué un chavirage qui l’avait amené à annoncer son abandon » , confiait-il à Ouest France. Les joueurs de Richard Déziré ont finalement attendu l’avant-dernière journée pour se hisser de nouveau sur le podium, doublant leurs ennemis lavallois dans les derniers instants.


Du côté des individualités, il faudra encore attendre pour recroiser des joueurs comme Drogba, Gervinho, Cousin, Matsui, De Melo, Romaric ou Grafite, mais le club a pu compter sur un effectif doué et soudé. À l’image du défenseur central Pierre Lemonnier, beaucoup ont montré que la Ligue 2 ne serait pas un problème pour eux. C’est le cas de Vincent Créhin, meilleur buteur de l’équipe avec dix réalisations, Remy Boissier, Hamza Hafidi ou l’expérimenté Stéphen Vincent, formé à Saint-Étienne. Aucun nom ronflant, mais un effectif bien préparé qui a permis au club d’arracher des barrages inespérés. Sur le banc depuis 2015, quand l’équipe était encore en CFA2, le Normand Richard Déziré a su apporter rigueur et stabilité, créant chaque année un effectif capable d’accrocher la montée.

Zéro tracas au MMArena


Ce mardi soir, le match à la MMArena se jouera à guichets fermés, puisque plus de 22 000 supporters garniront ses travées. Drôle de symbole quand on sait que ce stade a été l'un des responsables des problèmes financiers du club en 2013. Avant même ce match aller, avec un peu moins de 6000 spectateurs, le Mans FC détient la meilleure affluence moyenne de National. Preuve que le club est encore suivi de près, les derbys contre Laval et Tours ont ramené respectivement 19 000 et 7000 spectateurs quand les réceptions du champion Rodez et du deuxième Chambly en ont rameuté 8000 et 12 000 âmes. Preuve de l’engouement derrière l'équipe, seul Strasbourg a fait mieux lors des cinq dernières saisons de National. Si le club sarthois parvient à se défaire du Gazélec Ajaccio - qui a terminé sa saison de Ligue 2 par deux nuls et cinq défaites - les tribunes de la MMArena n’auront sans doute rien à envier à celles des autres stades. En effet, avec ses 5860 spectateurs de moyenne cette saison, Le Mans aurait le 12e public de Ligue 2. Largement suffisant pour prétendre voler la place d'une équipe corse qui a joué devant 2651 spectateurs en moyenne.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:11 La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 30
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:44 Des créateurs français d’un site de streaming risquent dix ans de prison 135 Hier à 10:44 Jérémy Clément signe en National 3, à Bourgoin-Jallieu 8
À lire ensuite
Gattuso, par ici la sortie