Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2013
  2. // 1/4 de finale
  3. // Afrique du Sud/Mali (1-1, tab 1-4)

Le Mali libéré

Dans une ambiance survoltée, le Mali s'impose aux tirs au but dans un match dominé par l'Afrique du Sud. Les Maliens remportent donc ce deuxième quart de finale de la CAN et rejoignent le dernier carré de la CAN.

Modififié
Afrique du Sud - Mali : 1-1 (1-0) tab 1-4
Buts : Tokelo Rentier (30e) pour l‘Afrique du Sud. Seydou Keyta pour le Mali (58e)

Second quart de final en ce samedi, après la victoire 2-0 du Ghana sur le Cap-Vert, avec l'Afrique du Sud recevant le Mali de Seydou Keita, dans un stade Moses Mabhida remplit de 50 000 fans venus supporter leurs Bafana Bafana. Un match qui opposait donc une Afrique du Sud sortie difficilement de la poule A et un Mali qui a montré un visage également peu rassurant durant les phases de poules, sortant de la poule B avec une victoire, une défaite et un match nul. Une rencontre qui démarrait donc sans grand favori avec un Mali profitant de l'expérience de ses joueurs ayant évolués ou évoluant dans les championnats européens comme Mohamed Sissoko, Maïga ou encore Seydou Keyta, et les Sud-Africains s'appuyant sur une très bonne préparation et un groupe de joueurs se connaissant bien, porté par un public déchaîné. Quoi qu'il en soit, les Sud-Africains ont réalisé le meilleur match qu'ils pouvaient fournir par rapport à leurs forces grâce à une envie et un dynamisme que n'ont pas montrés les Maliens. Un match qui s'est décidé aux tirs au but après une domination sud-africaine et le réalisme de Seydou Keyta qui porte sa nation en demi-finale de la CAN.

Des Bafana Bafana survoltés

Chose rare dans cette CAN 2013, le match débute dans un stade comble et dans une ambiance populaire incroyable. Les Sud-Africains entament le match avec un pressing très haut sur les joueurs du Mali, qui rétorquent également par un pressing soutenu, mais ils ne parviennent pas à apporter le danger devant. C'est solide, mais très peu inspiré. Il faut attendre la 7e minute pour voir la première frappe du match par Seydou Keyta qui, sur une remise de Samassa, envoie une patate qui passe juste au-dessus de la transversale de Khune. L'Afrique du Sud essaye d'imposer son rythme, mais le Mali défend à 11 et le manque de talent offensif est flagrant chez les Jaune et Vert. Au bout de 20 minutes de jeu, on constate que tout se passe dans la partie malienne du terrain. Les Maliens essayent de former une sorte de blockhaus made in Chelsea 2012, mais se découvrent lors de leurs rares contre-attaques. C'est justement sur une de ces rares excursions que l'Afrique du Sud va profiter des espaces offerts par les Maliens pour ouvrir le score par l'intermédiaire de Tokelo Rentie qui se retrouve seul face au but après que les Bafana Bafana s'étaient retrouvés à trois contre un. Phala renverse alors intelligemment le jeu sur Rentier esseulé, qui n'a alors plus qu'à pousser le ballon dans les filets. Ouverture du score logique face à un Mali qui ne fait que subir depuis le début du match. Un but, puis s'en va, Rentier se blesse 10 minutes plus tard et est remplacé par Majoro. Vexés, les Maliens décident d'attaquer dans les dernières minutes de la première mi-temps, sans succès.

Seydou Keyta ne se laisse pas faire.

L'Afrique du Sud commence la seconde mi-temps avec le même engagement que lors de la première, Letsholonyane montre sa rage lors d'un coup de sifflet à son encontre, illustrant l'adrénaline des Jaune et Vert shootés par l'enjeu du match et les encouragements du stade. Les Aigles maliens suffoquent et ne semblent pas en mesure de répondre à la pression sud-africaine, mais ça, c'est sans compter Seydou Keyta. Sur une contre-attaque menée à 2 contre 5, le capitaine malien marque de la tête sur un centre de Samassa totalement contre le courant du match à l'heure de jeu. Lourd de conséquence pour les Sud-Africains qui repartent alors directement à l'attaque, mais qui se rendent vite compte qu'ils ont déjà dépensé toute leur énergie. Même son de cloche pour les Maliens qui n'ont absolument plus rien dans les chaussettes. Les Bafana Bafana essayent de pousser lors des derniers instants du temps réglementaire, mais ils ne parviennent pas à planter un deuxième but. Gordon Igesund décide alors de faire entrer Serero à la place de Phala sous la pression du public, mais il n'arrive pas à changer le cours du match en seulement 5 minutes : prolongation et déjà une demi-victoire pour le Mali qui n'a absolument rien montré.

Braquage à la Malienne

Les deux équipes sont épuisées et la prolongation ne donne absolument rien, même si ce bon vieux Stéphane Guy croit fort en Tshabalala et hurle son nom à chaque fois que ce dernier touche le ballon pour généralement faire une mauvaise passe. La dernière occasion franche reste le but de Seydou Keyta, et les plans de coupe réalisés sur les supporters montrent un ennui collectif. Même le président du football africain se barre des gradins. Arrivent heureusement les tirs au but qui promettent au moins un peu d'action. Ferman, joueur de 3e division anglaise (oui, oui) lance une frappe mollassonne arrêtée par Diakite, le gardien malien. Le 3e tireur sud-africain balance exactement la même frappe que Ferman pour le même résultat. Le quatrième tire à côté, alors que les Maliens ont marqué leurs quatre pénos. Diakite est un héros, le Mali est qualifié malgré un match extrêmement poussif.

Par Lucas von Dorpp
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 79
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:14 La statue de Falcao 33 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 49