Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée

Le LOSC rivalise avec le PSG, les relégables se rebiffent

Le PSG accroché à domicile par des Lillois qui ne lâchent rien, Valenciennes et Sochaux qui gagnent un match, la Ligue 1 a vécu un week-end pas comme les autres. Ah si, Ajaccio en a pris quatre. Vivement 2014.

Modififié
L'équipe du week-end : le LOSC

Ne cherchez plus, l'adversaire principal du PSG QSI se nomme donc bel et bien René Girard. Deux ans après son titre montpelliérain, le Gardois est bien décidé à embêter une nouvelle fois les projets domestiques du club de la capitale. En faisant toujours des choses simples, mais en les faisant beaucoup mieux que les autres : bien défendre ensemble, mener à merveille des contres et enquiller les petites victoires avec des joueurs revanchards au sein d'un groupe homogène. Malgré 35% de possession, malgré trois fois moins de tirs, le LOSC a tenu le leader en respect sur sa pelouse et se pose 4 quatre points derrière lui et une unité derrière Monaco à la trêve. L'autre business model pour réussir en Ligue 1 est là, les gars.

Vous avez raté, vous n'auriez pas dû : Marseille - Bordeaux

Un choc de dimanche soir devenu une vulgaire rencontre de dimanche après-midi. Seulement sept heures de différence, mais un monde d'écart entre ces deux horaires. Peu importe, la rencontre a été folle. Mené 2-0 sur sa pelouse, l'OM est encore revenu au score en une minute avant d'avoir le ballon de la gagne. Et Bordeaux est donc 4e à la trêve avec une seule défaite à l'extérieur. On entend souvent dire que Bordeaux est une équipe soporifique, qui ne joue pas l'Europa League et révèle le niveau moyen de la Ligue 1. Il y a les discours en vogue et la réalité implacable des faits. À la trêve, Bordeaux est 4e avec la 4e attaque. La Ligue 1 peut bien râler, les Girondins sont toujours là.

L'analyse définitive du week-end : sous les ordres de José Anigo, l'OM s'est acheté un mental

Un changement d'entraîneur suite à un licenciement, encore plus pour un membre du club, que ce soit le directeur sportif ou le coach de la réserve constitue souvent un retour à des choses simples : le combat, l'amour du maillot et les couilles avec un mantra bien connu : prendre des points. À Marseille, les valeurs ancestrales, il faut croire que ça fonctionne, surtout avec José Anigo, un homme qui sait y faire avec les discours musclés. Résultat, en deux matchs, l'OM a remonté deux fois deux buts. C'est évident, les points ne vont pas tarder à revenir.

La polémique de la machine à café : l'OL ne sait pas gérer une avance

Après Valenciennes, Toulouse, Marseille, c'est à Lorient que les Lyonnais ont vulgairement bouffé la feuille en étant une fois de plus repris au score et encaissé un quatrième match nul alors qu'ils avaient le match en main. Rémi Garde a trouvé les deux 3 de son 4-3-3, mais le back four fait encore défaut. Oui, c'est mathématique, 4 points, c'est moins que 12. Avec 8 points de plus, l'OL serait 4e et non pas 10e. Les chiffres et leur réalité froide sont parfois cruels.

Le top 5

- Nicolas Maurice-Belay (Bordeaux) : trois buts en décembre après un an de disette.

- Nicolas Penneteau (Valenciennes) : très bon vendredi après avoir été nul le week-end dernier.

- David Ducourtioux (Valenciennes) : a inscrit son premier but depuis trois ans. Et relancé son équipe dans la course au maintien.

- Hervé Renard (Sochaux) : a gagné un match à la tête de Sochaux.

- Éric Bauthéac (Nice) : Trois buts en deux matchs dont un doublé samedi contre Evian Thonon Gaillard. Éric Bauthéac a soigné son retour de blessure. Et l'OGCN reste sur deux victoires.

Le geste

Yoann Gourcuff va un peu mieux, enchaîne des bons matchs et délivre quelques merveilles.

Vidéo
Ils l'ont dit

« Le foot ne se joue pas dans la presse, mais sur le terrain. Adrien, je préfère le voir performant, comme face à Nantes, plutôt que de le voir s'exprimer dans les journaux. Le président pense exactement la même chose. » À propos de Regattin, Alain Casanova et le TFC en une phrase.

« Y a Polnareff qui rentre.  » À propos de Krazic, Rolland Courbis en quelques mots.

« Ce qui rend optimiste, c'est - je l'espère - qu'on ne peut pas faire pire… » Philippe Montanier, méthode coué.

« J'aimerais féliciter le public niçois parce que j'ai passé un bon moment. J'ai vu un public derrière son équipe, c'est suffisamment rare pour être souligné. Le stade est magnifique, il faut juste que la pelouse soit meilleure (...) Quelques sangliers sont venus se promener  » , Pascal Dupraz distribue les bons points.

« Les carottes sont cuites  » , Alain Orsoni.

Le tweet

Jean-Michel Aulas règle ses comptes avec le premier quidam venu. Et ça donne quelque chose d'assez triste.




La stat

Le LOSC a encaissé huit buts en dix-neufs rencontres.

Et sinon...

- Le Barça de Reims s'est bien amusé face à Ajaccio.

- Les vacances vont faire du bien aux Nantais.

- Marseille est à 11 points du podium.

- Rennes est 15e et n'a que 7 points d'avance sur le premier relégable.

- Les clichés ont beau avoir la peau dure, Toulouse vient de connaître son premier nul 0-0 à domicile.

- Montpellier tourne toujours au ralenti.

- Lorient n'a plus perdu depuis deux mois.

par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié